Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Chiffres à l'international

16 avril 2013 à 11:26

Box-office des films français dans le monde - mars 2013

Les résultats du cinéma français à l’international ont connu un premier trimestre sans relief.

             
rang titre Entrées Recettes Copies Nombre
Pays
Cumul
entrées
1 De l'autre côté du périph 369 595 2 671 920 514 4 402 629
2 Amour 345 009 2 143 225 788 18 3 203 074
3 Un plan parfait 228 391 1 677 258 320 4 510 906
4 Les Saveurs du palais 140 997 900 061 163 5 289 660
5 Astérix et Obélix au service de sa majesté 117 478 754 371 79 2 3 689 544
6 Dans la maison 104 240 689 699 93 4 595 635
7 Intouchables 76 716 502 466 157 7 31 042 614
8 Möbius 73 281 508 375 217 3 86 570
9 Boule & Bill 64 491 535 516 50 2 96 204
10 L'Homme qui rit 60 614 315 408 179 3 72 734
11 Le Fils de l'autre 58 480 333 504 55 3 253 053
12 De rouille et d'os 55 604 304 118 155 8 1 102 310
13 Renoir 52 926 314 088 101 3 162 784
14 Sur la route 48 789 275 157 85 4 926 135
15 Jappeloup 46 068 403 108 32 2 46 231
16 Ernest et Célestine 35 751 222 676 146 6 176 889
17 Comme un chef 26 087 94 192 28 1 786 512
18 Syngué Sabour - Pierre de patience 21 680 141 163 39 3 24 136
19 Vive la France 17 496 147 329 34 2 65 132
20 Au bout du conte 15 730 197 537 10 1 15 856
             

Avec seulement 10 millions d’entrées recensées sur une trentaine de pays différents, l’offre de films français semble à première vue avoir été boudée par les principaux marchés étrangers. Les 10 premiers films français de 2013 concentrent seulement 70% des entrées réalisées, un taux de concentration relativement faible. Des résultats donc plus atomisés qu’à l’accoutumée avec 14 films ayant drainé entre 100 000 et 500 000 entrées. Amour est, jusqu’ici, le film ayant réalisé le plus d’entrées sur l’année 2013 avec 2,1 millions de spectateurs étrangers comptabilisés. Le film oscarisé fin février a passé le cap des 3 millions d’entrées à l’international au cumul et poursuit sa carrière dans près d’une vingtaine de territoires.  

Le mois de mars a cependant laissé entrevoir quelques perspectives encourageantes. Le début de carrière de De l’autre côté du périph’ vient attester de la popularité de Omar Sy en Allemagne et en Italie. Deux ans après Potiche, la dernière réalisation de François Ozon, Dans la maison, rassemble le public britannique. De l’autre côté du globe, l’adaptation du livre de Victor Hugo par Jean-Pierre Améris, L’Homme qui rit, se fraye une place dans le top 10 du box office sud-coréen. Enfin Syngue Sabour – Pierre de patience, l’adaptation à l’écran du Prix Goncourt éponyme d’Atiq Rahimi se hisse en 18e place de notre top mensuel grâce à un démarrage concluant (18 000 entrées en 1re semaine) dans les salles italiennes.

De l’autre côté du périph (Senator) s’impose au box office allemand avec  231 000 spectateurs recensés à l’issue de son 3e week-end en salles. Un véritable succès porté en premier lieu par la notoriété d’Omar Sy outre-Rhin depuis l’immense succès (Senator) qui totalise maintenant 9 millions d’entrées après 65 semaines ininterrompues en salles.

Sur ce territoire, Un Plan parfait est sorti le même jour que De l’autre côté du périph’ signe également une jolie performance avec 178 000 entrées au total. Depuis 3 semaines, le distributeur allemand n’hésite pas à maintenir une combinaison à un niveau très élevé autour de 250 copies et ce, en dépit de moyennes par copies relativement faibles. La presse allemande n’aura pas oublié de souligner la présence de Quad Productions au générique en écho, là encore, au succès d’Intouchables, ainsi que celle de l’actrice allemande Diane Kruger qui s’illustre dans le registre de la comédie. Pour mémoire le précédent film de Pascal Chaumeil, L’Arnacoeur, avait rassemblé 232 000 spectateurs allemands en 2011 et 1,8 million au total à l’international.  

