En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Études / Bilans

27 novembre 2018 à 15:51

Bilan 2017 des films français à l'international

Après une année 2016 en berne à un peu plus de 40 millions d’entrées, les résultats des films français dans les salles étrangères repartent à la hausse en 2017 pour atteindre 82,6 millions d’entrées et 483,9 millions d’euros de recettes. Pour la 4e fois en 6 ans, le cinéma français génère plus d’entrées à l’international que dans les salles françaises.

À l’image des années 2014 et 2015, l’année 2017 se voit dominée par une production EuropaCorp en langue anglaise, Valérian et la Cité des mille planètes, qui capte à elle seule plus d’un tiers des spectateurs des films français sur la période. En conséquence, le nombre d’entrées des films en langue française progresse, certes, de 48%, mais ne représente plus que 48% des entrées globales du cinéma français sur l’année, contre 66% l’an passé. Un résultat qui s’inscrit toutefois autour de la moyenne constatée sur la dernière décennie (46%).

Autre retour à la normale : avec 62,4 millions de spectateurs réunis en 2017, la fréquentation des productions majoritairement françaises progresse quant à elle de 130% par rapport à 2016, et représente 76% des entrées globales de l’année (contre 67% l’an dernier). Un niveau cette fois-ci légèrement inférieur à la moyenne de 78% observée ces 10 dernières années.

Si l’année 2017 a donc été marquée par la performance du film de Luc Besson, de nombreuses productions françaises de financement majoritaire ont également connu un succès à l’étranger : en témoignent les 4,8 millions d’entrées comptabilisées par la comédie dramatique Demain tout commence, 2e du classement annuel, suivie du thriller Overdrive qui vient compléter le podium en rassemblant 2,1 millions de spectateurs. Le reste du top 10 de l’année met encore une fois à l’honneur la diversité de la production française avec les succès du film d’animation Les As de la jungle - le film, 4e meilleur film français de l’année, des comédies RAID dingue, Santa & Cie et Radin !, ou encore des drames Elle et Miss Sloane.

2017 : année de reprise du cinéma français à l’international

Autre indicateur de la multiplicité de l’offre de cinéma français : 82 films français totalisent plus de 100 000 spectateurs étrangers cette année, contre 69 en moyenne depuis le début des années 2000. Cependant, l’atomisation des entrées reste limitée, avec 62% des entrées concentrées sur les 5 premiers titres du classement annuel, une proportion supérieure aux 54% de moyenne relevée sur la dernière décennie.

Le genre ayant généré le plus d’entrées à l’international est le fantastique/horreur/SF (38%), ceci grâce à Valérian et la Cité des mille planètes qui participe à ce résultat à hauteur de 97,5%. Bien qu’elle ne représente que le plus petit nombre de titres (21), cette catégorie s’impose loin devant les autres avec un cumul d’entrées deux fois supérieur à celui engendré par la comédie, qui le suit en 2e position. Ce genre montre des signes de reprise (+29% d’entrées) et Demain tout commence y contribue en apportant 4,8 millions d’entrées. Seulement 1,3 point sépare la comédie de l’animation qui connaît une année 2017 significative car elle voit ses entrées multipliées par 3 par rapport à 2016 et par 3 par rapport à la moyenne observée ces 10 dernières années. Une mention spéciale va à Ballerina (12,6 millions), qui récolte les ¾ du score global du genre.

Plusieurs productions françaises brillent au sein des palmarès des grands festivals internationaux en 2017. 120 battements par minute fait sensation au Festival de Cannes et repart avec le Grand Prix du jury tandis que Jeune Femme remporte la Caméra d’or. Doublé vénitien pour Jusqu'à la garde qui cumule le Lion d’argent du meilleur réalisateur et le prix du meilleur premier film, alors que Kamel el Basha est sacré meilleur acteur pour L'Insulte. Félicité gagne le prix du jury à la Berlinale et Visages, villages est récompensé par le prix du public du meilleur documentaire au Festival de Toronto. Toujours outre-Atlantique, Agnès Varda reçoit un Oscar d’honneur pour l’ensemble de sa carrière, Isabelle Huppert triomphe aux Golden Globes comme meilleure actrice dans un film dramatique et est nommée à l’Oscar dans la même catégorie pour sa performance dans Elle.

Documents à télécharger

Ouvert à tous : la synthèse globale

Réservé aux adhérents : le bilan complet (résultats salles, exportation courts-métrages)

Auteur : Andrea Sponchiado

Dernière mise à jour : 30 novembre 2018 à 15:51 CET

Téléchargement (2)

Lié à cette actualité

Films liés (15)

Personnes liées (4)

Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

Voir tout

Voir moins

Manifestations Liées (3)

media

Berlinale - 2017

Type : Festival longs et courts métrages

Thème : Tous Films

media

Oscars du Cinéma - 2017

Type : Prix

Thème : Tous Films

media

TIFF - 2017

Type : Festival longs et courts métrages

Thème : Tous Films