Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Stavisky...

Stavisky...

Un Long métrage de Alain Resnais

Produit par Simar Films, Les Films Ariane

Sortie en France : 15/05/1974

  • Sommaire

Acteurs (37)

Production et distribution (5)

Productions Déléguées :

Simar Films, Les Films Ariane

Production Étrangère :

Euro International Film (EIA)

Distribution France :

Compagnie Commerciale Française Cinématographique (CCFC)

Production Associée :

Cerito Films

Exportation / Vente internationale :

StudioCanal

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

Alexandre Stavisky, "Conseiller Financier", est aussi propriétaire d'une écurie de courses, d'un groupe de presse et d'un théâtre. Ses "affaires" marchent bien, et lui permettent de mener une vie brillante et influente dans les lieux les plus renommés des années 1930. Ses démêlés avec la Justice - Stavisky, grâce à l'appui de hauts fonctionnaires et d'aristocrates respectés, a monté plus d'une affaire "scandaleuse" - ne semblent pas le troubler. Seul son secrétaire s'inquiète d'une comptabilité défectueuse et commence à redouter l'Inspecteur Bony. Celui-ci a constitué un dossier sur Stavisky, qui risque d'être publié. En effet, l'affaire des faux bons de Bayonne est découverte; Stavisky doit fuir à Chamonix et, sur le point d'être arrêté, il se suicide... Entre les épisodes de la vie tumultueuse de l'escroc, est retracé l'exil de Trotsky dont le destin aurait été modifié par le dernier scandale qui a assombri la vie d'Alexandre Stavisky.

© Fiches du Cinéma

Propos

Même si l'aspect politique de l'affaire Stavisky est abordé, l'axe principal du film est l'aspect psychologique du personnage de l'aventurier Stavisky, qui surestime son pouvoir et celui de son réseau d'amis. Resnais et Semprún introduisent un parallèle avec le séjour à la même époque de Trotsky en France et son expulsion du territoire.

En sélection officielle au festival de Cannes 1974, le film est médiocrement accueilli par les festivaliers et par les critiques présents. Il n'est distingué au palmarès que par un hommage à Charles Boyer. Jean-Paul Belmondo, également coproducteur du film, déclarera plus tard avoir très mal vécu cet accueil : « Je ne voulais pas que le film aille à Cannes. On m'a persuadé du contraire. Un massacre ! Resnais n'avait pas tourné depuis cinq ans et c'est la seule fois où il s'est fait traîner dans la merde. (...) Les critiques ne m'ont jamais empêché de dormir, sauf sur Stavisky. Il y a eu un tel déchaînement. Là, j'ai dit: "C'est vraiment des cons !". Dans Stavisky, ils me reprochaient d'être sympathique. Mais vous connaissez un escroc antipathique, vous ? Un escroc antipathique, il n'escroque personne ! ». Le film n'est pas un échec public, attirant plus de 300 000 spectateurs dans les salles à Paris et plus d'un million en France, mais ses chiffres de fréquentation sont très inférieurs aux succès précédents des films avec Jean-Paul Belmondo. Ce dernier, dans les années suivantes, tournera essentiellement des films plus « commerciaux ».

Source : Wikipedia.

Générique détaillé (11)

Assistants à la réalisation :

Jean Léon, Florence Malraux

Scénariste :

Jorge Semprun

Directeur de la photo :

Sacha Vierny

Directeur de production :

Alain Belmondo

Auteur de la musique :

Stephen Sondheim

Costumière :

Jacqueline Moreau

Producteurs :

Georges Dancigers, Alexandre Mnouchkine

Coproducteur :

Jean-Paul Belmondo

Ingénieurs du son :

Bernard Bats, Jean-Pierre Ruh

Monteur :

Albert Jurgenson

Chef décorateur :

Jacques Saulnier

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Aventure, Policier

Thèmes :

Escroquerie, Fait divers, Justice

Langue de tournage :

Français

Autre pays coproducteur :

France

EOF :

Inconnu

Nationalité :

Majoritaire français (France)

Année de production :

1973

Sortie en France :

15/05/1974

Durée :

1 h 55 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

41698

Visa délivré le :

03/05/1974

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Cadre :

1,66

Affiches (1)

Réalisateur

Sélections en festivals (4)

CoLCoA - 2013

CoLCoA (Etats-unis, 2013)

Sélection

Col-Coa Classics

Singapour French Film Festival - 2008

Singapour French Film Festival (Singapour, 2008)

Sélection

Cycle Alain Resnais

Festival international du film de Cannes - 1974

Festival international du film de Cannes (France, 1974)

Sélection

Compétition officielle