Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Chiffres à l'international

05 juin 2012 à 16:22

Top 20 des films français à l'étranger - semaine du 18 au 24 mai 2012

BO uniFrance: Le Prénom et De rouille et d'os connaissent le succès en Belgique.

Intouchables enregistre une performance historique en Israël (Nachshon Films) en ayant déjà attiré près de 250 000 spectateurs après 10 semaines à l’affiche, soit la meilleure performance en langue française enregistrée sur ce territoire depuis le début des années 2000. Un record de plus pour ce film qui attend maintenant de faire ses preuves sur le continent américain. Aux États-Unis, le distributeur Weinstein Co. sortira le film sur seulement 4 copies en première semaine avec l’ambition de construire une carrière de 6 mois pour le film. En Amérique latine où il est très attendu, les sorties sur les principaux territoires, initialement prévues en avril, ont été repoussées à la fin du mois de juin.
Au Québec, le film affiche un succès retentissant avec 268 000 tickets vendus, soit la 7e meilleure performance française recensée depuis le début des années 2000. En Europe, sa carrière s’étend dans les petits territoires de l’Est avec 1 500 entrées réalisées en Serbie/Monténégro (Millenium) la semaine de sa sortie sur 9 copies, 5 000 entrées en Hongrie (Budapest Film) en 2 semaines sur 9 copies et 16 000 entrées en Roumanie (Mediapro Distribution) en 3 semaines sur une combinaison de 25 copies maximum.
Autour de la Méditerranée, le film enregistre une performance significative en Grèce (Filmtrade) où il dépasse désormais les 100 000 entrées après 8 semaines à l’affiche. En Turquie (Calinos),  il a réuni 36 000 spectateurs en 2 semaines, un démarrage pour le moment décevant compte tenu d’une large combinaison de 46 copies en circulation la semaine de sa sortie.  Intouchables comptabilise dorénavant près de 19,7 millions d’entrées générées à l’international.

De rouille et d'os, est sortie en Belgique et en Suisse romande le jour même de sa projection en compétition à Cannes le 17 mai. La dernière réalisation de Jacques Audiard enregistre une bonne première semaine dans les salles belges avec 29 000 entrées comptabilisées sur une combinaison de 34 copies. Des premiers résultats nettement supérieurs à ceux enregistrés en 2009 par Un Prophète, qui avait attiré 8 500 spectateurs belges (ABC Distribution) sur 26 copies à période comparable avant de terminer son exploitation à 37 000 entrées.
En Suisse romande, le film draine 6 000 spectateurs en première semaine sur 9 copies, une performance tout juste correcte. Un Prophète n’avait pas suscité un fort engouement parmi le public suisse francophone (Filmcoopi) avec 24 000 entrées au total en 2009.

Le Prénom poursuit sa carrière en Belgique (Alternative) avec succès. En attirant 23 000 spectateurs supplémentaires en 4e semaine sur 40 copies, il atteint maintenant 119 000 entrées. Quatre autres films français sortis en 2011 dans les salles belges ont déjà franchi la barre des 100 000 entrées avant lui, dont trois comédies Sur la piste du Marsupilami (Alternative – 224 000 entrées), La Vérité si je mens 3 (Les Films de l’Élysée – 138 000 entrées) et Les Infidèles (Alternative – 118 000 entrées) ; confirmant l’appétence du public belge pour les comédies françaises.  

2 Days in New York totalise 24 000 spectateurs à l’issue de sa première semaine d’exploitation britannique (Network Releasing) contre 53 000 spectateurs pour 2 Days in Paris (The Works UK Distribution) à période comparable en 2006. Le second volet réalisé par Julie Delpy peine à trouver son public depuis le début de sa carrière internationale, avec 16 000 entrées recensées en Belgique (Paradiso Entertainment) en 2 semaines et 13 000 entrées suisses (Xenix Filmdistribution) en 7 semaines. 2 Days in Paris avait connu un succès retentissant à l’étranger,  rassemblant  2,4 millions de spectateurs dont l’essentiel dans les pays anglophones : 671 000 entrées aux États-Unis (Samuel Goldwyn Films), 166 000 entrées en Australie (Rialto Entertainment) et 136 000 entrées au Royaume-Uni (The Works UK Distribution).

L'Art d'aimer réalise un démarrage moyen en Allemagne (Camino) avec 16 000 entrées décomptées sur 54 copies. Son distributeur allemand profite de la notoriété de François Cluzet consécutive au succès d’Intouchables en le plaçant en évidence sur l’affiche locale du film. Le précédent succès à l’international du réalisateur Emmanuel Mouret, Un baiser s’il vous plaît, avait fédéré plus de 215 000 spectateurs étrangers dont 76 000 aux États-Unis (Music Box), 38 000 en Allemagne (Arsenal), 30 000 au Mexique (Alfhaville) ou encore 23 000 en Corée du Sud (Apex Entertainment).

Auteur : Matthieu Thibaudault

Dernière mise à jour : 10 septembre 2012 à 16:22 CEST

Téléchargement

Lié à cette actualité

Films liés (5)