En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

En savoir plus et gérer ces paramètres[OK]

Chiffres à l'international

24 août 2022 à 12:22

Box-office international des films français - Juillet 2022

En juillet 2022, le cinéma français en salles à l'international est représenté par plus de 260 films en exploitation et par plus de 150 nouvelles sorties qui réunissent 2,12 millions de spectateurs et génèrent 14,9 M€ de recettes.

Qu'est-ce qu'on a tous fait au bon Dieu ? se hisse en tête en réunissant près de 600 000 spectateurs étrangers.

# Titre Entrées Recettes (€) Copies Nombre
pays
Cumul
entrées
Cumul
recettes
1 Qu'est-ce qu'on a tous fait au bon Dieu ? 596 619 4 652 377 1 176 11 918 389 7 361 470
2 Arthur - Malédiction 114 317 583 210 1 595 10 114 317 583 210
3 Irréductible 73 383 436 834 816 7 73 383 436 834
4 Menteur 56 086 369 347 925 3 56 086 369 347
5 Ducobu président ! 35 463 325 945 55 2 35 463 325 945
6 Haute couture 34 062 285 311 114 6 115 450 769 715
7 Déflagrations 32 103 83 860 177 8 51 163 137 948
8 En corps 29 266 260 611 60 4 69 047 682 525
9 Ouistreham 26 495 209 211 157 6 133 335 909 566
10 Le Trésor du Petit Nicolas 25 360 145 893 215 4 641 491 2 677 833
11 Illusions perdues 22 418 167 930 88 8 223 594 1 563 660
12 Presque 21 729 177 886 138 6 178 977 1 569 624
13 Bergman Island 21 485 132 926 123 9 123 765 842 372
14 Les Olympiades 20 508 87 670 104 7 221 596 1 552 908
15 Coupez ! 20 244 188 129 303 2 22 273 210 266
16 Joyeuse retraite ! 2 17 756 163 699 71 3 17 756 163 699
17 The Deep House 15 182 213 854 39 5 45 388 413 420
18 On est fait pour s'entendre 14 865 123 328 169 3 60 083 484 870
19 Avec amour et acharnement 14 624 132 001 81 1 14 624 132 001
20 Notre-Dame brûle 13 662 71 467 111 4 58 207 386 889

Un box-office français en hausse à l’international

 Le cinéma français réunit 2,12 millions de spectateurs et génère près de 15 M€ de recettes en salle à l’international en juillet. Il s’agit du quatrième mois le plus riche en termes d’entrées de 2022, en hausse respectivement de 67 % et de 51 % par rapport à juin (1,27 million) et à mai (1,40 million). Le seuil symbolique des 2 millions d’entrées mensuelles est atteint et dépassé pour la cinquième fois depuis le début de la crise sanitaire. Cet envol est dû à la fois à des démarrages européens attendus et réussis de Qu'est-ce qu'on a tous fait au bon Dieu ? et à un renouveau de l’offre, notamment de comédies.

L’Europe renforce davantage son leadership

L’Europe occidentale capte un peu plus de la moitié des entrées du cinéma français en salle en juillet (55,5 %) et se taille une part beaucoup plus importante que les mois passés. Les productions hexagonales attirent davantage de public qu’en juin dans la partie centrale et orientale du continent (30 %). Le vieux continent dans son ensemble est la première zone géographique en nombre de tickets vendus par les films tricolores (85,5 % !) et est donc à l’origine de leur forte progression par rapport aux mois précédents. Sans surprise, les pays comptabilisant plus de 100 000 spectateurs de films hexagonaux se situent dans cette zone : le tiercé de tête se compose de l’Allemagne, premier marché pour le deuxième mois consécutif (464 000), la Pologne (349 000) et la Russie (197 000). En Grèce, quatrième (122 000), le cinéma français comptabilise en un seul mois deux tiers de ses entrées annuelles en 2022, et ce principalement grâce à la saison estivale qui fait la part belle aux séances en plein air convoitée par les distributeurs pour lancer leurs nouveaux titres. Hors Europe, on recense plus de 100 000 entrées et une part supérieure à 5 % du total seulement en Amérique latine.

La comédie est le genre le plus plébiscité

À l’image de juin, la comédie/comédie dramatique est le genre leader du mois ayant attiré 1,3 million de cinéphiles étrangers, soit près de 60 % du total ! Jamais cette année un genre ne s’était autant imposé sur les autres. Parmi les 10 productions majoritaires les plus vues sur grand écran, 7 appartiennent à cette catégorie. Suivent, très distancés et séparés par quelques milliers de tickets, l’animation, qui peut encore compter sur le succès du minoritaire Vaillante, et le drame, auxquels revient une part de 14 % des entrées mensuelles chacun. Hors podium, le fantastique/horreur/science-fiction se fraie un chemin sur les marchés étrangers en s’appuyant sur Arthur - Malédiction, sorti dans 10 pays.

