En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Études / Bilans

01 décembre 2015 à 10:41

Bilan 2014 du cinéma français à l'international

Deux ans après le record de fréquentation établi en 2012, le cinéma français réalise une excellente année 2014 dans les salles étrangères, avec 120,2 millions d'entrées recensées pour 685,2 millions d'euros de recettes. Pour la deuxième fois depuis plus de 20 ans, les films français franchissent le seuil des 100 millions d'entrées à l'international, pour une moyenne de 81 millions d'entrées sur les 10 dernières années.

Si l'année 2014 a été marquée par la performance record du film de Luc Besson Lucy, de nombreuses productions françaises ont également connu un véritable succès à l'étranger : en témoignent les 14 films français ayant recensé plus de 1 million d'entrées en 2014 (contre 10 en 2013 et 11 en 2012).

Autre indicateur de la diversité de l'offre de cinéma français : 76 films français totalisent plus de 100 000 entrées cette année, contre 62 en moyenne depuis le début des années 2000. La concentration des entrées reste toutefois importante, avec 69,1% des entrées concentrées sur les 5 premiers titres du classement annuel.

Avec 97 millions de spectateurs réunis en 2014, la fréquentation des productions majoritairement françaises progresse de 166% par rapport à 2013 et représente 80,7% des entrées globales cette année, un niveau supérieur à la moyenne de 73,6% constatée sur les 10 dernières années.

Parmi les grands succès du cinéma français à l'international en 2014, on retrouve donc Lucy, qui, avec plus de 56 millions de spectateurs, devient la production française la plus vue dans le monde depuis plus de 20 ans, mais également le phénomène Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu ?La Belle et la BêteMinuscule – La Vallée des fourmis perduesBelle et SébastienSupercondriaqueLes Vacances du petit Nicolas ou encore Yves Saint Laurent.

L’année 2014 restera donc une très bonne année pour le cinéma français, en France comme à l’étranger.

Plusieurs constats viennent cependant tempérer cette belle année 2014. Tout d'abord, en conséquence du succès considérable de l'anglophone Lucy, les entrées des films en langue française progressent certes de 39,2%, mais ne représentent plus que 28,9% des entrées globales du cinéma français en 2014, contre près de la moitié ces deux dernières années. Il faut par ailleurs noter la situation alarmante du marché britannique, où les sorties françaises se font de plus en plus rares et sur moins en moins de copies. D'autre part, plusieurs films au fort potentiel à l'international ont également connu une année décevante comme L'Extravagant Voyage du jeune et prodigieux T. S. Spivet, Amazonia, Blood Ties ou encore Jack et la mécanique du cœur.

Avec 91,26 millions de spectateurs et 44,4% de part de marché sur le territoire national, le cinéma hexagonal a généré 31,7% d’entrées de plus sur les marchés étrangers (120,2 millions). En moyenne sur les 10 dernières années, le cinéma français génère plus d'entrées à l'international que dans les salles françaises.

Documents à télécharger
Ouvert à tous : la synthèse globale
Réservé aux adhérents : le bilan complet (résultats salles, diffusions TV, Exportation longs-métrages, exportation courts-métrages)

Auteur : Quentin Deleau

Dernière mise à jour : 14 avril 2016 à 10:41 CEST

Téléchargement (2)

Lié à cette actualité

Films liés (12)

Personnes liées (1)

Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

Voir tout

Voir moins

Zones géographiques (2)