En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Un, deux, trois soleil - Poster France

Un, deux, trois soleil

Un Long métrage de Bertrand Blier

Produit par Gaumont, Ciné Valse

Sortie en France : 18/08/1993

  • Sommaire

Acteurs (20)

Production et distribution (4)

Productions Déléguées :

Gaumont, Ciné Valse

Exportation / Vente internationale :

Gaumont

Box Office : cumulé

Box Office : chronologie

Sorties à l'international (10)

PaysDistributeurAcheteurDate de sortie

Voir tout

Voir moins

Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

Victorine se rend en classe, sa mère l'accompagne et même la remplace à l'école. Choquée, la maîtresse sort de l'établissement poursuivie par quelques adolescents entreprenants. La mère se crèpe le chignon avec la maîtresse: Victorine se décide alors à appeler la police. Sur les lieux, l'officier Boigny se fait dérober sa fourgonnette. Il n'hésite pas à tirer et touche mortellement un enfant. Gladys, la femme du policier, une matrone noire ressuscite l'enfant en le réchauffant contre elle. Victorine, impressionnée, désire changer de mère et se fait adopter par Gladys; enfin, c'est ce qu'elle désirerait. Car Victorine s'occupe de ramener à la maison son père alcoolique; celui-ci a grand peine à reconnaître sa descendance. Victorine se décide à devenir une femme: pour ce faire elle va voir Rafik qui la présente à ses amis, mais elle réclame de la tendresse: P'ti Paul lui en donne. Mais il se fera canarder par un adepte de l'auto-défense. Gladys n'est plus là pour le réveiller. Victorine devient un chef de bande. Elle rencontre un homme Maurice, cadre simple qui lui offre une vie sans histoire. Parfois, lorsqu'elle repense à P'ti Paul, celui-ci vient la visiter. Son père meurt mais lui aussi est présent. Victorine s'occupe à la façon de Gladys des enfants libres et errants sans que le couple en semble affecté.

© Fiches du Cinéma

Propos

"

Victorine elle s'appelle, une gosse de la banlieue. Banlieue : endroit où vivent des gens. Des gens comme vous, des gens comme moi, qui aiment et qui espèrent.
Espoir de Victorine : la vie, l'amour, rencontrer un garçon, que sa mère arrête de déconner, que son père lâche un peu le pastis.
Importance du soleil : au début, mon film, je voulais l'appeler "un soutif pour la vie" et puis finalement c'est le soleil qui l'a emporté, le soleil de Marseille, avec la mer au loin, l'Afrique de l'autre côté, là où sont nés les parents des copains.
Mais ne sous-estimons pas le soutif. Importance du soutif. Quand le coeur fait boum, on bombe le torse. Surprise de Victorine. Voilà les yeux des mecs qui se mettent à jouer les mouches du côté de son tee-shirt. C'est fou ce qu'ils ont tendance à venir se coller quand elle revient de l'école à travers les terrains vagues où ça sent plus souvent la voiture cramée que la sarriette et le romarin.
Premier soutif, soutif de printemps, soutif des premiers pas. Celui qu'elle enlèvera pour Petit-Paul, autre soleil, soleil fragile, le genre à ramasser une balle dans le dos..."

Bertrand Blier

Générique détaillé (20)

Producteur délégué :

Patrice Ledoux

Producteurs :

Nicolas Seydoux, Alain Poiré

Directeur de la photo :

Gérard de Battista

Assistant son :

Xavier Griette

Cadreur :

Yves Agostini

Attachés de presse (film) :

Dominique Segall, Myriam Bruguière

Scriptes :

Claudine Taulère, Bénédicte Kermadec

Auteur de la musique :

Khaled

Costumière :

Jacqueline Bouchard

Photographe de plateau :

Luc Roux

Assistante à la réalisation :

Marité Llopis

Scénariste :

Bertrand Blier

Ingénieur du son :

Pierre Befve

Assistants opérateurs :

Éric Brun, Thomas Letellier

Directeur de production :

Jérôme Chalou

Monteuse :

Claudine Merlin

Décorateurs :

Théobald Meurisse, Jean-Jacques Caziot

Casting :

Gérard Moulevrier

Mixeur :

Paul Bertault

Régisseurs généraux :

François Menny, Édith Pommerol

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Comédie sociale

Langue de tournage :

Français

Autre pays coproducteur :

France

EOF :

Inconnu

Nationalité :

100% français (France)

Année de production :

1993

Sortie en France :

18/08/1993

Durée :

1 h 44 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

77497

Visa délivré le :

10/08/1993

Agrément :

Oui

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Cadre :

Scope

Format son :

Dolby A

Affiches (2)

Réalisateur

Sélections en festivals (2)

Les César du Cinéma Français - 1994

Les César du Cinéma Français (France, 1994)

Sélection (5)

Meilleure actrice : Anouk Grinberg

Meilleur réalisateur : Bertrand Blier

Meilleure musique originale

Meilleur espoir masculin : Olivier Martinez

Meilleure actrice dans un second rôle : Myriam Boyer

Mostra internationale de cinéma de Venise - 1993

Mostra internationale de cinéma de Venise (Italie, 1993)

Sélection

Compétition Officielle

Palmarès (2)

Les César du Cinéma Français - 1994

Les César du Cinéma Français (France, 1994)

Prix (2)

César de la meilleure musique originale : Khaled

César du meilleur espoir masculin : Olivier Martinez

Mostra internationale de cinéma de Venise - 1993

Mostra internationale de cinéma de Venise (Italie, 1993)

Prix

Grand Prix de l'Académie Européenne