En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

En savoir plus et gérer ces paramètres[OK]

Chiffres à l'international

28 septembre 2021 à 11:26

Box-office international des films français - Août 2021

Malgré le contexte actuel, en août 2021, plus de 180 productions françaises ont défilé sur les écrans à l’international et ont généré 1,65 million d’entrées et 11,4 M€ de recettes.

Kaamelott - Premier volet est le film le plus vu d'août 2021, et 3 autres réunissent plus de 100 000 cinéphiles hors Hexagone.

 
# Titre Entrées Recettes (€) Copies Nombre
pays
Cumul
entrées
Cumul
recettes
1 Kaamelott - Premier volet 130 237 1 234 952 98 4 238 411 2 240 427
2 OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire 117 643 1 113 932 99 3 117 643 1 113 932
3 Annette 100 120 499 175 569 9 110 199 583 000
4 Le Tour du monde en 80 jours 53 740 446 306 445 3 53 740 446 306
5 Été 85 25 204 236 163 142 13 180 459 1 248 267
6 The Deep House 24 102 161 635 193 1 24 102 161 635
7 Titane 23 856 217 061 95 3 26 057 248 156
8 Mystère à Saint-Tropez 23 669 140 276 257 7 47 954 286 856
9 La Bonne Épouse 23 391 186 891 99 6 205 680 1 559 977
10 Le Discours 21 029 83 675 70 5 33 109 194 878


Début août, l’accès aux salles sous présentation d’un certificat d’immunité devient la règle dans de nouveaux pays. À titre d’exemple, l’Italie, Chypre et la Grèce (hors séances en plein air), l’Estonie (pour les événements dépassant les 1 000 participants), le Luxembourg ou encore la Roumanie viennent rejoindre le groupe de marchés où cette mesure est déjà en vigueur, tels que le Danemark, la France, la Hongrie ou encore Israël. Globalement, la fréquentation des salles se maintient à un niveau bas et les entrées tendent à se concentrer autour de 3-5 films, principalement des blockbusters hollywoodiens ou des productions locales. L’Australie et la Nouvelle-Zélande, qui ont offert de belles carrières à des productions hexagonales cette année, sont confrontées à une recrudescence de la pandémie, à des nouveaux confinements et à des mesures plus strictes, qu’on espérait avoir laissés derrière nous, redeviennent d’actualité : bon nombre de cinémas australiens et néo-zélandais sont contraints de cesser temporairement leurs activités. Le regard des professionnels se tourne vers l’automne, avec l’espoir qu’une vraie reprise aura lieu et que le scénario de 2020, quand de longs mois d’inactivité des salles commençaient à se profiler, ne soit qu’un mauvais souvenir.

 

 Le cinéma français ne baisse pas les bras et signe en août son deuxième mois le plus riche en entrées (1,65 million) de 2021, derrière juin (2,14). Le seuil du million de spectateurs est aisément franchi pour la troisième fois et, malgré un volume équivalent de titres exploités, les entrées progressent de 41 % et le nombre de nouvelles sorties de 33 % par rapport à juillet 2021. Parmi les 10 productions majoritaires les plus plébiscitées pendant le mois d’août, qui reflètent la diversité de l’offre hexagonale, plus de la moitié sont des films récemment sortis en France et qui renouvellent l’offre à l’international : les cannois Annette et Titane, l’animation du Tour du monde en 80 jours, l’épouvante de The Deep House et l’incontournable comédie représentée par le dernier OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire, Mystère à Saint-Tropez et Le Discours. Leurs performances permettent aux productions majoritaires de s’imposer sur les minoritaires (55 % vs 45 %), alors que ces dernières ont été leaders pendant la première moitié de l’année. Ce mois-ci, les entrées cumulées par The Father à l’international (hors Royaume-Uni) atteignent 3,31 millions et celles de Bigfoot Family (hors Belgique) 2,11 millions.  En plus, 3 entrées sur 4 sont générées par des films en langue française.

Le top 3 est entièrement composé par des titres ayant réuni plus de 100 000 cinéphiles, et ce pour la première fois cette année ! Les productions majoritairement françaises retrouvent progressivement leur public : 5 fédéraient plus de 10 000 spectateurs en juin, 19 en juillet et 17 en août. Cette sensible baisse ne doit pas inquiéter, car l’analyse de paliers supplémentaires se révèle porteuse d’espoir. Ce mois-ci, le seuil symbolique des 100 000 entrées est franchi par 3 films (contre 1 en juillet), celui des 50 000 par 1 (vs 0) et celui des 20 000 par 8 (vs 7).

The Deep HouseThe Deep House

La répartition selon le genre se révèle dans la lignée de celle du mois précédent. Le drame conforte son leadership, mais sa part se réduit à 37 % des entrées totales, ce qui le sépare d’une courte tête de la comédie (33 %). Ces deux genres représentent à eux seuls 3 entrées sur 4 et 3 films exploités sur 4 du cinéma français à l’international. L’animation regagne la 3e place avec une part de 26 % obtenue malgré une offre de titres 5 fois moindre que le drame et la comédie. À l’exception du fantastique / horreur / science-fiction, aucun autre genre n’apporte plus de 1 % des entrées mensuelles.

 Kaamelott – Premier volet se hisse à la première place du classement pour le deuxième mois consécutif ! La réalisation d’Alexandre Astier ne semble pas avoir de rivaux et poursuit sa belle lancée sur 3 marchés francophones où elle bat de nouveaux records : 1 M€ de recettes et 118 000 entrées en Belgique, 0,69 M CA$ et 71 000 tickets au Québec et 0,8 M€ et 54 000 spectateurs en Suisse. Voici des chiffres qu’on ne recensait pas dans ces 3 pays depuis le carton de Qu'est-ce qu'on a (encore) fait au bon Dieu ? en 2019. Autre saga de comédie, OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire s’offre ses débuts à l’étranger sur ces 3 mêmes marchés et arrive à se faire une place malgré les difficultés actuelles et la concurrence de Kaamelott. 64 000 Belges, 34 000 Québecois et 33 000 Suisses ne manquent pas le rendez-vous avec l’espion tricolore. De larges combinaisons de sortie dépassant les 100 salles accueillent Annette, première production majoritaire française à réunir plus de 40 000 Russes et plus de 30 000 Polonais depuis le début de l’année, sans oublier 35 000 Espagnols et 21 000 Britanniques. Il aura fallu attendre 4 années (depuis Les As de la jungle (le film)) pour assister au retour en force de l’animation hexagonale au Royaume-Uni et en Irlande, et ce grâce au Tour du monde en 80 jours qui lui permet de reprendre des couleurs (316 000 £, soit près de 50 000 spectateurs). Été 85 convainc 13 000 Japonais, tandis que The Deep House hante 24 000 Italiens. Le cinéma français décroche à plusieurs reprises et sur des marchés différents une place au sein du top 10 local (3 fois en Grèce et 2 en Italie et au Portugal).

--> Cette analyse est téléchargeable en format PDF ci-dessous
(version française uniquement).


Cette analyse est rédigée sur la base des résultats recensés au 16 septembre. Les chiffres étant constamment consolidés, le graphique créé automatiquement par le site va différer par rapport au tableau présent dans cette actualité.

Auteur : Andrea Sponchiado

Dernière mise à jour : 29 septembre 2021 à 11:26 CEST

Etude

Lié à cette actualité

Films liés (14)

Personnes liées (1)

Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

Voir tout

Voir moins

Zones géographiques (21)