En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Garçon !

Garçon !

Un Long métrage de Claude Sautet

Produit par Sara Films, Renn Productions

Sortie en France : 09/11/1983

  • Sommaire

Acteurs (33)

Production et distribution (3)

Productions Déléguées :

Sara Films, Renn Productions

Distribution France :

AMLF

Exportation / Vente internationale :

Pathé Distribution

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

Alex est chef de rang d'une grande brasserie parisienne. Entrant dans la soixantaine, il a toujours autant d'allant et d'allure, de bagout et de savoir-faire. La classe... Il a aussi le sens de l'amitié et son copain Gilbert, qu'il héberge, peut en témoigner. Toujours pret à partir au quart de tour pour un coup de main ou une nouvelle aventure. Alex traine cependant derrière lui des lambeaux d'enfance, des ambitions piétinées, des reves inachevés... Il a d'ailleurs commencé comme artiste de music- hall... Entre ses allers et retours incessants de la salle aux cuisines, de ses amis aux clients, Alex reve... jusqu'au jour où il rencontre Claire, qu'il avait connue dix-sept ans plus tot et qu'il imagine etre la femme de sa vie...

Propos

Anecdote

Le scénario original de Garçon ! fut profondément modifié par Yves Montand contre la volonté du cinéaste, qui n'est pas l'oeuvre favorite de ce dernier :

«C'était comme si je me parodiais. Tout était trop “à ma main”, ça risquait de devenir de l'automatisme... J'avais une impression de répétition, les mêmes acteurs, le même scénariste, les mêmes techniciens... Je n'avais plus ni idées ni envies (...). Le trou noir.» (in “Conversations avec Claude Sautet”, Michel Boujut, Institut Lumière, 1994).

Sautet se tourne alors vers la publicité : il réalise trois spots pour la SNCF. D'autres, pour une marque de purée instantanée, ne sont jamais diffusés. Puis, sans projet de film réalisable à court terme, il va longuement se consacrer, à la tête de la SACD, à la défense des droits des cinéastes dont il entend qu'ils soient considérés, dans les négociations avec les chaînes de télévision, comme les auteurs à part entière de leurs films, statut qui justifie leur légitime rétribution.

Source : cineclubdecaen.com

Générique détaillé (19)

Assistants à la réalisation :

Yvon Rouve, Daniel Deleforges, Jacques Santi

Producteur exécutif :

Antoine Gannagé

Directeur de la photo :

Jean Boffety

Assistant son :

Denis Carquin

Monteuse :

Jacqueline Thiedot

Assistante monteuse :

Juliette Welfling

Auteur de la musique :

Philippe Sarde

Casting :

Dominique Besnehard

Costumière :

Olga Pelletier

Régisseur général :

Claude Albouze

Producteurs :

Claude Berri, Alain Sarde

Scénaristes :

Claude Sautet, Jean-Loup Dabadie

Ingénieur du son :

Pierre Lenoir

Assistants opérateurs :

Michel Deloire, Laurent Machuel, Christian Vivier, Pierre Boffety

Monteuse son :

Marie-Thérèse Boiche

Scripte :

Geneviève Cortier

Bruiteur :

Jean-Pierre Lelong

Chef décorateur :

Dominique André

Mixeur :

Jacques Maumont

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Comédie psychologique

Langue de tournage :

Français

Autre pays coproducteur :

France

EOF :

Inconnu

Nationalité :

100% français (France)

Année de production :

1983

Sortie en France :

09/11/1983

Durée :

1 h 42 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

55110

Visa délivré le :

26/10/1983

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Cadre :

1,66

Format son :

Mono

Affiches (1)

Réalisateur

Sélections en festivals (2)

French Cinepanorama de Hong-Kong - 2004

French Cinepanorama de Hong-Kong (Hong-kong, 2004)

Sélection

Rétrospective Gourmet

Les César du Cinéma Français - 1984

Les César du Cinéma Français (France, 1984)

Sélection (4)

Meilleur son : Pierre Lenoir, Jacques Maumont

Meilleur acteur dans un second rôle : Jacques Villeret

Meilleur acteur dans un second rôle : Bernard Fresson

Meilleur acteur : Yves Montand