En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Les 7 péchés capitaux - Poster France

Les 7 péchés capitaux

Un Long métrage de Claude Autant-Lara, Eduardo de Filippo, Jean Dréville, Yves Allégret, Carlo Rim, Roberto Rossellini, Georges Lacombe

Produit par Franco-London Films

Sortie en France : 30/04/1952

    Synopsis

    Dans une fête foraine, un meneur de jeu attire les badauds et illustre pour eux les sept péchés capitaux :

    L'Avarice et la Colère, réalisé par Eduardo de Filippo : Un propriétaire, M. Alvaro, dont la femme est coléreuse, refuse un délai à l'un de ses locataires, Edouardo, qui ne peut payer son loyer. La dernière colère de l'épouse permettra au locataire de s'acquitter de sa dette.

    La Paresse, réalisé par Jean Dréville : Une fois de plus, les hommes fabriquent des engins de plus en plus meurtriers ; Saint Pierre envoie sur terre La Paresse pour modérer leur ardeur. Le monde tombe alors dans la léthargie. Le saint doit venir lui-même parmi les hommes pour demander à la Paresse de modérer son ardeur. L'équilibre est alors rétabli.

    La Luxure, réalisé par Yves Allégret : Les premiers émois d'une adolescente, Chantal, qui se croit enceinte, rapprochent celui qu'elle croit être son séducteur, Ravila, et sa mère, Mme Bianca, la belle aubergiste.

    La Gourmandise, réalisé par Carlo Rim : Hébergé pour la nuit par un couple de paysans, un médecin de campagne, Antonin, est invité, après le souper au cours duquel il a fort apprécié un excellent fromage, à partager la couche de ses hôtes. La sensuelle paysanne fait quelques avances à son invité et lui demande ce qu'il désire. Antonin se lève aussitôt pour terminer le fromage.

    L'Envie, réalisé par Roberto Rossellini : Camille une jeune Française jalouse de l'affection que son époux Olivier, un peintre, porte à sa chatte, jette le félin du haut d'une terrasse. Se rendant compte que sa femme est envieuse, le peintre se sépare d'elle.

    L'Orgueil, réalisé par Claude Autant-Lara : Des revers de fortune se sont abattus sur Mme de Pallières et sa fille Anne-Marie. Cette dernière, invitée à une réception, refuse de se prêter à la fouille qui suit le vol d'un bijou, puis elle jette son sac dans lequel on découvre quelques sandwiches qu'elle avait subtilisés pour les apporter à sa mère. Le bijou retrouvé, elle quitte fièrement le bal.

    Le Huitième Péché, réalisé par Georges Lacombe : L'illustration terminée, le bateleur harangue la foule en lui demandant de ne pas succomber au huitième péché capital, l'imagination, et de ne jamais porter un jugement sur les seules apparences. Il est à noter que ce huitième épisode ne figure pas dans la version italienne. On y voit sept personnages aux allures équivoques entrer dans un endroit mal défini. Ainsi, un jeune marin arrive en taxi avec un gros évêque qui règle la course. Puis un homme souriant costumé en mandarin offre des bonbons à une fillette ; une dame qu'on pourrait prendre pour une mère maquerelle s'adresse à une jolie femme dénudée, un africain torse nu sert de guide aux nouveaux arrivants. Mais tout ceci est une mise en scène destinée à un peintre et non ce que tout aurait pu nous conduire à penser. Ces sept personnages sont réunis sur un tableau intitulé "Ils ont tout vu".

    Acteurs (44)

    Production et distribution (3)

    Production Déléguée :

    Franco-London Films

    Distribution France :

    Gaumont

    Production Étrangère :

    Film Costellazione

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Générique détaillé (14)

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Film à sketches

    Langue de tournage :

    Français

    Origines :

    France, Italie

    EOF :

    Inconnu

    Année de production :

    1951

    Sortie en France :

    30/04/1952

    Durée :

    2 h 28 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    11863

    Visa délivré le :

    08/04/1952

    Agrément :

    Inconnu

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Noir & blanc

    Cadre :

    1,37

    Format son :

    Mono