En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

En savoir plus et gérer ces paramètres[OK]

Chiffres à l'international

19 mars 2020 à 10:01

Box-office français dans le monde - Février 2020

En février – soit avant la fermeture d'un très grand nombre de salles de cinéma dans le monde suite à la crise sanitaire liée au Covid-19 – un drame sentimental cartonne aux États-Unis, un drame historique se fait une place sur les écrans allemands et mexicains, tandis qu’une comédie dramatique et un drame séduisent plusieurs marchés.

Ce mois-ci, 1 production française rassemble plus de 450 000 spectateurs à l’international.

Box office international des films français (Hors France)
- du 27/01/2020 au 01/03/2020
# Titre Entrées Recettes (€) Copies Nombre
pays
Cumul
entrées
1 Portrait de la jeune fille en feu 483 807 3 656 866 708 22 1 217 751
2 J'accuse 263 156 1 745 042 949 15 1 296 394
3 Hors normes 193 099 1 337 507 565 18 719 912
4 Les Misérables 193 040 1 186 530 647 32 419 210
5 La Belle Époque 114 735 615 869 422 17 769 130
6 Donne-moi des ailes 102 361 504 242 399 5 279 627
7 Ducobu 3 78 964 695 155 45 2 78 964
8 Les Traducteurs 78 670 499 335 753 7 116 712
9 Ma famille et le loup 73 069 290 862 129 1 73 674
10 Alice et le maire 55 279 354 563 109 4 123 046
11 Mon inconnue 53 337 199 933 121 2 365 894
12 Le Prince oublié 49 879 451 871 80 4 49 879
13 10 jours sans maman 49 678 379 650 100 4 49 678
14 Le Lion 43 534 367 559 149 6 43 534
15 Fahim 43 393 160 669 433 5 154 227
16 Celle que vous croyez 38 086 111 847 198 5 379 028
17 It Must Be Heaven 35 759 186 789 142 8 148 044
18 The Room 28 478 161 124 154 7 386 130
19 La Vérité 22 507 134 245 136 11 506 060
20 Le Mystère Henri Pick 21 104 130 975 87 6 513 316

En février, les productions françaises totalisent 2,79 millions d’entrées à l’international (17,6 M€ de recettes), les productions majoritaires participant à hauteur de 82 % du résultat mensuel (2,33 millions de billets vendus et 15,2 M€). Ses entrées sont en hausse de 16 % par rapport à janvier 2020 mais en baisse de 26 % par rapport à février 2019 (3,81 millions de spectateurs), quand Astérix - Le Secret de la potion magique et Mia et le lion blanc cumulaient 2 millions de tickets à eux seuls. 6 titres ont réuni plus de 100 000 spectateurs, autant que le mois précédent, et le top 3 cumule 940 000 entrées, contre 763 000 en janvier et 802 000 en décembre 2019. J'accuse cède la tête du classement à Portrait de la jeune fille en feu, tandis que Hors normes conserve la 3e place (presque) ex æquo avec Les Misérables qui fait son apparition sur le podium.

 Portrait de la jeune fille en feu est le film français le plus vu de février à l’international. Aux États-Unis, en décembre dernier, il faisait l’objet d’une semaine de programmation en exclusivité à Los Angeles et à New York et avait généré 118 500 $ de BO (soit 13 000 entrées environ), fort d’une moyenne par salle impressionnante (presque 60 000 $) qui le plaçait parmi les meilleures réalisées par un film en langue étrangère en sortie limitée aux États-Unis depuis 20 ans. Le film sort le 14 février dans 22 salles, qui deviennent 130 la semaine suivante, puis 268 et il atteint et dépasse le seuil symbolique du million de dollars de recettes en 10 jours seulement ! Lors du 4e week-end, à l’affiche de 334 cinémas, il totalise 3,34 M$ de recettes, soit 360 000 spectateurs. Portrait de la jeune fille en feu signe également son meilleur démarrage européen au Royaume-Uni. Lancé en simultané dans 52 salles et en VOD, il engendre 340 000 £ de recettes, soit presque 50 000 spectateurs, et la meilleure moyenne de la semaine (6 500 £, plus de 900 entrées). Depuis 2010, seules 3 autres productions majoritaires et en langue française ont engendré plus de 300 000 £ la semaine de la sortie au Royaume-Uni. Hors de nos frontières, le film de Céline Sciamma comptabilise 1,22 million de tickets et 8,85 M€ de recettes.

