En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

En savoir plus et gérer ces paramètres[OK]

Les brèves

23 juin 2019 à 13:42

Une femme anonyme, venue à la rencontre de Louis-Julien Petit

Lors du débat qui a suivi la projection des Invisibles, presque uniquement des hommes ont pris la parole, demandant notamment à Louis-Julien Petit s'il n'était pas trop dur de diriger des femmes. Pendant la séance d'autographes qui a suivi, plusieurs femmes sont venues se confier au réalisateur, dont une, qui a connu la rue, et qui lui a dit :

"Quand on est une femme pauvre au Japon, il y a deux combats à mener de front : celui d'être une femme, et celui de se battre contre la précarité."

Il n'y a pas de mot japonais pour dire "sans-abri", c'est le mot anglais "homeless" qui est utilisé.

Auteur : Service Comptabilité

Dernière mise à jour : 24 juin 2019 à 13:42 CEST

Lié à cette actualité

Films liés (1)

Voir tout

Voir moins

Personnes liées (1)

Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

Voir tout

Voir moins