Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Chiffres à l'international

23 janvier 2006 à 13:02

Bilan 2005 du cinéma français

Pour la première fois, plus de spectateurs pour le cinéma français à l'étranger qu'en France!

73,6 millions de spectateurs pour les films français dans le monde en 2005, en hausse de 49% par rapport à 2004
En 2005, le cinéma français a rassemblé un total de plus de 73,6 millions de spectateurs dans les salles à l’étranger, pour un box-office de 369 millions d’euros. En 2004, les films français avaient cumulé 49,2 millions d’entrées et 239,6 millions d’euros. On constate donc une hausse de 49% des entrées et des recettes de 2004 à 2005.

C’est, pour la première fois, très largement plus que le nombre de spectateurs des films français en France
Les films français ont attiré 64,8 millions de spectateurs en France en 2005. C’est près de 12% de moins que leurs résultats à l’étranger cette année. En revanche, les box-offices sont sensiblement équivalents (autour de 360 millions d’euros pour les films français en France).

322 films français sortis en 2005
En 2005, 322 films français ont connu au moins une sortie dans un territoire. C’est un nombre équivalant à celui de l’année dernière (330 titres). Ce nombre élevé de sorties, si l’on tient compte du nombre de films produits en France chaque année (203 en 2004, 240 en 2005), s’explique par l’étalement dans le temps de la carrière internationale des films.

En 2005, 7 des 10 premiers films font mieux à l’étranger qu’en France
L’année calendaire n’est qu’un instrument de mesure "photographique" et statistique qui offre une vision globale à un moment donné. Tout autre est celle qui prend en compte, individuellement, la carrière des films qui se joue des limites annuelles.
La carrière internationale d’un film, sortie après sortie, pays après pays peut en effet s’étaler sur plus d’une année. Cela permet à de nombreux films de réaliser au final des résultats plus importants à l’étranger qu’en France. Pour mémoire, on peut citer les carrières internationales du Fabuleux Destin d’Amélie Poulain (22,3 millions d’entrées et 133 M€ de box-office) ou d’Astérix et Obélix contre César (15 millions d’entrées et 76 M € de box-office).
Pour l’année 2005, 7 des 10 premiers films de production majoritaire française ont fait de meilleurs résultats à l’étranger qu’en France, dont la Marche de l’Empereur (16,2 millions de spectateurs à l’étranger, 1,8 en France), le Transporteur 2 (11 millions de spectateurs à l’étranger, 1,2 en France) ou Haute tension (815 000 spectateurs à l’étranger, 110 000 en France).

Année record pour les films français aux Etats-Unis
Avec 125 M€ de recettes (150 M$), le cinéma français a réussi sa meilleure année depuis toujours aux États-Unis.
En 2005, les films français se sont illustrés à plusieurs titres. La Marche de l’Empereur est devenu la production française la plus performante avec plus de 75 M$ de recettes (58 M€), ravissant son titre au Cinquième Élément (64 M$).
Le Transporteur 2 et Danny the Dog avec respectivement 43 M$ et 24 M$ ont atteint eux aussi des scores élevés. D’autres films comme Haute tension, Un long dimanche de fiançailles, Comme une image, les Choristes, De battre mon cœur s’est arrêté, en se situant entre 1 et 4 millions de dollars de recettes, ont contribué fortement à cette année exceptionnelle.

Une tendance générale à la hausse des entrées des films français
Dans un contexte mondial de baisse de la fréquentation des salles en 2005 (de 10 à 20%), les films français ont, eux, progressé. Cela signifie que leur part de marché s’est accrue.
Cette progression s’observe dans tous les principaux pays et notamment dans les 4 pays majeurs européens. C’est en Espagne que la progression est la plus spectaculaire : 2,5 millions d’entrées en 2004, 7 millions en 2005 (+ 168 %) ! L’Italie voit aussi les productions françaises passer de 2,9 à 5,2 millions de spectateurs (+ 74%) tandis que l’Allemagne (5,9 millions d’entrées en 2005 — dont 1,2 million pour la Marche de l’Empereur —, 4,6 millions en 2004, soit + 27 %) et la Grande-Bretagne (2,6 millions d’entrées en 2005 et 0,6 million en 2004) connaissent une très bonne année.
Les pays francophones (Belgique, Suisse et Québec) ont enregistré une fréquentation stable pour les films français tandis que la Chine confirme son entrée dans le cercle fermé des pays qui comptent (1,5 million d’entrées pour 7 films sortis). La seule déception d’importance cette année provient de la Russie où les films français sont en reflux après 5 années continues de hausse.

Avec près de 50% des entrées, l’Europe reste la zone géographique leader pour le cinéma français.
Les Etats-Unis occupent un bon tiers des résultats des films français à l’étranger. L’Asie enregistre un recul dans cette répartition. Depuis deux ans les résultats au Japon demeurent, avec 2 millions d’entrées environ, en deçà de leur potentiel puisque, en 2003, les films français avaient enregistré 4,2 millions d’entrées (soit – 45 %). L’ouverture progressive du marché chinois se poursuit pour le cinéma français (350 000 entrées en 2003, 1,6 million en 2004, 1,5 en 2005). On constate par ailleurs l’effritement du marché coréen qui est passé de 2,2 millions de spectateurs pour les films français en 2001 à 300 000 en 2005.
Enfin, avec plus de 2 millions d’entrées au Mexique et au Brésil et plus de 1 million en Argentine, le cinéma français a franchi en 2005 un cap en Amérique du Sud.

2005 : année impériale
2005 restera l’année du succès mondial de la Marche de l’Empereur.
Avec 77 millions d’euros de recettes et plus de 16 millions de spectateurs à travers le monde, le film de Luc Jacquet devient le plus gros succès français à l’étranger de ces 10 dernières années, derrière le Fabuleux destin d’Amélie Poulain mais devant Astérix et Obélix contre César.
Ses meilleurs résultats : 12,8 millions de spectateurs aux Etats-Unis, 1,2 million en Allemagne, 600 000 en Italie ou encore plus de 400 000 en Chine.

Du Transporteur 2 à De Battre mon cœur s’est arrêté, 15 films à plus de 500 000 spectateurs
Grâce notamment à leurs carrières américaines mais aussi à des sorties mondiales, le Transporteur 2 et Danny the Dog (deux productions de Luc Besson) réalisent les meilleurs résultats des productions majoritaires françaises, en 2005, devant 2 productions de langue française : Un long dimanche de fiançailles (3,9 millions de spectateurs) et les Choristes (2,6 millions de spectateurs en 2005, mais 5 millions sur toute sa carrière).

Certains titres ont eu des carrières exceptionnelles sur des territoires donnés. En 2005, on note les jolis succès de Les Rivières pourpres 2 - Les anges de l'Apocalypse au Mexique (750 000 entrées), 36, quai des Orfèvres et Caché en Italie (180 000 et 220 000 entrées), L’ Equipier ou Crustacés et coquillages en Allemagne (170 000 et 120 000 entrées), Saint Ange et Tout pour plaire en Espagne (300 000 et 200 000 entrées), Arsène Lupin au Japon (140 000 entrées), Double Zéro en Chine (570 000 entrées), L’ Empire des loups en Turquie (205 000 entrées) de De battre mon cœur s’est arrêté aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne (respectivement 170 000 et 70 000 entrées).

Auteur : Service Communication

Dernière mise à jour : 23 avril 2009 à 13:02 CEST

Lié à cette actualité

Films liés (19)

Personnes liées (1)

Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

Voir tout

Voir moins

Zones géographiques (15)