En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

En savoir plus et gérer ces paramètres[OK]

Chiffres à l'international

19 décembre 2022 à 12:27

Box-office international des films français - Novembre 2022

En novembre 2022, le cinéma français en salles à l'international est représenté par plus de 270 films en exploitation et par plus de 140 nouvelles sorties qui réunissent 2,2 millions de spectateurs et génèrent 15,5 M€ de recettes.

Pil passe en tête en réunissant 230 000 spectateurs étrangers, et 1 autre en mobilise plus de 100 000.

# Titre Entrées Recettes (€) Copies Nombre
pays
Cumul
entrées
Cumul
recettes
1 Pil 230 242 1 018 468 454 8 1 390 549 6 847 884
2 Belle et Sébastien, nouvelle génération 150 754 754 753 675 4 158 024 832 347
3 Kandisha 83 207 240 714 459 1 180 327 500 300
4 Le Tour du monde en 80 jours 81 758 261 087 64 6 1 512 968 8 587 280
5 Le Nouveau Jouet 48 057 483 692 49 2 94 612 955 308
6 Le Chêne 39 466 142 360 75 5 79 632 344 498
7 Simone - Le voyage du siècle 35 854 368 012 54 2 75 757 775 143
8 Mascarade 34 807 399 704 53 2 34 807 399 704
9 Ténor 24 583 224 973 75 3 48 893 409 461
10 Avec amour et acharnement 21 308 111 167 102 9 139 756 991 916
11 Novembre 19 860 173 461 379 5 90 358 786 135
12 Qu'est-ce qu'on a tous fait au bon Dieu ? 19 278 161 002 43 5 1 759 868 14 136 196
13 Couleurs de l'incendie 18 524 169 571 57 4 18 524 169 571
14 La Panthère des neiges 17 410 137 545 61 5 255 135 2 094 612
15 King 13 881 46 023 79 3 565 961 1 944 356
16 Vortex 12 586 107 104 83 4 89 145 578 847
17 On est fait pour s'entendre 12 120 43 166 35 4 97 164 677 633
18 Les Choses humaines 11 925 76 885 187 8 81 724 546 618
19 Les Passagers de la nuit 9 848 64 737 74 5 49 522 328 008
20 Reste un peu 9 199 101 849 37 3 9 199 101 849

Un box-office relativement stable à l'international

Le cinéma français réunit 2,2 millions de spectateurs et génère 15,7 M€ de recettes en salle à l’international en novembre. Le mois d’octobre affichait le nombre de nouveaux démarrages le plus élevé d’après pandémie (205) et, en novembre, cet indicateur baisse davantage (-28,3 %) que le box-office (-14,2 %). 4 films réunissent plus de 100 000 spectateurs (PilBelle et Sébastien, nouvelle génération et les productions minoritaires Sans filtre et Hopper et le hamster des ténèbres) et 23 sont en exploitation sur plus de 5 marchés chacun.

 

L’Europe conforte son leadership

L’Europe occidentale capte un peu plus de la moitié des entrées du cinéma français en salle en novembre (55 %) et se taille une part équivalente à celle du mois passé. Celle de la partie centrale et orientale du continent, en revanche, gagne 2 points et s’élève à 26 %. Le vieux continent dans son ensemble demeure la première zone géographique en nombre de tickets vendus par les films tricolores (80,9 %) : 4 spectateurs sur 5 sont donc originaires de cette région. Sans surprise, parmi les 9 pays comptabilisant plus de 100 000 spectateurs de films hexagonaux (+1 en un mois), 8 se situent dans cette zone : la Pologne (335 000 entrées) décroche la première place et devance l’Italie (204 000) et l’Allemagne (197 000), leader pendant cinq mois consécutifs. Hors Europe, seul territoire offrant plus de 100 000 entrées, les États-Unis descendent à la cinquième place (162 000). La légère baisse globale des entrées par rapport à octobre est due au continent européen, car sur tous les autres les voyants sont au vert. Néanmoins, seules l’Amérique du Nord et l’Amérique latine affichent une part de marché dépassant 5 %.

