En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

En savoir plus et gérer ces paramètres[OK]

Les brèves

21 juin 2019 à 16:26

20 juin - Ouverture du 27e Festival du Film Français au Japon

Ce 20 juin 2019 marquait le lancement du 27e Festival du film français au Japon, pour la deuxième fois à Yokohama, suite au retour du Festival dans cette ville portuaire proche de Tokyo.

Comme l'année dernière, environ 300 personnes ont eu l'autorisation d'accueillir, en prenant des photos et en demandant des autographes, la délégation artistique à leur arrivée sur le tapis rouge, déployé à l'entrée du Minato Mirai Concert Hall, immense salle de concert de Yokohama – pour la circonstance transformée en salle de cinéma.

Devancée par Serge Toubiana, président d'UniFrance, cette délégation était composée de Thaïs Alessandrin, Lisa Azuelos, Antonin Baudry, Caroline Bonmarchand, Zabou Breitman, François Civil, Judith Davis, Éléa Gobbé-Mévellec, Pierre Guyard, Mikhaël Hers, Nadav Lapid, Claude Lelouch, Gilles Lellouche, Sébastien Marnier, Michel Ocelot, Louis-Julien Petit, Hugo Sélignac, Nils Tavernier, en attendant l'arrivée du parrain Claude Lelouch, prévue pour le lendemain. Ils étaient accompagnés de Miki Nakatani, actrice japonaise et "muse" de l'événement.

Sur scène se sont succédé Serge Toubiana, la maire de Yokohama Fumiko Hayashi, Miki Nakatami, l'Ambassadeur de France au Japon Laurent Pic, et Hitoshi Kawaguchi, vice-président de Nissan, partenaire officiel du Festival. Alain Delon, qui n'avait pu faire le déplacement, a envoyé un message vidéo, et après la photo de groupe de l'ensemble de la délégation, un superbe hommage à Michel Legrand a été rendu sur scène par l'orchestre Keio Light Music Society, qui a interprété, façon big band, trois titres du compositeur éminemment célèbre au Japon.

Le film d'ouverture, Le Grand Bain, a été suivi d'une rencontre entre Gilles Lellouche et le public, notamment curieux de savoir quels acteurs savaient nager avant le tournage !

La soirée s'est conclue sur le mythique Beauty Princess, le deux mats qui accueillait déjà les équipes de films aux tout débuts du festival, il y a 27 ans.

Plus tôt dans la journée s'achevait à Tokyo la deuxième et dernière journée du Marché du Film Français, où une quarantaine de sociétés de distribution japonaises sont venues à la rencontre des 30 exportateurs français qui présentaient leur line-up. Au total, ces 500 rendez-vous organisés en 2 jours décideront de la prochaine année cinématographique française au Japon. En 2018, 49 films français sont sortis au Japon.

Découvrez les photos de cette soirée dans le portfolio ci-dessous !

Auteur : Service Communication

Dernière mise à jour : 02 juillet 2019 à 16:26 CEST

Photos (27)

Lié à cette actualité

Films liés (1)

Voir tout

Voir moins

Personnes liées (3)

Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

Voir tout

Voir moins

Manifestations Liées (1)

media

Festival du film français au Japon - 2019

Type : Festival UniFrance

Thème : Films Français