En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

En savoir plus et gérer ces paramètres[OK]

Chiffres à l'international

22 octobre 2021 à 18:01

Box-office international des films français - Septembre 2021

Malgré le contexte actuel, en septembre 2021, plus de 200 productions françaises ont défilé sur les écrans à l’international et ont généré 1,82 million d’entrées et 11,2 M€ de recettes.

Le Tour du monde en 80 jours est le film le plus vu de septembre 2021, et 1 autre, Le Sens de la famille, réunit lui aussi plus de 100 000 cinéphiles hors Hexagone.

# Titre Entrées Recettes (€) Copies Nombre
pays
Cumul
entrées
Cumul
recettes
1 Le Tour du monde en 80 jours 411 151 1 552 714 2 105 10 464 891 1 999 020
2 Le Sens de la famille 103 513 557 115 433 5 146 415 896 111
3 Annette 76 167 523 376 310 9 186 366 1 106 376
4 La Fine Fleur 60 826 511 780 265 6 99 217 815 268
5 Yakari, le film 37 751 89 655 581 4 314 578 2 241 966
6 Astérix - Le Secret de la potion magique 37 585 183 091 1 2 3 702 344 20 568 881
7 Adieu les cons 37 404 218 169 114 6 146 355 1 163 356
8 Eiffel 22 014 188 140 62 2 44 682 387 954
9 Benedetta 22 007 184 192 60 2 27 084 252 887
10 Délicieux 21 990 170 463 70 3 21 990 170 463
11 OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire 20 548 195 003 52 3 138 191 1 308 935
12 Boîte noire 20 409 170 356 134 5 20 409 170 356
13 Un triomphe 17 564 162 841 89 4 18 068 167 558
14 Le Discours 15 943 58 280 273 6 49 052 253 158
15 Pourris gâtés 15 429 151 157 43 2 15 429 151 157
16 Kaamelott - Premier volet 13 699 128 807 48 3 252 110 2 369 234
17 30 jours max 11 291 50 612 0 1 57 761 487 377
18 Petite maman 9 464 73 424 47 2 15 143 109 161
19 La Fameuse Invasion des ours en Sicile 9 139 23 534 138 3 146 836 793 523
20 C'est quoi ce papy ?! 7 541 34 434 68 3 17 298 87 087

La rentrée est marquée par de nombreux festivals internationaux, dont Venise et Toronto, qui ont présenté maints films très attendus et sur lesquels on mise beaucoup pour faire repartir la fréquentation des salles de cinéma. Les studios hollywoodiens sont de retour, chacun avec son propre cheval de bataille : Disney crée la surprise avec Shang-Chi et la légende des dix anneaux, Sony propose Venom 2, Universal dévoile Mourir peut attendre et Warner compte sur Dune. L’année dernière, à la même période, le seul Tenet endossait la lourde tâche de booster les marchés et de prouver qu’un retour en salle était possible. Un an après, bien que les cinémas soient toujours soumis à des normes strictes et que le secteur soit loin d’avoir retrouvé la situation d’avant la pandémie, on observe que le nombre de sorties et les box-offices hebdomadaires progressent lentement mais constamment, affichant des chiffres supérieurs à il y a un an. Si tout cela laisse espérer une fin d’année sur la voie de la reprise, il ne faut pas non plus oublier que certaines régions du monde ont affaire à une recrudescence de la crise sanitaire.

Le cinéma français renforce sa présence à l’international et signe en septembre son deuxième mois le plus riche en entrées (1,82 million) de 2021, derrière juin (2,14). Le seuil du million de spectateurs est aisément franchi pour la quatrième fois et on recense une vingtaine de nouveaux films, une dizaine de démarrages et 10 % d’entrées de plus qu’en août 2021. Parmi les 10 productions majoritaires les plus plébiscitées pendant le mois de septembre, qui reflètent la diversité de l’offre hexagonale, la grande majorité est composée de films récemment sortis en France et qui renouvellent l’offre à l’international, une tendance qui devrait caractériser également le mois d’octobre compte tenu du calendrier des sorties annoncées à ce jour. Comme en août, les productions majoritairement françaises devancent les minoritaires, grandes protagonistes de la première moitié de 2021 : leur part augmente de 7 points jusqu’à atteindre 62 %. L’absence de productions en langue étrangère à haut potentiel (et le minoritaire The Father s’approchant de la fin de sa riche tournée internationale) permet à celles en langue française de rester dominantes car elles participent à hauteur de 3 entrées sur 4 au cumul mensuel.

