En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

En savoir plus et gérer ces paramètres[OK]

Les brèves

02 mars 2021 à 16:20

Revue de presse - Février 2021

Le cinéma français occupe, fin janvier début février, l'actualité cinématographique davantage du côté des Amériques, même s’il reste toujours présent dans les médias européens et asiatiques.

Tandis que la course aux Oscars bat son plein, Deux de Filippo Meneghetti fait l’objet d’un bel article dans le "New York Times" : "Une représentation furtive de l'érotisme lesbien, qui reflète les inhibitions d'une génération."


➡️ Pour accéder à l'article en ligne


"Variety" se fait l’écho du succès de CODA, remake de La Famille Bélier multi-primé au Festival de Sundance : "C'est le premier film de l'histoire de Sundance à remporter les trois premiers prix dans la catégorie dramatique américaine."
➡️ Pour accéder à l'article en ligne


Le festival Animation First, entièrement dévolu à l'animation française et organisé par la FIAF, est dans les "5 Things To Do This Weekend", selon le "New York Times" :


➡️ Pour accéder à l'article en ligne


Le mensuel "Animation Magazine" dit du court-métrage français Empty Places de Geoffroy de Crécy, qu'il est "la métaphore parfaite d'une planète sous l'emprise d'une pandémie mondiale.".


➡️ Pour accéder à l'article en ligne


En Europe de l’Est, Les Traducteurs, sorti en Roumanie, attire l’attention de nombreux médias. Le magazine "Muze & Arme" déclare : "Régis Roinsard a conçu une histoire qui vous tient en haleine."


➡️ Pour accéder à l'article en ligne

En Serbie, la presse se réjouit de l’arrivée du film Police d'Anne Fontaine sur les écrans, sorti sous le titre "Ronde de nuit".


➡️ Pour accéder à l'article en ligne

Et en Russie, Poly de Nicolas Vanier attire presque 20 000 spectateurs, après une importante campagne de presse lancée par le distributeur. Dans "Gold Mustang", le magazine sur la culture équestre, on peut lire : "Une histoire fascinante qui véhicule des idées sur le respect de la nature et des animaux".

➡️ Pour accéder à l'article en ligne


En Europe occidentale, c’est la Norvège qui ouvre le bal. Été 85 de François Ozon est décrit sur Cine.no comme "un drame d'enfance somptueux et nostalgique, aux nuances douces-amères".


➡️ Pour accéder à l'article en ligne


La Belle Époque de Nicolas Bedos, sorti en Norvège le jour de la Saint-Valentin, est proposé dans "Filmmagasinet" comme une charmante alternative pour les couples un peu plus désuets.
➡️ Pour accéder à l'article en ligne


Et en Espagne, c’est La Fille au bracelet de Stéphane Demoustier qui attire le public et la presse ibériques. Pour "Cinemania", "ce film nous montre le fossé sans précédent qui nous sépare de la génération suivante."


➡️ Pour accéder à l'article en ligne


Le quotidien "El País" publie de son côté un long entretien avec Vincent Cassel, qui se remémore Vinz, son personnage dans La Haine, "devenu une icône de la culture française contemporaine" :
➡️ Pour accéder à l'article en ligne


En Corée du Sud, Dailian.co.kr remarque à propos du film #jesuislà "l’importance de la communication via les réseaux sociaux" en contraste à "la solitude des hommes mûrs".

➡️ Pour accéder à l'article en ligne


Concluons sur la double présence en ce moment de Noémie Merlant dans les salles au Japon : dans Portrait de la jeune fille en feu, toujours à l’affiche, mais aussi dans Jumbo, dont voici l'éblouissante affiche japonaise.

 

Auteur : Service Communication

Dernière mise à jour : 03 mars 2021 à 16:20 CET

Photos (10)

Lié à cette actualité

Films liés (13)

Personnes liées (10)

Manifestations Liées (2)

media

Festival du film de Sundance - 2021

Type : Festival longs et courts métrages

Thème : Tous Films

media

Oscars du Cinéma - 2021

Type : Prix

Thème : Tous Films

Zones géographiques (7)