En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

En savoir plus et gérer ces paramètres[OK]

Les brèves

09 février 2021 à 10:06

UniFrance rend hommage à Jean-Claude Carrière

Serge Toubiana, président d'UniFrance, rend hommage au scénariste et comédien Jean-Claude Carrière, disparu ce 8 février 2021 à l'âge de 89 ans.

Jean-Claude Carrière est mort lundi 8 février à l’âge de 89 ans, laissant une oeuvre considérable qui touche à tous les genres, tous les formats et toutes les disciplines de l’art. Cinéma, théâtre (Peter Brook  et Mahabharata (Le), entre autres), écriture romanesque, chanson, sketches, dessins, etc. Sa qualité première, c’était d’être un homme cultivé : une culture universelle et insatiable, tournée vers les sciences et les religions, l’Histoire de l’art, les goûts culinaires, la manière de vivre, en France et ailleurs, en Inde, en Iran et partout dans le monde.

Curieux de tout, Jean-Claude Carrière était né – dans l’Hérault, non loin de Montpellier– pour faire de belles rencontres. Celle avec Jacques Tati et Pierre Etaix fut à l’origine de son entrée dans le monde du cinéma au début des années 60. Celle avec Luis Buñuel fut décisive et légendaire, depuis Le Journal d'une femme de chambre en 1964, jusqu’à Cet obscur objet du désir en 1977, dernier film du cinéaste espagnol. Il y eut également celles avec Milos Forman (depuis Taking Off, jusqu’à Goya), Louis Malle, Jean-Luc Godard, Jacques Deray, Volker Schlöndorff, Patrice Chéreau, Andrzej Wajda, Jean-Paul Rappeneau, Marco Ferreri, Michael Haneke parmi tant d’autres, et celle, plus récente, avec Philippe Garrel.

Ces collaborations artistiques, fondées sur la rencontre d’univers ou d’imaginaires différents, furent incroyablement fécondes, pour ces nombreux cinéastes comme pour lui-même. Jean-Claude Carrière avait l’art et la manière de se mettre au service des auteurs, avec intelligence et humilité. Il a, durant toute sa vie, servi les arts comme peu l’ont fait, au nom du plaisir et du goût, de la culture dans toute sa diversité, et de sa transmission la plus noble. C’était un conteur magnifique, un homme charmant et délicieux, rieur et léger, qui aimait partager les plaisirs sans jamais vous écraser de son savoir et de ses connaissances. Au contraire, il aimait vous donner le sentiment d’être son égal, ce qui n’était évidemment pas le cas. Avec lui, on se sentait en confiance, prêt à partager des moments délicieux et de grande convivialité. Et on apprenait.

Jean-Claude Carrière reçut un Oscar d’honneur en 2015, récompensant son incroyable carrière cinématographique.

Auteur : Service Communication

Dernière mise à jour : 10 février 2021 à 10:06 CET

Lié à cette actualité

Films liés (3)

Personnes liées (17)

Sociétés liées (1)

media

UniFrance

Activités :  Production Déléguée

Activités hors film :  Organisme culturel / professionnel

Filmographie récente : Jean-Paul Belmondo, 4 X D