En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

???internet.cookie.EnSavoirPlusEtGererCesParametres???[OK]

Chiffres à l'international

28 mars 2019 à 18:07

Box-office français dans le monde - Février 2019

En février, un film d’aventures séduit le public allemand, un film d’animation continue de s'illustrer sur les écrans polonais, tandis qu'une comédie prend la tête du classement belge.

Box office international des films français (Hors France)
- du 28/01/2019 au 24/02/2019
# Titre Entrées Recettes (€) Copies Nombre
pays
Cumul
entrées
1 Mia et le lion blanc 1 398 243 7 438 446 2 025 19 2 428 995
2 Astérix - Le Secret de la potion magique 565 894 2 597 497 1 816 15 2 130 970
3 Qu'est-ce qu'on a (encore) fait au bon Dieu ? 334 908 2 745 252 119 6 334 908
4 Rémi sans famille 55 165 326 217 332 3 137 950
5 Minuscule 2 – Les Mandibules du bout du monde 54 142 393 171 518 10 54 142
6 Le Flic de Belleville 48 311 440 290 169 3 239 318
7 Climax 44 760 167 831 92 11 354 914
8 Au bout des doigts 39 075 225 870 83 5 104 503
9 All Inclusive 34 230 265 668 49 2 34 230
10 Nicky Larson et le parfum de Cupidon 25 776 216 778 47 2 25 776
11 Aïlo : Une odyssée en Laponie 24 414 202 592 276 5 127 054
12 Edmond 24 309 156 619 40 3 34 192
13 Un homme pressé 23 587 138 904 90 2 84 570
14 Doubles Vies 22 953 157 043 125 5 121 182
15 Sibel 16 242 48 011 95 4 22 132
16 Le Grand Bain 16 150 94 387 101 7 585 319
17 Les Grands Esprits 13 023 72 274 27 1 85 847
18 HHhH 12 953 67 682 57 1 486 231
19 La Promesse de l'aube 12 640 98 592 71 2 181 321
20 Alad'2 12 591 41 851 216 2 207 912

Pendant le mois de février, hors de nos frontières, les productions françaises engendrent 3,81 millions d’entrées (22,5 M€ de recettes), dont 1,55 million (9,6 M€) est le fruit de l’exploitation de films majoritaires en langue française. Si ce score est inférieur à celui de janvier (-13%), en revanche il est supérieur à celui de février 2018 (+6,7%). Astérix - Le Secret de la potion magique passe le témoin à Mia et le lion blanc qui s’installe au sommet, tandis que les nouvelles (més)aventures de la famille Verneuil font irruption sur le podium. L’Italie, premier territoire d’exportation des films hexagonaux en nombre de spectateurs en 2018, conforte son statut de leader et comptabilise déjà 1,45 million de billets vendus pour les titres français depuis le début de l’année, devant la Pologne (827 000) et l’Espagne (771 000).

 Ce mois-ci, c’est au tour de Mia et le lion blanc de prendre la tête du classement mensuel, fort de 1,4 million de nouvelles entrées recensées à l’international (7,43 M€ de BO). Le film de Gilles de Maistre tire profit des très bons démarrages en Allemagne et en Pologne : après un mois de présence à l’affiche dans ces pays, il y comptabilise respectivement 402 000 (2,8 M€) et 346 000 (1,48 M€) billets vendus. Mia et le lion blanc s’impose donc comme le film français le plus vu de 2019 et cumule 2,43 millions d’entrées dans 25 territoires hors Hexagone (13 M€ de recettes), dont 900 000 en Italie (5,62 M€) et 264 000 en Colombie (625 000 €). Sa carrière est loin d’être terminée, Mia et le lion blanc étant prochainement attendu, entre autres, au Danemark, en Espagne et au Québec.

 Astérix - Le Secret de la potion magique, leader des films en langue française, perd une place mais franchit également le seuil des 2 millions de spectateurs étrangers réunis ! En février, le film connaît un beau début de carrière au Québec : programmé par 50 cinémas, le film brille au sein du top 3 local dès le 1er week-end et engendre 560 000 CA$, ce qui correspond à 375 000 € et 59 000 entrées. 2,13 millions de spectateurs (10,2 M€) ont déjà découvert les dernières aventures du petit Gaulois dans 25 territoires étrangers, parmi lesquels les chefs de file sont la Pologne (372 000 entrées et 1,56 M€), la Russie (349 000 entrées et 1 M€) et l’Espagne (345 000 entrées et 2 M€). Astérix arrivera bientôt sur les écrans allemands et italiens.

 Pour sa 1re apparition au sein du classement mensuel, Qu'est-ce qu'on a (encore) fait au bon Dieu ? s’offre la 3e place. La comédie comptabilise 335 000 entrées dans 6 territoires hors France après 4 semaines d’exploitation et la Belgique participe à hauteur de 75% à ce cumul (255 000 spectateurs et 1,83 M€ de gains). La semaine du lancement, le film s’impose face aux autres titres et s’installe au sommet, en générant également une moyenne par copie impressionnante de 11 700 € (1 600 entrées) ! Un mois après, on le trouve toujours à l’affiche de 60 cinémas belges. Comme en Belgique, la comédie de Philippe de Chauveron réalise un démarrage plus solide que celui du premier volet en Suisse romande aussi (57 000 spectateurs et 752 000 €). En mars, Qu’est ce qu’on a (encore) fait au bon Dieu ? sera lancé en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Québec.

Auteur : Andrea Sponchiado

Dernière mise à jour : 28 mars 2019 à 18:07 CET

Lié à cette actualité

Films liés (20)

Personnes liées (2)

Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

Voir tout

Voir moins

Zones géographiques (11)