En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Le Capitan

Le Capitan

Un Long métrage de André Hunebelle

Produit par Production Artistique et Cinématographique (PAC), Pathé Production

Sortie en France : 05/10/1960

    Synopsis

    Au début du règne de Louis XIII, l'Italien Concini, maréchal d'Ancre, favori de la reine-mère, conspire pour éliminer le souverain à peine sorti de l'adolescence. Par son âme damnée, Rinaldo, il élimine les nobles qui s'opposent à ses visées. C'est ainsi que sont un jour assassinés le marquis de Teygnac et sa famille, malgré l'aide que leur apporte François de Capestang. Celui-ci est envoyé par la noblesse de sa province auprès du roi et du maréchal pour protester contre ces meurtres. Chemin faisant, le chevalier engage comme laquais Cogolin, un bateleur que des voleurs viennent de dépouiller, puis il empêche d'autres brigands d'enlever une jeune fille, en qui il croit reconnaître l'amazone qui lui a sauvé la vie lors du massacre de Teygnac. A Paris, ayant refusé d'entrer au service de Concini qui l'a surnommé le « Capitan », d'après le personnage de la comédie italienne, et a essayé de le supprimer, il apprend que la jeune femme de Teygnac est prisonnière du maréchal. Seul avec Cogolin, il monte à l'assaut de la forteresse où est la captive et la libère. Cependant, Concini et ses complices, dont l'alchimiste Lorenzo, décident la mort du roi : ils droguent le cheval du jeune souverain, et la bête s'emballe. Capestang, heureusement, sauve Louis XIII. La mystérieuse jeune fille donne un rendez-vous au Capitan : c'est pour le faire entrer dans un complot pour supprimer Concini, mais aussi détrôner Louis XIII et mettre à sa place le duc d'Angoulême père de Gisèle, l'amie de Capestang. Celui-ci s élève contre cette façon de voir et rompt avec les conjurés. De nouveau, Concini passe à l'attaque. Le roi échappe de justesse à un empoisonnement. Un nouveau rendez-vous des partisans d'Angoulême est éventé par trahison, mais le Capitan vient avertir le duc. A l'arrivée des gardes de Concini, la bataille s'engage. Rinaldo est tué par Capestang. Au moment où les nobles conjurés vont succomber, le roi arrive à la tête de ses soldats. Il annonce la mort de Concini, abattu par le Capitaine des gardes, Vitry. Gisèle lui ayant à son tour sauvé la vie, il se réconcilie avec les Angoulème. Le Capitan épousera Gisèle.

    © Fiches du Cinéma

    Acteurs (37)

    Production et distribution (4)

    Productions Déléguées :

    Production Artistique et Cinématographique (PAC), Pathé Production

    Exportation / Vente internationale :

    Pathé Distribution

    Production Étrangère :

    Da Ma Produzione

    Distribution France :

    Pathé Consortium Cinéma

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Propos

    Une autre adaptation du Capitan a été précédemment réalisée en 1946 par Robert Vernay avec entre autres Pierre Renoir, Jean Tissier, Lise Delamare et Sophie Desmarets.

    Parmi les titres utilisés pour l'exploitation en anglais figure Captain Blood, homonyme du Captain Blood de Michael Curtiz avec Errol Flynn en 1935.

    Des extraits du film sont repris dans Le coup du parapluie.

    Une bande dessinée tirée du film est parue dans Pilote (n°37 à 49) en 1960, adaptée par Georges Fontenelle et dessinée par Pascal.

    Le château de Clairefond où est emprisonnée Gisèle d’Angoulême est en réalité le Château de Val et le château de Saint Leu, lieu de la bataille finale, est en réalité le Château de Pierrefonds.

    Source : Wikipedia

    Générique détaillé (21)

    Assistants à la réalisation :

    Jean-Pierre Desagnat, Sigmund Graa, Henri Toulout

    Dialoguiste :

    Jean Halain

    Producteurs :

    André Hunebelle, René Bezard, Pierre Cabaud, Paul Cadéac

    Producteur étranger :

    Marcello Danon

    Directeur de la photo :

    Marcel Grignon

    Assistants son :

    Maurice Dagonneau, Gabriel Salagnac

    Cadreur :

    Charles-Henri Montel

    Monteur :

    Jean Feyte

    Assistant décorateur :

    Pierre Guffroy

    Cascadeurs :

    Raoul Billerey, Claude Carliez

    Narrateur :

    Bernard Dhéran

    Adaptateurs / Dialoguistes :

    Jean Halain, Pierre Foucaud, André Hunebelle

    Auteur de l'œuvre originale :

    Michel Zévaco

    Scénaristes :

    Jean Halain, Pierre Foucaud, André Hunebelle

    Voix :

    Hubert Noël

    Ingénieur du son :

    René-Christian Forget

    Assistant opérateur :

    André Marquette

    Directeur de production :

    Paul Cadéac

    Décorateur :

    Georges Levy

    Auteur de la musique :

    Jean Marion

    Costumiers :

    Mireille Leydet, Frédéric Junker

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Aventure

    Langue de tournage :

    Français

    Origines :

    France, Italie

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    Majoritaire français (France, Italie)

    Année de production :

    1960

    Sortie en France :

    05/10/1960

    Durée :

    1 h 51 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    23468

    Visa délivré le :

    27/09/1960

    Agrément :

    Inconnu

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Couleur

    Cadre :

    Scope

    Format son :

    Mono