En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Études / Bilans

05 mai 2013 à 15:30

Box Office du cinéma français en Russie en 2012

Avec 6,94 millions de spectateurs, 64 nouveaux titres et 4,4% de part de marché, la Russie devient le 5ème plus gros marché européen pour le cinéma français

Le marché :

Bien qu’un décret ait imposé en 2011 un système de billetterie unique dans les salles de cinéma, son application erratique empêche le ministère de la Culture d’avoir des chiffres fiables, ceux-ci variant donc entre les sources privées. Néanmoins, il est clair que la fréquentation cinématographique continue d’augmenter, à un rythme certes moindre depuis deux ans, 50 millions de billets de plus qu’en 2008 ayant été vendus. 

 

Cela porte à 1,22 le nombre de billets achetés dans l’année par habitant. Le prix du billet, à près de 5,6 euros, est le plus cher des 13 pays d’Europe orientale recensés dans ce Bilan, les recettes nationales approchant désormais 1 milliard d’euros et faisant de la Russie le 9e marché mondial (le 8e en terme d’entrées, devant le Japon). 

 

Avec 3 142 écrans en activité dans 1 060 établissements, dont 2 100 numérisés (soit 66,8% du parc national et 8,4% du parc européen), le tissu de salles continue de croître, même si nombreuses sont les zones géographiques privées de cinémas ; avec 1 écran pour 58 500 habitants, la Russie est le 3e pays d’Europe le moins bien équipé (derrière la Roumanie et la Serbie), certains experts estimant qu’il faudrait 5 000 écrans pour que le maillage soit bon.

 

La numérisation va bon train, puisque 92,5% des nouveaux films sont sortis en numérique et que les DCP représentaient 68% du nombre total de « copies ». 5 réseaux de salles (Cinema Park, Formula Kino, Karo Film, Kinomaks et Luxor) comptent plus de 100 écrans chacun et en totalisent 939. Avec 479 nouveaux titres sortis, la Russie affiche la plus grande diversité de toute l’Europe centrale et orientale, même si le cinéma américain se taille la part du lion (le top 10 est entièrement américain, sauf Skyfall ) et peut s’enorgueillir d’une part de marché de près de 70% (alors qu’il n’a sorti que 37% des nouveaux titres). De fait, alors que le cinéma russe avait réussi à placer 3 titres dans le top 10 de 2009, 2 dans celui de 2010 et 1 l’an passé, il n’en compte aucun en 2012 et n’atteint que 15,5% de part de marché (en hausse de 1 point par rapport à 2011) - ce qui a ravivé les envies de contingentement chez certains députés de la Douma.

 

Le top 10 des distributeurs n’a guère changé en un an, aucune société n’arrivant à dépasser 25% des entrées totales du pays, ce morcellement profitant ainsi à de plus petites sociétés, dont Volga qui fait son entrée dans ce top. Enfin, avec 55% des billets qui leur sont vendus, les 12-24 ans représentent les plus gros consommateurs de cinéma du pays (les 15-24 ans ne sont que 26% en France).

 

Les films français :

Après une année noire en 2011 que n’avait sauvée que le succès de Colombiana et des Trois Mousquetaires, l’année 2012, avec 6,94 millions de spectateurs, permet au cinéma français de connaître une croissance de 67,5%, les seuls films de langue française progressant de 273,2%. Ironiquement, cette performance n’est pas à mettre au crédit d’Intouchables qui n’a connu qu’un succès tout relatif, puisque le film s’est vu dépasser dans les meilleurs résultats des films majoritaires de langue française par Astérix et Obélix au service de sa majesté, Sur la piste du Marsupilami et The Artist

 

Cette contre-performance de l’événement français de 2012 (qui empêche Intouchables d’entrer dans le top 5 des films majoritaires de langue française sur ces cinq dernières années) induit donc, compte tenu des très bons résultats globaux, une grande diversité dans les goûts qu’ont affichés les spectateurs russes, laquelle diversité, avec 64 nouveaux titres français sur les écrans (coproductions incluses), contre 41 l’an passé, est assurée par 14 distributeurs différents. Aucun autre pays d’Europe de l’Est n’a vu sortir autant de films français en 2012. 

 

Nombreux furent les bons succès, tant du côté des films de langue française (Les Infidèles, Un monstre à Paris, Un bonheur n'arrive jamais seul…) que de celui des films majoritaires en langue étrangère (Taken 2) ou minoritaires (Silent Hill : Révélation (3D), Upside Down, Sammy 2). Le nombre total de spectateurs pour les films agréés se partage à peu près en deux, entre films majoritaires et films minoritaires, seul cas de figure dans toute l’Europe orientale qui, en 2012, a vu les films majoritaires dépasser de loin les films minoritaires. 

 

Kino Biez Granitz et Russian Report ont chacun sorti 7 nouveaux titres français, le top 5 des distributeurs les plus friands de films français ayant complètement changé en un an.

Auteur : Service Communication

Dernière mise à jour : 20 octobre 2016 à 15:30 CEST

Téléchargement

Box Office du cinéma français en Russie en 2012

bilan-russie-2012.pdf
 Accès au fichier via identification

Lié à cette actualité

Films liés (13)

Sociétés liées (6)

Cinema Park

Activités :  Distribution à l'étranger (long-métrage)

Activités hors film :  Distributeur étranger (long métrage)

Filmographie récente : Chouchou

Kino Biez Granitz

Activités :  Distribution à l'étranger (long-métrage), Production Étrangère, Acheteur (long métrage)

Filmographie récente : La Danza de la realidad, Abus de faiblesse, Au-delà des collines, ...

Luxor Entertainment

Activités :  Distribution à l'étranger (long-métrage), Acheteur (long métrage)

Filmographie récente : Chocolat, Les Visiteurs : La Révolution, Joséphine s'arrondit, ...

Russian Report

Activités :  Distribution à l'étranger (long-métrage), Acheteur (long métrage)

Activités hors film :  Distributeur étranger (long métrage)

Filmographie récente : Fuocoammare, par-delà Lampedusa, Les Beaux Jours d'Aranjuez, Madame Hyde, ...

Volga

Activités :  Distribution à l'étranger (long-métrage), Acheteur (long métrage)

Activités hors film :  Distributeur étranger (long métrage)

Filmographie récente : Rocco, Le Secret des banquises, Un homme à la hauteur, ...

Zones géographiques (1)