Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Festivals, événements

02 avril 2013 à 12:02

Le cinéma français présent en Argentine

La 15 ème édition du BAFICI, l’événement le plus important et le plus prestigieux du cinéma indépendant en Amérique Latine se déroulera du 10 au 21 avril.

Sur la centaine de films présentés dans les six sections du Festival, quinze seront des productions majoritaires françaises :
- 2 en Compétition internationale: Les Coquillettes de Sophie Letourneur (dont le précédent film Le Marin masqué figure dans la section Panorama) et Ma belle gosse (en présence de Shalimar Preuss la réalisatrice),
- 4 en Compétition Avant-garde (La Dernière Fois que j'ai vu Macao, Leviathan, Vers MadridDéjeuner chez Gertrude Stein)
- 6 dans la section Panorama (Après mai, Chroniques sexuelles d'une famille d'aujourd'hui, La Fille de nulle part, Le Marin masqué, The Lebanese Rocket Society, Gebo et l'ombre)
- 2 dans les sections Petit Bafici et Musique (Zarafa et Ingrid Caven, musique et voix)

Le film de clôture sera Au bout du conte en présence d'Agnès Jaoui. La réalisatrice et comédienne sera présente quelques jours plus tard à la convention des exploitants de toute l'Amérique du Sud, Vista, où elle introduira un programme de 18 minutes de bandes annonces sous-titrées  en espagnol et préparée par unifrance Films dont certains films sortiront au 2nd semestre 2013 sur les écrans argentins, afin de sensibiliser les exploitants au cinéma français.

La situation du cinéma indépendant en Argentine est particulièrement difficile depuis 3 ans. Si 2012 a affiché de bons résultats comme dans la plupart des pays, les films qui auparavant réunissaient 100 000 entrées peinent à atteindre les 30 000 entrées. De nombreuses salles art et essai ont fermé et le gouvernement a mis en place des restrictions de change qui, de surcroît, réduisent les possibilités d'achats de films.
Néanmoins grâce à la volonté de professionnels dans un pays très cinéphile et grâce à des initiatives privées (comme la réouverture d'une salle mythique à Buenos Aires pour le cinéma indépendant) le cinéma français demeurera présent en Argentine.

Auteur : Mathilde Caillol

Dernière mise à jour : 11 avril 2013 à 12:02 CEST

Lié à cette actualité

Films liés (13)

Personnes liées (1)

Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

Voir tout

Voir moins