 Ce mois-ci, J'accuse descend d’une marche et frôle les 270 000 spectateurs dans 15 territoires différents. S’il est à l’affiche de 331 salles russes, la 2e plus large combinaison de sortie pour ce titre hors France après l’italienne (437), c’est en Allemagne, où on recense 81 cinémas, que le drame arrive davantage à se faire une place. Il mobilise presque 70 000 Allemands (594 500 €), alors que les Russes sont au nombre de 37 500 (171 000 €). Au Mexique, on comptabilise 40 500 billets vendus (164 000 €) dans 180 salles. Certes, la dernière réalisation de Roman Polanski, qui accède de justesse au top 10 mexicain, débute moins bien que ses précédents titres, mais il faut noter que, hormis Dans la brume (167 500 entrées et 390 000 €), aucun autre film en langue française n’avait autant mobilisé les Mexicains en 1re semaine depuis janvier 2019. Les compteurs de J’accuse affichent 1,3 million d’entrées et 8,33 M€ de BO hors France et le film est prochainement attendu au Danemark, en Finlande et en Turquie.

 La 3e place est toujours gardée par Hors normes. Il est lancé dans 170 salles espagnoles et séduit 70 000 cinéphiles (359 500 €), une performance en deçà de celles des précédentes réalisations du duo Nakache-Toledano qui ont toutes mobilisé plus de 125 000 Espagnols en 1re semaine. La comédie dramatique gagne une vingtaine de nouvelles salles en 2e semaine et devrait aisément franchir le seuil des 100 000 spectateurs, objectif déjà atteint aux Pays-Bas (151 500 entrées et 1,3 M€) et en Belgique (113 500 entrées et 808 500 €). Toujours ce mois-ci, Hors normes signe 2 jolis succès locaux, où il s’illustre déjà comme la production hexagonale de fiction en langue française la plus vue des 5 dernières années. Au Danemark, il comptabilise 36 500 entrées (391 000 €) et est encore à l’affiche de plus de 20 salles après 5 semaines d’exploitation. En Lituanie, 3 semaines après sa sortie, il figure toujours au sein du top 10 local et totalise plus de 18 000 spectateurs (106 500 €). Hors normes totalise 720 000 entrées et 5,31 M€ à l’étranger et arrivera bientôt en Grèce, en Slovénie et en Turquie.

 Ce mois-ci, on peut considérer que la 3e place est (presque) un ex æquo, donc Les Misérables accède au podium mensuel pour la 1re fois. Ce mois-ci, le film réalise ses meilleurs démarrages aux Pays-Bas en en Pologne. Avant-premières incluses, il comptabilise 213 000 € de recettes (ce qui correspond à plus de 25 000 spectateurs) dans 58 salles néerlandaises, et 25 500 billets en Pologne (435 500 €), soit des débuts dans la lignée des allemands (56 000 entrées et 433 500 € au total) et des espagnols (53 500 entrées et 315 500 € au total). Fraîchement auréolé de 4 César dont celui du meilleur film, Les Misérables a rassemblé 419 000 cinéphiles dans une trentaine de territoires étrangers (2,94 M€), mais sa carrière est loin d’être terminée car il arrivera prochainement en Argentine, en Finlande, en Hongrie et en Inde.

Cette analyse est rédigée sur la base des résultats recensés au 11 mars 2020. Les chiffres étant constamment consolidés, le graphique créé automatiquement par le site va différer par rapport au tableau présent dans cette actualité.

Territoires liés : Monde

Auteur : Andrea Sponchiado

Dernière mise à jour : 13 mai 2020 à 10:01 CEST

Lié à cette actualité

Films liés (23)

Personnes liées (4)

Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

Voir tout

Voir moins

Zones géographiques (19)