En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

En savoir plus et gérer ces paramètres[OK]

Chiffres à l'international

15 décembre 2021 à 15:54

Box-office international des films français - Novembre 2021

Malgré le contexte actuel, en novembre 2021, plus de 230 productions françaises ont défilé sur les écrans à l’international et ont généré 1,22 million d’entrées et 7,82 M€ de recettes.

Le Loup et le lion est le film le plus vu de novembre 2021, et 1 autre, Eiffel, réunit aussi plus de 100 000 cinéphiles hors Hexagone.

# Titre Entrées Recettes (€) Copies Nombre
pays
Cumul
entrées
1 Le Loup et le lion 326 453 1 642 198 704 10 394 947
2 Eiffel 105 191 776 869 615 10 259 353
3 Aline 88 059 707 689 424 8 88 059
4 Pil 72 490 220 744 853 2 75 771
5 Petite maman 48 167 369 517 171 6 102 029
6 Annette 43 837 265 629 276 11 276 419
7 L'Événement 30 994 187 859 69 2 30 994
8 Titane 25 675 224 003 196 14 335 993
9 Délicieux 24 790 179 559 145 2 84 524
10 Benedetta 19 881 149 359 126 8 125 112
11 My Son 15 495 62 396 215 6 151 478
12 Le Tour du monde en 80 jours 15 045 148 607 228 8 618 174
13 Le Trésor du Petit Nicolas 11 273 104 071 53 2 26 175
14 La Fine Fleur 9 381 60 654 84 6 144 177
15 #jesuislà 8 927 30 710 73 3 77 611
16 Les Olympiades 8 755 79 802 55 3 8 755
17 Boîte noire 7 949 65 171 33 5 59 031
18 Bergman Island 7 841 58 985 103 8 31 233
19 Illusions perdues 7 464 79 898 26 3 16 329
20 Les Parfums 6 404 23 387 37 4 122 807

Alors que l’Europe est en proie à une nouvelle vague de la pandémie, l’apparition d’un nouveau variant pousse les gouvernements à durcir les mesures en vigueur qui, cela va sans dire, impactent les salles de cinéma.  Les pays ayant fait le choix le plus drastique, soit celui de la fermeture nationale des cinémas, sont l’Autriche et la Slovaquie. Aux Pays-Bas, les cinémas sont tenus d'arrêter leur activité à 17h. Le port du masque redevient obligatoire pendant les projections en Belgique et en Hongrie. Seuls les spectateurs en possession d’un pass sanitaire peuvent se rendre en salle en Catalogne et en Croatie. En Roumanie, en plus des deux mesures précitées, la jauge est réduite à 30 %, tandis que l’Allemagne limite davantage l’entrée en salle selon le plan « 2G plus » (accès réservé aux spectateurs immunisés et en possession d’un test rapide négatif). La géographie mondiale reste très diversifiée : le pass sanitaire est demandé par les exploitants colombiens, sud-coréens et de Los Angeles. En revanche, les cinémas d’Auckland, en Nouvelle-Zélande, à l’arrêt depuis la mi-août, peuvent enfin rouvrir au public. La fréquentation globale est mise à rude épreuve par l’entrée en vigueur de ces nouvelles restrictions, et le mois de décembre, très attendu pour renflouer les guichets pendant les fêtes de fin d’année, ne démarre pas selon les attentes.

La fréquentation du cinéma français à l’international fléchit de 29 % par rapport au mois précédent, mais son compteur affiche toujours plus de 1 million d’entrées, et ce pour la 6e fois en 2021. Le nombre de films exploités augmente sensiblement ; en revanche le nombre de sorties et le nombre moyen de spectateurs par titre baissent légèrement. L’impact des nouvelles restrictions annoncées plus haut est déjà visible. Les productions minoritaires, grandes protagonistes de la première moitié de 2021, représentées ce mois-ci notamment par Julie (en 12 chapitres) et The Father, voient leur part se réduire davantage en faveur des productions majoritaires qui sont à l’origine de 84 % des tickets vendus par les films hexagonaux. En ce qui concerne la langue parlée, le succès du Loup et le lion fait s’envoler la part des productions en langue étrangère à hauteur de 45 % du score mensuel. L’érosion se poursuit donc du côté des productions en langue française : leur apport passe de 3 entrées sur 4 en septembre à 2 sur 3 en octobre, puis à 1 sur 2 en novembre.

