En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Festivals, événements

18 janvier 2013 à 15:43

140M d'entrées pour le cinéma français à l'international

La fréquentation des films français à l’international en 2012 atteint 140 millions d’entrées (+88%) pour 875 millions d’euros de recettes (+100%).

Un record de fréquentation pour le cinéma français à l’international qui dépasse le précédent record de 2008 (84,2 millions d’entrées).
Les performances record de 2012 sont cependant sans commune mesure avec celle de 2008 (55 millions d’entrées de différence) ; elles s’expliquent en premier lieu par les performances hors norme des films The Artist (13M d’entrées) Intouchables (31M d’entrées) et Taken 2 (46M d’entrées). Ces 3 films au financement français concentrent à eux seuls 65% de la fréquentation globale recensée par uniFrance films dans les salles étrangères en 2012. Intouchables s’impose comme le plus grand succès en langue française jamais recensé à l’international.
Au delà de ces trois succès, 20 millions d’entrées sont imputables à d’autres films majoritaires en langue française : Astérix et Obélix au service de sa majesté, Un montre à Paris et Amour ont tous trois dépassé le million d’entrées, 8 d’entre eux ont réalisé entre 500 000 et 1M d’entrées (Sur la piste du Marsupilami, Le Prénom, La Délicatesse, Les Femmes du 6e étage, De rouille et d’os…) et une trentaine d’entre eux ont réalisé entre 100 000 et 500 000 entrées (Dans la maison, Holy motors, Les Adieux à la Reine, Les neiges du Kilimandjaro…)
Notons également que les films minoritaires en langue française totalisent 2 millions d’entrées, soit la 2e meilleure performance de ces 10 dernières années, grâce à des titres d’auteurs tels que le Havre, Elles, Le Gamin au vélo, Café de Flore ou encore l’Enfant d’en haut.

Par ailleurs si Amour représente l’Autriche aux oscars avec ses cinq nominations, son financement, sa langue, ses acteurs, sa productrice Margaret Menegoz et l’ agent  de Michael Haneke François Samuelson sont français et illustrent la vitalité de nos productions et coproductions.

Sous l’impulsion des 3 titres phares de l’année toutes les zones territoriales sont en hausse. L’année a été notamment exceptionnelle en Europe occidentale puisque le cinéma français enregistre un record de fréquentation depuis le début des années 2000 dans 13 territoires et l’Asie enregistre la plus forte hausse de fréquentation en 2012 par rapport à l’an passé.

Ces résultats exceptionnels ne masquent pas néanmoins les difficultés structurelles du cinéma français à l’étranger à savoir entre autre l’accès aux salles, majoritairement concentré par les blockbusters américains, même si sont attendus dans ces prochains mois les sorties de titres à fort potentiel international: Mobius d’Eric Rochant, L’Ecume des jours de Michel Gondry, Blood ties de Guillaume Canet ou encore Malavita de Luc Besson…

Auteur : Service Communication

Dernière mise à jour : 23 mai 2013 à 15:43 CEST

Téléchargement