Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Unifrance

12 février 2005 à 13:02

Avec la disparition d’Humbert Balsan, Unifrance perd l’un de ses plus attachants ambassadeurs

Unifrance a appris avec stupeur la disparition tragique de l’un de ses membres, le producteur Humbert Balsan, le 10 février 2005, à quelques heures de l’ouverture officielle du 55e Festival International du Film de Berlin.

Humbert Balsan, qui participait activement à l’action d’Unifrance, "aura marqué la production française des 20 dernières années, par sa défense entêtée du cinéma d’auteur, son incroyable instinct qui lui faisait soulever des montagnes pour que des films existent, et sa passion pour toutes les cinématographies, accompagnant les premiers pas de Sandrine Veysset, révélant le réalisateur palestinien Elia Suleiman, ou soutenant indéfectiblement l’oeuvre de Youssef Chahine.
Humbert Balsan, dont les deux derniers succès publics Quand la mer monte... et Le Grand Voyage commençaient juste leur carrière internationale, était l’un des producteurs les plus concernés par la mission d’Unifrance, conscient de l’importance vitale pour le cinéma français de conquérir sans cesse de nouveaux publics au delà de ses frontières. Sa bonne humeur, sa cinéphilie et son élégance séduisaient tous ses interlocuteurs. Nous étions, nous aussi, sous son charme. Nous perdons l’une des voix les plus originales du cinéma français indépendant et sa curiosité enthousiaste va cruellement nous manquer. Au nom des producteurs, artistes et exportateurs qui font partie d’Unifrance, nous assurons son épouse et ses deux enfants de toute notre tristesse et toute notre affection. Humbert Balsan laisse derrière lui une cinquantaine de films qui lui ressemblent, parce qu’ils sont généreux et empreints d’une grande humanité. Il va nous manquer."

Auteur : Service Communication

Dernière mise à jour : 23 avril 2009 à 13:02 CEST

Lié à cette actualité

Films liés (2)

Personnes liées (4)

Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

Voir tout

Voir moins

Manifestations Liées (1)

media

Berlinale - 2005

Type : Festival longs et courts métrages

Thème : Tous Films