 

Le top 10 est coiffé par un film ayant réuni plus de 400 000 cinéphiles, et ce pour la première fois cette année ! Les productions majoritairement françaises continuent de retrouver progressivement leur public : 5 fédéraient plus de 10 000 spectateurs en juin, 19 en juillet et 17 en août et en septembre. L’analyse de paliers supplémentaires se révèle porteuse d’espoir. Ce mois-ci, le seuil symbolique des 100 000 entrées est franchi par 2 films (3 en août, 1 en juillet), celui des 50 000 par 4 (1 en août, 0 en juillet) et celui des 20 000 par 12 (8 en août, 7 en juillet). Toujours plus de films sortent sur plusieurs territoires et fédèrent davantage de cinéphiles.

 La répartition selon les genres se renouvelle. Le carton du Tour du monde en 80 jours permet à l’animation de s’imposer face aux autres genres, ayant mobilisé 40,2 % des spectateurs du cinéma français en septembre (dont 22,6 % ont choisi le film précité et 11,9 % Bigfoot Family). Le drame et la comédie suivent avec des parts s’élevant respectivement à 31,6 % et à 22,6 %. Eiffel fait progresser le biopic / histoire à 3 % et l’aventure / thriller s’arrête à 1,5 %. Le documentaire et le fantastique restent relégués sous la barre de 1 %.

 Après deux mois de règne de Kaamelott - Premier volet (qui quitte le top 10), c’est Le Tour du monde en 80 jours qui se hisse au sommet. En plus d’être élu comme plus gros succès majoritaire de 2021 en Italie (96 000 entrées), au Portugal (32 000), en Russie (229 000) et en Ukraine (64 000), il réalise sur ces marchés une trajectoire inhabituelle car il a généré plus d’entrées pendant la 2e ou la 3e semaine que lors de celle du démarrage ! Ce même constat est partagé par Le Sens de la famille qui tire son épingle du jeu en Espagne : 108 000 spectateurs l’ont déjà découvert et il brille au sein du top 10 local pendant 3 semaines. Outre-Manche, Annette est distribué sur une large combinaison de 147 salles et séduit 35 000 spectateurs, tout en poursuivant ses carrières espagnole et russe. De son côté, La Fine Fleur redonne des couleurs au cinéma français en Allemagne étant la première production majoritaire à franchir les 50 000 tickets depuis le début de l’année. Si Délicieux figure parmi les 10 films les plus vus au Québec pendant 3 semaines et connaît de solides continuations, Eiffel s’invite en Océanie un mois avant sa sortie nationale et affiche déjà 50 000 fans. Les 3 films non inédits sont le dernier Astérix, qui ne parvient pas à se faire une place en Chine, Adieu les cons, qui débarque en Espagne et en Grèce, et Yakari, le film, qui débute en Russie et en Ukraine. En plus, le cinéma français décroche à plusieurs reprises et sur des marchés différents une place au sein du top 10 local.

--> Cette analyse est téléchargeable en format PDF ci-dessous
(version française uniquement).


Cette analyse est rédigée sur la base des résultats recensés au 13 octobre. Les chiffres étant constamment consolidés, le graphique créé automatiquement par le site va différer par rapport au tableau présent dans cette actualité.

Auteur : Andrea Sponchiado

Dernière mise à jour : 22 octobre 2021 à 18:01 CEST

Etude

Lié à cette actualité

Films liés (22)

Manifestations Liées (2)

media

Mostra internationale de cinéma de Venise - 2021

Type : Festival longs et courts métrages

Thème : Tous Films

media

TIFF (Festival international du film de Toronto) - 2021

Type : Festival longs et courts métrages

Thème : Tous Films

Zones géographiques (9)