Chacun de ses 2 films a dépassé la fréquentation de De rouille et d’os (Wild Bunch – 160 000 entrées) et enregistrent par conséquent les deux meilleures performances parmi les sorties françaises de 2013 outre-Rhin.

Amour poursuit sa carrière internationale avec succès. Depuis la cérémonie des Oscars et sa consécration en tant que meilleur film étranger, le mois de mars a vu les résultats du film se replier rapidement aux États-Unis/Canada anglophone avec une combinaison passant de 333 à 49 copies. A l’issue de sa 16e semaine en salles ses recettes nord-américaines atteignent maintenant 6,7 millions de dollars (soit 887 000 entrées environ). A titre de comparaison, Amour a dépassé la fréquentation de Coco avant Chanel (Sony Classics) qui avait réuni 873 000 spectateurs américains en 2009.

Aux Pays-Bas (Cinéart), l’engouement autour du film est significatif. Il est resté 18 semaines dans le top 20 au box office local. En totalisant plus de 234 000 entrées néerlandaises, Amour est le 6e plus grand succès français jamais recensé par uniFrance films dans les salles néerlandaises. Le film a également séduit les publics latino américains en réunissant 168 000 spectateurs au Mexique et même 215 000 au Brésil. Autour du Pacifique, le film enregistre notamment 85 000 entrées au Japon, 78 000 entrées en Corée du Sud et 32 000 entrées en Nouvelle-Zélande.   

Les Saveurs du palais est sorti au Québec où il signe une performance correcte avec 35 000 entrées récoltées en 5 semaines, soit le 3e meilleur résultat pour un film français sorti en 2013 sur ce territoire derrière Astérix et Obélix au service de sa majesté (163 000 entrées) et Amour (56 000 entrées). Le public espagnol fait preuve d’enthousiasme à l’égard du film puisque sa fréquentation a progressé de 53% en 2e semaine pour 39 000 entrées au total. Un scénario inverse se joue cependant en Italie où après une première semaine prometteuse avec 37 000 spectateurs pour 82 copies, le film n’a pas transformé l’essai avec 65 000 entrées au total à l’issue de sa 4e semaine d’exploitation.

Les Saveurs du palais connaît depuis le début de sa carrière internationale des résultats plutôt inégaux. Il a en effet réuni 73 000 spectateurs allemands et 22 000 spectateurs suisses, mais seulement 23 000 spectateurs belges et 9 000 spectateurs polonais. Le film qui totalise 290 000 entrées à l’international pourra compter en 2013 sur de nombreuses sorties : au Brésil, au Mexique, en Australie, en Israël ou encore au Japon

L’Homme qui rit s’est placé en 8e position du box office sud-coréen le week-end de sa sortie en réunissant 37 000 spectateurs en 4 jours sur 157 copies. Un démarrage remarquable pour un film en langue française sur ce territoire dont la portée dramatique et noire a séduit le public sud-coréen. Cependant ses résultats se sont très fortement repliés en 2e semaine avec seulement 18 000 spectateurs supplémentaires recensés.

Il s’agit toutefois d’un premier résultat encourageant pour cette adaptation du livre de Victor Hugo après un début de carrière internationale très décevant avec 14 000 entrées totalisées sur 3 territoires (Belgique, Suisse romande et Grèce). La précédente réalisation de Jean-Pierre Améris, Les Emotifs anonymes, avait enregistré 651 000 entrées à l’international.

Après son succès dans les nord-américaines en 2012 (pour mémoire 1,3 million de dollars de recettes soit 157 000 entrées), Le Fils de l’autre  fédère à présent le public italien avec 58 000 spectateurs au total depuis 3 semaines. Notons que son distributeur, Teodora Film, a mené une campagne d’avant-premières pendant 4 semaines avant la sortie du film. Une stratégie qui s’est déjà avérée payante ces dernières années. Le distributeur a en effet permis à des films d’auteur tels que 17 filles (35 000 entrées), Tomboy (93 000 entrées), L’Enfant d’en haut (63 000 etrées), Un amour de jeunesse (20 000 entrées) ou encore Le Père de mes enfants (38 000 entrées) d’enregistrer leur meilleur fréquentation étrangère dans les salles italiennes.

Le Fils de l’autre totalise 253 000 entrées à l’international.

Auteur : Matthieu Thibaudault

Dernière mise à jour : 16 mai 2013 à 11:26 CEST

Photos (3)

Lié à cette actualité

Films liés (20)