En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Black Moon

Black Moon

Un Long métrage de Louis Malle

Produit par NEF - Nouvelles Éditions de Films

Sortie en France : 24/09/1975

  • Sommaire

Acteurs (4)

Production et distribution (5)

Production Déléguée :

NEF - Nouvelles Éditions de Films

Production Étrangère :

Fida Cinematografica

Distribution France :

Cinema International Corporation (CIC)

Coproduction :

Bioskop Film

Exportation / Vente internationale :

Gaumont

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

Sur une route isolée, une voiture s'arrête. Fusent des détonations. C'est la guerre. On arrête. On fusille. Lily s'empresse de fuir devant le danger. Elle erre longtemps dans ce pays où les fleurs gémissent lorsqu'on les écrase et où passe, lointaine, la légendaire licorne. Elle découvre enfin une maison retirée: là, beaux et silencieux, un frère et une soeur semblent régner en maîtres tandis qu'une vieille dame nourrie au sein converse avec un rat de ses amis tout en écoutant, sur un émetteur, des nouvelles fraîches de la guerre de Troie. Des petits enfants tout nus et tout roses jouent avec une grosse truie, à moins qu'ils n'entament, après avoir dîné, le grand air de "Tristan et Isolde" sous les yeux attentifs du frère et de la soeur. Obstinément, Lily cherche à retrouver une licorne qu'elle aperçoit régulièrement et qui, dans sa philosophie désabusée, cite Francis Bacon tout en broutant des fleurs qui crient de douleur. La guerre rôde toujours. Malgré sa soeur, le jeune homme décapite un aigle magnifique. La vieille dame-enfant, que Lily a nourrie puis doucement bercée, disparaît. Lily se sent maintenant chez elle: elle s'installe dans le lit de l'aïeule et offre à la licorne, qui la regarde, imperturbable, son sein nourricier.

© Fiches du Cinéma

Propos

Louis Malle l'annonce au début par un encart : il n'est pas demandé au spectateur de rechercher une trame logique à cette œuvre mais plutôt de le recevoir comme on le ferait d'un rêve, de se laisser impressionner par des sensations et des images. Autant dire qu'il n'est pas facile de décrire plus avant le scénario. On a affaire à une succession de scènes apparemment décousues par lesquelles il faut se laisser submerger pour se faire une idée.

Dans une interview télévisée sur Antenne 2, le 27 septembre 1975, Louis Malle répond à Philippe Bouvard. Il se défend d'avoir fait un film onirique mais un film "tourné en marge de la réalité", qui "rend compte de la réalité d'aujourd'hui". Louis Malle parle de climat "d'incertitude" pour un film dont l'histoire se passerait dans un "futur proche".

Source : Wikipedia

---

Récompenses : César du meilleur son pour Nara Kollery et Luc Périni

Générique détaillé (13)

Assistant à la réalisation :

Fernand Moszkowitcz

Producteur :

Claude Nedjar

Directeur de la photo :

Sven Nykvist

Assistants opérateurs :

François Catonné, Bruno de Keyzer

Monteuse :

Suzanne Baron

Directeur artistique :

Ghislain Uhry

Régisseur général :

Roland Thénot

Adaptatrice / Dialoguiste :

Joyce Sherman Buñuel

Scénariste :

Louis Malle

Ingénieurs du son :

Nara Kollery, Luc Perini

Directeur de production :

Paul Maigret

Assistante monteuse :

Joëlle Barjolin

Mixeur :

Jacques Maumont

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction, Expérimental

Sous-genres :

Étrange

Thèmes :

Anticipation

Langue de tournage :

Anglais

Origines :

France, Allemagne, Italie

EOF :

Inconnu

Nationalité :

Majoritaire français (France, Allemagne, Italie)

Année de production :

1975

Sortie en France :

24/09/1975

Durée :

1 h 40 min

Etat d'avancement :

Sorti

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Cadre :

1,85

Format son :

Mono