En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
La Grande Illusion

La Grande Illusion

Un Long métrage de Jean Renoir

Produit par Les Réalisations d'Art Cinématographique (RAC)

Sortie en France : 04/06/1937

    Synopsis

    Première Guerre mondiale. Deux soldats français sont faits prisonniers par le commandant von Rauffenstein, un Allemand raffiné et respectueux. Conduits dans un camp de prisonniers, ils aident leurs compagnons de chambrée à creuser un tunnel secret. Mais à la veille de leur évasion, les détenus sont transférés. Ils sont finalement emmenés dans une forteresse de haute sécurité dirigée par von Rauffenstein. Celui-ci traite les prisonniers avec courtoisie, se liant même d'amitié avec Boeldieu. Mais les officiers français préparent une nouvelle évasion.

    Source : Allociné

    Acteurs (19)

    Production et distribution (3)

    Exportation / Vente internationale :

    STUDIOCANAL

    Box Office : cumulé

    Box Office : chronologie

    Sorties à l'international (8)

    PaysDistributeurAcheteurDate de sortie

    Voir tout

    Voir moins

    Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Propos

    Le film devait initialement s'appeler Les Aventures du lieutenant Maréchal, ce personnage étant le seul présent du début à la fin. Le scénario d'origine se concentrait sur les relations du lieutenant Maréchal et du capitaine de Boëldieu.

    Le titre de ce film reprend littéralement celui d'un essai de Norman Angell, La Grande Illusion, paru en France en 1910 et ayant connu un succès mondial4. Renoir précisa qu'il avait choisi ce titre « parce qu'il ne voulait rien dire de précis ».

    Le film s'inspire des récits d'évasion du Général Armand Pinsard. Jean Renoir l'a rencontré pendant la première guerre mondiale et ce dernier lui a sauvé la vie alors qu'il était pris en chasse par un avion allemand. Les deux hommes se perdent de vue pendant la guerre mais se retrouvent par hasard en 1934 pendant le tournage de Toni. Armand Pinsard raconte alors sa captivité en Allemagne et son évasion à Renoir qui s'en inspire pour écrire un premier scénario avec Charles Spaak. Le projet s'intitule d'abord L'évasion de Pinsard.

    Lors de sa présentation publique, le film fut amputé de 18 minutes, il ne fut projeté en version complète qu'au cours d'un festival organisé à Bruxelles en 1958. Au lendemain de la première au cinéma Marivaux, le film a été projeté sans interruption de 10 heures à 2 heures du matin. Le film a fait salle comble à chaque séance et a battu tous les records de fréquentation : 1,55 million de francs en quatre semaines, 200 000 spectateurs en deux mois dans une seule salle, meilleure recette de l'année 1937.

    Le film fut projeté exceptionnellement à la Maison-Blanche à Washington pour l'anniversaire de Mme Roosevelt. Le film est resté trente-six semaines à l'affiche d'une salle new-yorkaise. Jusque vers 1970, il était toujours dans la liste des 10 meilleurs films de tous les temps. Souvent cité dans les films les plus importants du cinéma mondial, il fait partie des rares films entrés dans les collections permanentes du Museum of Modern Art (MoMA) de New York.

    Ce film fut interdit en Allemagne par le régime nazi et en France par les autorités d’occupation le 1er octobre 1940.

    En raison de l'esprit pacifiste, revendiqué par Jean Renoir, et de l'idée de fraternisation entre les peuples, ce film fut interdit en France et dans l'Europe occupée pendant la Seconde Guerre mondiale.

    Source : Wikipédia

    Générique détaillé (10)

    Assistants à la réalisation :

    Jacques Becker, Robert Rips

    Directeur de la photo :

    Christian Matras

    Assistants opérateurs :

    Jean Bourgoin, Claude Renoir

    Scripte :

    Françoise Giroud

    Chef décorateur :

    Eugène Lourie

    Scénaristes :

    Charles Spaak, Jean Renoir

    Ingénieur du son :

    Joseph De Bretagne

    Monteuses :

    Marguerite Houllé-Renoir, Marthe Huguet

    Auteur de la musique :

    Joseph Kosma

    Photographe de plateau :

    Sam Levin

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Comédie psychologique

    Thèmes :

    Guerre, Liberté

    Langue de tournage :

    Français

    EOF :

    Oui

    Nationalité :

    100% français

    Année de production :

    1937

    Sortie en France :

    04/06/1937

    Durée :

    1 h 35 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    3971

    Visa délivré le :

    20/03/1946

    Agrément :

    Oui

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Noir & blanc

    Cadre :

    1,33

    Format son :

    Mono

    Affiches (1)

    Réalisateur

    Sélections en festivals (7)

    Mostra - Festival international du film de São Paulo  - 2016

    Mostra - Festival international du film de São Paulo (Brésil, 2016)

    Sélection

    Sélection Officielle internationale

    Festival du Film Français de Cuba - 2015

    Festival du Film Français de Cuba (Cuba, 2015)

    Sélection

    Les Classiques du cinéma restaurés

    Starz Denver Film Festival - 2012

    Starz Denver Film Festival (Etats-unis, 2012)

    Sélection

    Contemporary World Cinema

    Berlinale - 1994

    Berlinale (Allemagne, 1994)

    Sélection

    Rétrospective

    Oscars du Cinéma - 1939

    Oscars du Cinéma (Etats-unis, 1939)

    Sélection

    Nomination Oscar du Meilleur film

    Mostra internationale de cinéma de Venise - 1937

    Mostra internationale de cinéma de Venise (Italie, 1937)

    Sélection

    Compétition Officielle

    Palmarès

    Oscars du Cinéma - 1939

    Oscars du Cinéma (Etats-unis, 1939)

    Prix

    Oscar du Meilleur film