Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Chiffres à l'international

11 octobre 2011 à 17:44

Box-office français dans le monde - Septembre 2011

       
rangtitreEntréesRecettesCopiesNombre
Pays
Cumul
entrées
1Colombiana6 979 40837 656 5615 354327 069 956
2Elle s'appelait Sarah423 4942 438 63633431 814 182
3Carnage409 7342 301 2373672409 734
4Océans340 1331 245 8201 20017 672 111
5Rien à déclarer173 5551 050 43547542 010 339
6Le Hérisson49 478291 0374331 120 578
7La Guerre des boutons42 285325 03759442 285
8A bout portant36 808211 853371126 495
9Les Émotifs anonymes35 819231 634712222 942
10Crime d'amour31 163181 12920191 907
11Nannerl, la sœur de Mozart24 779143 688231117 366
12Les Femmes du 6e étage22 951138 342414328 191
13L'affaire Farewell20 503136 284391281 637
14Le Nom des gens19 128109 235483288 272
15Ma part du gâteau17 798119 64161141 915
16Gainsbourg (Vie héroïque)15 48689 73081551 363
17De vrais mensonges15 132111 090233191 494
18La Guerre est déclarée13 25699 13315213 256
19La Tête en friche12 39551 695323836 748
20Tous les soleils12 12873 710202100 938
       

Les entrées du cinéma français générées à l’international sur les 9 premiers mois de l’année 2011 sont en retrait de 9% par rapport à 2010 à paramètres constants (-12% pour les films de langue originale française). La fréquentation du cinéma français à l’international en 2011 comble progressivement son écart constaté par rapport à l’année 2010 grâce aux bonnes performances récentes du cinéma français sur les marchés nord-américain et allemand. Le succès d’Elle s’appelait Sarah aux Etats-Unis a tiré vers le haut la fréquentation du cinéma français en langue française. Après une année 2010 atone sur le marché allemand, les films Rien à déclarer, Potiche, La Tête en friche ou L’Arnacoeur sortis en 2011 ont été largement plébiscités par le public allemand.

Après 10 semaines d’exploitation aux États-Unis, Elle s’appelait Sarah a engrangé 6,7 millions de dollars de recettes (soit environ 840 000 entrées). Le film dépasse ainsi les résultats d’exploitation de Coco avant Chanel  (6,1 millions de dollars en 2009) dans les salles américaines.  Il totalise désormais 1,8 millions d’entrées à l’international.   
Le film Crime d’amour, avec également Kristin Scott Thomas, est sorti aux États-Unis où il a enregistré 180 000 dollars de recettes après 4 semaines à l’affiche.

La Guerre des boutons enregistre 30 000 entrées après 2 semaines d’exploitation en Belgique (Lumière), ce qui constitue un démarrage moyen pour le film de Yann Samuel. En 2011, plusieurs comédies françaises ont déjà séduit le public belge comme Rien à déclarer  (948 000 entrées) ou L’Élève Ducobu (150 000 entrées). Sur les autres territoires, La Guerre des boutons a notamment attiré 2 900 spectateurs en Grèce en 2 semaines et 10 500 spectateurs après 3 semaines d’exploitation en Suisse romande.  
La Nouvelle Guerre des boutons affiche, pour sa part, un démarrage timide en Suisse romande où le film a rassemblé 1 650 spectateurs la semaine de sa sortie.

À bout portant totalise près de 130 000 entrées à l’étranger depuis le début de son exploitation internationale en 2010. Le film a enregistré des résultats d’exploitation modestes sur les territoires européens francophones. En revanche, les publics anglo-saxons ont mieux accueilli ce thriller avec 627 000 dollars de recettes aux Etats-Unis (soit 80 000 entrées) et 125 000 Livres engrangées au Royaume-Uni (soit 23 000 entrées). Le film bénéficie toutefois d’une large distribution internationale avec des sorties prévues à Singapour, en Indonésie, au Brésil ou encore au Québec. Le thriller reste un genre peu exporté au sein de la production française. Ces films bénéficient rarement d’une large exposition dans les salles étrangères. Ne le dis à personne fait figure d’exception. Adapté du roman éponyme de Harlan Coben, ce film a généré près de 1,7 million d’entrées à travers le monde depuis sa sortie en 2007.

Le nouveau film de Roman Polanski, Carnage, a déjà réuni 410 000 spectateurs après 3 semaines d’exploitation en Italie. Il réalise déjà la meilleure performance pour un film français majoritaire sorti en 2011 sur le sol italien devant La Chance de ma vie qui avait réuni 212 000 spectateurs à l’issue de 10 semaines d’exploitation. Les films de Roman Polanski ont tous connu de très belles carrières internationales cette dernière décennie. Pour mémoire The Ghost Writer avait totalisé plus de 7 millions de spectateurs et Oliver Twist avait généré 4,5 millions d’entrées. Quant au film Le Pianiste, il avait atteint près de 18 millions d’entrées, soit la 4ème meilleure fréquentation enregistrée par un film français majoritaire lors de ces 10 dernières années.

Colombiana totalise désormais 7 millions d’entrées à l’international dont près de 5 millions aux Etats-Unis. De bons résultats sur ce territoire où le film est désormais rentré dans le cercle très fermé des films français ayant généré plus de 30 millions de dollars de recettes au box office ces 10 dernières années. Parmi eux, on compte essentiellement des films en langue anglaise comme Taken (20th Century Fox - 145 millions de dollars en 2009), Le Transporteur 2 (20th Century Fox - 43 millions de dollars en 2005) ou plus récemment le film de production minoritaire Sans Identité (Warner Bros – 64 millions de dollars en 2011). On y retrouve également les succès Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain (Miramax Films – 33,2 millions de dollars en 2001) et La Marche de l’Empereur (Warner Independent Pictures – 77 millions de dollars en 2005). Colombiana enregistre des performances moyennes sur les grands territoires européens comme en Allemagne (230 000 entrées en 3 semaines), au Royaume-Uni (187 000 entrées en 4 semaines), et en Espagne (175 000 entrées en 2 semaines). En revanche, il draine un large public en Asie : Corée du Sud (547 000 entrées en 2 semaines), en Malaisie (104 000 entrées en 4 semaines) ou aux Philippines et en Thaïlande où le film a rassemblé plus de 90 000 spectateurs.

Auteur : Service Communication

Dernière mise à jour : 18 avril 2012 à 17:44 CEST

Téléchargement

Photos (3)

Lié à cette actualité

Films liés (20)