Chiffres à l'international

15 mai 2012 à 16:22

Top 20 films français à l'étranger -semaine du 27 avril au 3 mai 2012

BO uniFrance : "Intouchables" poursuit sa conquête du monde

Intouchables a réuni 18,5 millions de spectateurs étrangers depuis le début de son exploitation internationale. Il devient ainsi le 3e plus gros succès en langue française à l’international depuis le début des années 1990 derrière Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain (23 millions d’entrées) et La Marche de l’empereur (20 millions d’entrées).

Le film enregistre toujours de très bons résultats en Espagne (A Contracorriente Films) en gagnant 214 000 supplémentaires lors de sa 8e semaine d’exploitation. Avec 2,1 millions de spectateurs au total depuis sa sortie, il enregistre la 2e meilleure performance pour un film en langue française sur ce territoire depuis le début des années 1990, derrière Astérix et Obélix contre César (3,7 millions de spectateurs) sorti en 1999. Au Portugal (Lusomundo), il atteint 146 000 spectateurs en 5 semaines, soit la 6e meilleure performance en langue française sur ce territoire depuis le début des années 1990. En Europe de l’Est, le film est largement plébiscité par les spectateurs polonais (Gutek Film) qui ont été plus de 350 000 à se presser en salles en 4 semaines. 

Sa carrière asiatique fait déjà date. En Corée du Sud, le film totalise désormais 1,7 million d’entrées à l’issue de sa 7e semaine en salles, soit la meilleure performance en langue française sur ce territoire depuis le début des années 1990. Également à l’affiche à Taiwan (iFilm) depuis 6 semaines, il enregistre près de 100 000 entrées. Des résultats qui laissent présager un accueil favorable du public japonais pour sa sortie prévue au mois de septembre prochain. 

Le Prénom réalise un bon démarrage sur les territoires européens francophones. Pour sa 1ere semaine en salles, il enregistre 45 000 entrées en Belgique (Alternative) sur 35 copies, et 11 000 entrées en Suisse romande (Pathé Films) sur  une combinaison de 9 copies. Le film est réalisé par Matthieu Delaporte et Alexandre de La Patellière, deux scénaristes à l’origine de nombreux films français ces dernières années dont les carrières internationales furent pour le moins inégales comme R.T.T. (414 000 entrées), L’Immortel (1,3 million d’entrées), The Prodigies (7 800 entrées) ou Il était une fois, une fois (79 000 entrées). 

Et si on vivait tous ensemble ? gagne 33 000 spectateurs supplémentaires pour sa 5e semaine en salles en Allemagne (Pandora Film) et totalise maintenant 234 000 entrées. Le film devrait dès la semaine prochaine dépasser les performances de L’Arnacoeur (Universum – 233 000 entrées sorti en 2011) et de Je vous trouve très beau (Movienet Film – 241 000 entrées sorti en 2007) outre-Rhin.

Les Vacances de Ducobu réalise un démarrage encourageant en Belgique (Cinéart) en réunissant  27 000 spectateurs sur 36 copies. Le premier volet, L’Élève Ducobu, avait rassemblé 32 000 spectateurs la semaine de sa sortie et clôt son exploitation à plus de 150 000 spectateurs. Ce dernier affichait même la 3e meilleure performance française de 2011 derrière Rien à déclarer (Alternative - 948 000 entrées) et Intouchables (Victory) qui avait déjà enregistré 590 000 entrées sur l’année 2011. 

Les Neiges du Kilimandjaro a attiré 18 000 spectateurs sur 37 copies la semaine de sa sortie en Espagne (Golem). Une bonne performance pour ce film qui n’est pas parvenu à trouver son public sur les territoires francophones avec 11 000 entrées belges (Cinéart), 8 000 entrées au Québec (Metropole). Il enregistre, pour le moment, ses deux meilleures performances à l’international en Grèce (Feelgood Entertainment - 22 000 entrées) et en Italie (Sacher) où il compte 52 000 entrées. L’Espagne et l’Italie sont deux territoires où le cinéma de Robert Guédiguian est apprécié. Pour mémoire, deux de ses plus grands succès, Marius et Jeannette et Marie-Jo et ses deux amours, y avaient enregistré leurs meilleures performances étrangères.

Elles poursuit son exploitation internationale. En Pologne (Kino Swiat), terre natale de la réalisatrice Malgorzata Szumowska, le film est un véritable succès avec près de 315 000 spectateurs décomptés après 9 semaines en salles. Ailleurs, il réalise des performances bien plus modestes, souvent desservies par des combinaisons de copies étroites, avec 24 000 entrées en 6 semaines en Allemagne (Zorro Film), 14 000 entrées en 3 semaines au Royaume-Uni (Artificial Eye) ou encore  5 000 entrées en 2 semaines en Belgique.

Auteur : Matthieu Thibaudault

Dernière mise à jour : 10 septembre 2012 à 16:22 CEST

Téléchargement

Lié à cette actualité

Films liés (6)