En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

En savoir plus et gérer ces paramètres[OK]

Chiffres à l'international

01 mai 2019 à 16:56

Box-office français dans le monde - Mars 2019

En mars, un film d’animation s’illustre sur les marchés germanophones, un film d’aventures connaît de belles continuations sur les écrans étrangers, tandis qu'une comédie mobilise les publics italien et québécois.

Ce mois-ci, 3 productions françaises rassemblent chacune plus de 500 000 spectateurs à l’international.
 
# Titre Entrées Recettes (€) Copies Nombre
pays
Cumul
entrées
1 Astérix - Le Secret de la potion magique 579 864 4 004 437 1 313 18 2 749 250
2 Mia et le lion blanc 547 644 2 398 897 1 661 27 2 978 428
3 Qu'est-ce qu'on a (encore) fait au bon Dieu ? 524 906 3 411 926 775 13 860 970
4 Minuscule 2 – Les Mandibules du bout du monde 294 241 1 704 212 1 277 12 348 531
5 Climax 101 701 724 254 243 9 458 086
6 Les Estivants 92 822 567 327 162 3 95 776
7 Le Flic de Belleville 90 077 371 130 566 4 343 619
8 Les Frères Sisters 73 932 596 273 324 9 615 765
9 Nevada 45 432 362 447 39 2 45 432
10 Le Mystère Henri Pick 31 633 278 423 40 2 31 633
11 All Inclusive 31 059 233 506 35 2 65 393
12 Un homme pressé 28 867 173 281 121 4 121 016
13 Le Grand Bain 27 205 168 764 49 6 618 655
14 Drôles de petites bêtes 26 542 168 061 428 2 335 998
15 Aïlo : Une odyssée en Laponie 22 426 152 833 310 9 149 542
16 La Promesse de l'aube 19 565 114 707 78 4 200 904
17 La Nuit a dévoré le monde 19 203 54 322 56 2 109 045
18 Au bout des doigts 17 828 115 576 58 6 122 331
19 Maya 17 414 104 421 44 1 17 414
20 Le Chant du loup 16 103 126 000 26 2 25 911

Au cours du mois de mars, les productions françaises comptabilisent 3,98 millions d’entrées (24,6 M€ de recettes) hors France et les titres majoritaires participent à ce cumul à hauteur de 73,9% (2,94 M de billets vendus et 17,8 M€). Ce résultat révèle à la fois une sensible progression par rapport à février 2019 (+3,1%) et une perte de vitesse si on le compare à mars 2018 (-18,8%, et -6% pour les seuls films majoritaires). Les titres composant le tiercé de tête sont les mêmes, mais leur classement change : Astérix - Le Secret de la potion magique passe de nouveau devant Mia et le lion blanc, tandis que Qu'est-ce qu'on a (encore) fait au bon Dieu ? reste ancré à la 3e place. L’Europe occidentale demeure la 1re zone d’exportation des titres hexagonaux, tandis que le nombre de territoires où ces derniers ont rassemblé plus de 1 million de spectateurs passe à 4 : à l’Italie viennent s’ajouter l’Allemagne, les États-Unis et le Canada anglophone, et la Pologne.

  Astérix - Le Secret de la potion magique est le leader du mois avec 580 000 cinéphiles réunis dans 18 territoires, pour un cumul de 2,75 millions d’entrées hors France (14,3 M€ de BO). Il s'agit du film le plus vu parmi les nouveautés de la semaine dans les 3 territoires germanophones où il a été lancé mi-mars. On recense la combinaison de sortie la plus large en Allemagne (527 salles) – d’ailleurs le seul des 3 territoires où le démarrage est inférieur à celui d’Astérix le domaine des dieux – tandis que la meilleure moyenne d’entrées par copie revient à l’Autriche (410). À présent, les dernières aventures d’Astérix ont réuni 248 000 Allemands, 54 000 Autrichiens et 12 000 Suisses alémaniques. Astérix – Le Secret de la potion magique est prochainement attendu en Océanie et en Scandinavie.

 La 2e place est occupée par Mia et le lion blanc. Fin février, le film d’aventures débarque dans plus de 500 salles mexicaines et, pendant 5 semaines d’exploitation, il attire 310 000 spectateurs (+ 35 000 autres dans 7 États d’Amérique centrale). Le film de Gilles de Maistre connaît de solides continuations, notamment en Allemagne et en Pologne, où il cumule respectivement 533 000 et 444 000 spectateurs (3,67 M€ et 1,82 M€). Mia et le lion blanc frôle les 3 millions de billets vendus (15,5 M€) dans une quarantaine de territoires étrangers et il figure comme le plus gros succès hexagonal de 2019 hors France, grâce aussi au carton en Italie (908 000 entrées et 5,66 M€). Il poursuivra sa carrière internationale, entre autres, en Espagne, au Québec et en Russie.

 Comme en février, Qu'est-ce qu'on a (encore) fait au bon Dieu ? clôt le podium et enregistre un score mensuel en progression de 56,7%. En mars, le film de Philippe de Chauveron débarque en Italie (193 000 entrées et 1,2 M€) et dans plusieurs pays d’Europe de l’Est (48 000 spectateurs tchèques, 23 000 hongrois et 15 000 roumains). Si la comédie ne charme pas autant le public des marchés précités que le 1er volet de la saga, ce n’est pas le cas en Slovaquie (39 000 entrées) et au Québec. Dans la Belle Province, le film réalise le meilleur lancement d’un film français en 2019 et, après 3 semaines d’exploitation, s’illustre toujours parmi les 5 plus gros succès de la semaine, pour un total de 776 500 CA$ et 82 000 spectateurs environ. Qu’est-ce qu’on a (encore) fait au bon Dieu ? sera bientôt à l’affiche en Allemagne et en Grèce.

 Hors top 3, il faut signaler Minuscule 2 – Les Mandibules du bout du monde, qui réunit 144 000 cinéphiles polonais (621 000 €) et 78 500 allemands (502 500 €). Bien que pour le moment les résultats soient en-deçà de ceux du 1er épisode de la série, le film s’affiche déjà comme le titre français le plus vu de 2019 en Norvège (19 500 entrées), en Suède (11 000 entrées) et au Danemark (4 500 entrées).

Auteur : Andrea Sponchiado

Dernière mise à jour : 07 mai 2019 à 16:56 CEST

Lié à cette actualité

Films liés (21)

Personnes liées (2)

Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

Voir tout

Voir moins

Zones géographiques (16)