 

Le tiercé de tête est composé de 2 films ayant réuni chacun plus de 100 000 cinéphiles, dont 1 plus de 300 000 ! Les productions majoritairement françaises perdent du terrain et affichent des valeurs en deçà de celles d’octobre : 13 fédèrent plus de 10 000 spectateurs (-10), 9 plus de 20 000 (-5), 4 plus de 50 000 (-2) et 2 plus de 100 000 (-1). Néanmoins, elles restent dans la lignée de celles recensées en août dernier et plus riches en spectateurs que durant les 7 premiers mois de 2021.

La répartition selon les genres se renouvelle. Le film d'aventure/thriller s’impose comme le genre leader et est à l’origine de près de 1 entrée sur 3 du cinéma français à l’international en novembre. Le drame et la comédie conservent leur place sur le podium en réunissant chacun plus de 20 % des spectateurs mensuels. À l’exception de celle du biopic/guerre/histoire, la part de marché des autres genres se situe au-dessous de 10 %.

Sans aucun doute, novembre est le mois du Loup et le lion. Très attendue après le succès mondial de Mia et le lion blanc et ses 4,52 millions d’entrées hors Hexagone, la nouvelle réalisation de Gilles de Maistre débarque sur 10 marchés et brille au sein des tops 5 espagnol, slovaque et tchèque la semaine du démarrage, voire à la 2e place du lituanien et du polonais. Elle comptabilise déjà plus de 100 000 billets en Espagne (130 000) et en Pologne (123 000), et s’illustre comme la production majoritairement française la plus vue de 2021 dans de nombreux pays d’Europe de l’Est.

  • Eiffel fait sa première apparition sur le podium porté par 35 000 tickets en Espagne et 31 000 en Allemagne, sans oublier 69 000 spectateurs réunis en Océanie et 62 000 au Benelux.
  • Aline bénéficie de la 3e plus large combinaison de sortie réservée à un film français au Québec depuis 1995 (90 salles) et s’installe à la 3e place du top local grâce à près de 30 000 entrées pendant sa 1re semaine d’exploitation.
  • Pil confirme une fois de plus l’intérêt du public russe pour l’animation tricolore (72 000 entrées).
  • Les Britanniques et les Irlandais renouvellent leur passion pour les films d’auteur français en réservant un bel accueil à Petite maman (30 000 spectateurs).
  • Autant d’Italiens ne manquent pas L'Événement : c’est en Italie, d’où il était reparti avec le Lion d’or de la Mostra de Venise, que le drame débute sa carrière internationale et il s’offre la 10e place du classement local.
  • Annette, Benedetta et Titane continuent de séduire les cinéphiles étrangers, et Délicieux parvient à mobiliser 24 000 Allemands malgré les restrictions en vigueur dans le pays.

--> Cette analyse est téléchargeable en format PDF ci-dessous
(version française uniquement).


Cette analyse est rédigée sur la base des résultats recensés au 8 décembre 2021. Les chiffres étant constamment consolidés, le graphique créé automatiquement par le site va différer par rapport au tableau présent dans cette actualité.

Auteur : Andrea Sponchiado

Dernière mise à jour : 16 décembre 2021 à 15:54 CET

Téléchargement

Photos

Lié à cette actualité

Films liés (23)

Personnes liées (1)

Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

Voir tout

Voir moins

Manifestations liées (1)

media

Mostra internationale de cinéma de Venise - 2021

Type : Festival longs et courts métrages

Thème : Tous Films

Zones géographiques (18)