En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Bernard Dhéran
media

Bernard Dhéran

17 juin 1926 - 27 janvier 2013

Acteur, Voix, Voix off, Narrateur

    Biographie

    L'acteur, ex-sociétaire de la Comédie Française, très actif à la télévision, au cinéma et dans le doublage est mort ce week-end.

    On disait de lui qu’il était le plus anglais des acteurs français. Grand, mince, le cheveu blond et le sourire ironique, sa classe naturelle le cantonnera trop souvent dans des rôles d’aristocrates, de grands bourgeois et de militaires. En près de 60 ans de carrière, il aura pourtant été un acteur des plus occupés jonglant entre théâtre, son  univers de prédilection, télévision, dont il sera l’un des pionniers et cinéma, où il multipliera les seconds rôles.

    De son vrai nom, Bernard Poulain, ce comédien était né le 17 juin 1926 à Dieppe (Seine-Maritime). Il  obtient son diplôme du Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris avant d'intégrer en 1946 la troupe Renaud-Barrault et de rejoindre en 1953 la Comédie Française dont il deviendra sociétaire en 1961. Il la quittera en 1989. Il jouera au Français une centaine de pièces, des classiques de Feydeau,  Molière, Goldoni, Shakespeare, Corneille, Strindberg ou Feydeau. Jusqu’à ses adieux en 2010 au théâtre des Variétés dans Personne n'est parfait, il jouera aussi dans le privé Anouilh ou Marivaux et obtiendra un énorme succès auprès de Christian Clavier et Marie Anne Chazel dans "La dame de chez Maxim's".

    Au cinéma, Il travailla sous la direction des plus grands, de Sacha Guitry dans Si Versailles m'était conté  à Ridicule de Patrice Leconte ou encore Ensemble, c'est tout de Claude Berri en 2007, en passant par Claude Autant-Lara, Claude Pinoteau ou Marcel Carné.

    Il tourna beaucoup aussi pour la télévision, tout d’abord dans les grands directs de l’ORTF, sous la direction de Claude Barma, Marcel Bluwal, Jean Kerchbron ou Pierre Badel. Avant d’être très présent dans de nombreuses fictions ou feuilletons ("Héritage", "Le gerfaut", "Sophie et compagnie", "Constance et Vicky").

    Bernard Dhéran a été aussi l’une des plus grandes voix française du doublage prêtant son timbre profond et racé à de nombreux comédiens étrangers comme Christopher Plummer, Sean Connery, Anthony Hopkins, Leslie Nielsen, Christopher Lee ou Patrick McGoohan pour la série Le prisonnier.

    Doté d'un solide sens de l'humour, il avait écrit ses mémoires sous le titre: "Je vais avoir l'honneur et l'ineffable jouissance, chers vieux abonnés de la Comédie-Française, chers lecteurs, d'aiguiser ma plume d'oie et de vous asséner avec tendresse quelques truculentes histoires vécues au cours des tribulations d'un comédien ordinaire du roy et de la république", paru aux éditions Scali en 2007.

    Filmographie (46)

    Portraits (5)