Arthur - MalédictionArthur - Malédiction

Les productions majoritaires et en langue française toujours en tête

Les près de 190 films d’initiative française exploités en salle génèrent 73 % des entrées recensées pendant le mois de juillet, gagnant ainsi 4 points par rapport au mois précédent, tout particulièrement grâce à la percée de Qu'est-ce qu'on a tous fait au bon Dieu ? et ses 600 000 spectateurs étrangers (4,65 M€ de recettes), sans oublier Arthur - Malédiction et ses 114 000 entrées (0,58 M€). Les productions minoritaires (77) voient leur part se réduire une fois de plus à 27 % des spectateurs mensuels à cause du plus gros succès rencontré par le groupe des majoritaires et ce malgré le nouvel envol de Vaillante qui réunit 205 000 Polonais (0,75 M€) et 16 000 Norvégiens (0,17 M€) en 3 semaines d’exploitation, pour un cumul de 1,86 million d’entrées et de 6,23 M€ hors Hexagone. De son côté, Julie (en 12 chapitres) poursuit sa brillante carrière internationale (1,58 million d’entrées et 11,1 M€ cumulés) en séduisant 125 000 nouveaux cinéphiles (1 M€). Les films en langue française continuent de dominer la scène générant 1,8 million d’entrées, soit près de 86 % du total du mois, tandis que le seul Julie (en 12 chapitres) capte un peu moins de la moitié des spectateurs de films hexagonaux en langue étrangère.

VaillanteVaillante

Les meilleures performances tricolores

Qu'est-ce qu'on a tous fait au bon Dieu ? est le film français le plus vu sur grand écran à l’international en juillet. Le film débute dans 6 nouveaux pays où les deux autres épisodes de la saga ont très bien marché et brille ainsi au sein des 6 tops 5 locaux. Il réunit notamment 317 000 Allemands (2,81 M€ de recettes), 109 000 Polonais (0,44 M€), 60 000 Autrichiens (0,55 M€) et 57 000 Grecs (0,37 M€), et s’apprête à devenir la première production majoritairement française de fiction et en langue française de l’ère « post-Covid-19 » à franchir 1 million d’entrées hors Hexagone ! Le film signe le meilleur démarrage d’une production majoritaire sur les marchés germanophones depuis le début de la crise sanitaire et il mobilise autant de spectateurs que les précédents volets lors du lancement en Pologne. 4 films inédits entament leur tournée internationale en même temps qu’en France. Arthur - Malédiction est à l’affiche de 1 360 salles russes, la deuxième plus large combinaison de sortie réservée à une production française cette année après celle de Vaillante. Il attire 87 000 Russes fans d’émotions fortes (0,41 M€) : voici le meilleur score d’un film d’horreur tricolore sur ce marché depuis qu’Unifrance le suit (1995) et le démarrage le plus riche en spectateurs d’une production d’initiative française en Russie de 2022. 2 des 3 autres films inédits, des comédies en langue française, débarquent aussi sur le marché russe en même temps que sur les francophones : 40 000 Russes choisissent Menteur (0,2 M€), tandis que 33 000 autres optent pour Irréductible (0,18 M€). Appartenant lui aussi au même genre, Ducobu président ! réalise le troisième démarrage hexagonal de l’année en cours en Belgique : il comptabilise 32 000 entrées et 0,28 M€ après 3 semaines d’exploitation. En Suisse romande, Ducobu président ! égalise le score de Ducobu 3 (2020) et pourrait devenir le deuxième volet le plus vu de la saga derrière L’élève Ducobu (2011, 8 000 entrées et 0,1 M€ cumulés). Hors top 5, il faut signaler le joli score du Trésor du Petit Nicolas en Grèce : 17 000 tickets vendus (0,1 M€) et une belle 2e place au sein du classement local.

Ducobu président !Ducobu président !

--> Cette analyse est téléchargeable en format PDF ci-dessous
(version française uniquement).


Cette analyse est rédigée sur la base des résultats recensés au 19 août 2022. Les chiffres étant constamment consolidés, le graphique créé automatiquement par le site va différer par rapport au tableau présent dans cette actualité.

Auteur : Andrea Sponchiado

Dernière mise à jour : 29 août 2022 à 12:22 CEST

Etude

Lié à cette actualité

Films liés (24)

Zones géographiques (4)