La comédie est toujours le genre le plus plébiscité

 Pour la cinquième fois cette année, la comédie/comédie dramatique est le genre leader du mois ayant attiré 1 million de cinéphiles étrangers, soit 43 % du total, boostée par le minoritaire Sans filtre (0,69 M d’entrées). À l’exception de l’animation et du drame, qui complètent le peloton de tête, tous les genres mobilisent davantage de cinéphiles qu’en octobre. L’animation vole haut, portée par Pil (0,23 M) et la production minoritaire Hopper et le hamster des ténèbres (0,1 M), et participe à hauteur de 21,3 % aux entrées mensuelles. Le drame et l’aventure/policier/thriller remportent chacun plus de 10 % de part de marché avec respectivement le minoritaire Close (87 000) et Belle et Sébastien, nouvelle génération (0,15 M) en chefs de file. Le fantastique Kandisha (83 000), le documentaire Le Chêne (39 000) et le biopic Simone - Le voyage du siècle (36 000) participent à assurer la présence des trois genres sur l’échiquier international en novembre.

Les productions majoritaires et en langue française en tête

Les 200 films de financement majoritaire français exploités en salle génèrent 50,8 % des entrées recensées pendant le mois de novembre, et gagnent du terrain par rapport au mois précédent. Les productions minoritaires (75) voient leur part se réduire et repasser sous la barre de 50 %. En novembre, le groupe des majoritaires ne perd que 8,9 % de ses spectateurs d’octobre, tandis que celui des minoritaires accuse une baisse supérieure (-19,2 %). Même constat en ce qui concerne la langue : les titres en français continuent de dominer la scène générant 1,4 million d’entrées (-0,6 %) et leur apport progresse à 61,2 %, tandis que ceux en langue étrangère perdent près d’un tiers de leurs spectateurs en un mois.

Les meilleures performances tricolores

Pil est le film français le plus vu sur grand écran à l’international en novembre et ce pour la deuxième fois cette année après juin. Le film occupe la troisième place du classement polonais pendant les deux premières semaines d’exploitation et totalise déjà près 191 000 tickets vendus (M2, 0,79 M€ de recettes), ce qui se traduit par sa meilleure performance sur un marché étranger. Désormais, Pil a en ligne de mire la barre de 1,5 million d’entrées et brille comme la deuxième production de financement majoritaire la plus vue sur les écrans étrangers de l’année en cours ! Un nouvel entrant se place juste derrière, Belle et Sébastien, nouvelle génération. Peu après l’Hexagone, le film d’aventures débute en Italie et en Pologne, les deux territoires où la récente trilogie a séduit le plus de cinéphiles hors de nos frontières. Alors qu’il bénéficie d’une combinaison de sortie plus large outre-Alpes (347) que dans le pays de l’Est (258), c’est bien dans ce dernier qu’il génère le plus d’entrées : 90 000 (Forum, 0,35 M€) contre 56 000 (Medusa/Notorious, 0,36 M€). Kandisha, qui refait surface au sein du top 10 mensuel pour la deuxième fois après mai, clôt le podium : choisi par 83 000 Mexicains (Tulip, 0,24 M€), il confirme une fois de plus l’attrait du public local pour les films de genre. Grand protagoniste des deux dernières années, Le Tour du monde en 80 jours reste ancré au sein du top 5 mensuel, porté cette fois par sa sortie vietnamienne qui lui permet d’ajouter 60 000 spectateurs (CJ HK, 0,18 M€) au compteur. Les marchés francophones voisins assurent de solides continuations au Nouveau Jouet et à Simone - Le voyage du siècle, et accueillent les premiers lancements de Mascarade, dont les carrières s’étendront à l’année prochaine. Ce mois-ci, c’est Le Chêne qui crée la surprise en Hongrie : on peut déjà annoncer qu’il dépassera les 30 000 entrées (Mozinet, 0,12 M€) à la mi-décembre, quand il quittera le top 10 local après cinq semaines de présence ininterrompue ! Tout ça se traduit à la fois par le meilleur résultat d’une production (majoritairement) hexagonale de 2022 en Hongrie, mais aussi par le troisième meilleur score décroché par un documentaire tricolore dans ce pays depuis 1995 après Microcosmos - Le Peuple de l'herbe (1996, Budapest) et Le Peuple migrateur (2002, SPI), ayant chacun réuni plus de 60 000 passionnés de nature. À l’image du mois d’octobre, Avec amour et acharnement et Pil partagent le constat d’être les titres du top 10 qui sont exploités sur le plus grand nombre de territoires.

Avec amour et acharnementAvec amour et acharnement

> Cette analyse est téléchargeable en format PDF ci-dessous

(version française uniquement).


Cette analyse est rédigée sur la base des résultats recensés au 16 décembre 2022. Les chiffres étant constamment consolidés, le graphique créé automatiquement par le site va différer par rapport au tableau présent dans cette actualité.

Contact : Andrea Sponchiado

Dernière mise à jour : 20 décembre 2022 à 12:27 CET

Etude

Lié à cette actualité

Œuvres liées (25)

Zones géographiques (4)