En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

En savoir plus et gérer ces paramètres[OK]
Le 7eme Commandement

Synopsis

Dans de luxueux palaces des grandes plages et villes d'eau, une aventurière de grande classe joue les femmes du monde en difficulté pécuniaire. Spéculant sur la naïveté et l'ardeur de ses admirateurs, elle leur extorque le prix d'un bracelet de valeur qu'ils acceptent de monnayer à sa place. Deux complices ne la quittent pas des yeux et à la faveur d'une bousculade à la porte du palace, récupèrent le bijou dans la poche de l'amoureux transi qui, bien que ne comprenant rien à la disparition de l'écrin, s'acquitte de sa promesse et apporte le lendemain le prix du bracelet. Cette escroquerie permet au trio de vivre confortablement et - du moins l'affirment-ils - en respectant le septième commandement. Le bijou proposé n'est-il pas un bijou de valeur ? Mais un jour l'élégante aventurière tombe amoureuse d'une de ses victimes qui a deviné son jeu. Ses deux acolytes la gênent singulièrement et c'est avec beaucoup de peine qu'elle arrive à rompre avec eux. Ils essayent de continuer ce jeu avec une remplaçante, mais échouent lamentablement et doivent renoncer pour un temps à leurs fructueuses combinaisons. Le hasard remet l'ancienne amie sur leur chemin et le jour même où elle doit épouser celui qui a changé le cours de sa vie et dont elle est la maîtresse depuis quelques mois. Notre ex-aventurlère met sur pied une escroquerie de sa façon qui déroute complètement ses ex-associés et lui permet de s'en libérer définitivement.

Source : © Fiches du Cinéma

Acteurs (19)

Production et distribution (2)

Générique détaillé (11)

Producteur délégué :

Edouard Harispuru

Adaptation :

Raymond Bernard

Scénariste :

Jacques Companeez

Ingénieur du son :

Jacques Gallois

Décorateur :

Paul-Louis Boutié

Photographe de plateau :

Emmanuel Lowenthal

Assistant à la réalisation :

Pierre Gautherin

Dialoguiste :

Jean Marsan

Directeur de la photo :

André Germain

Montage :

Raymond Leboursier

Auteur de la musique :

René Sylviano

Mentions techniques

Long-métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Policier, Comédie dramatique

Thèmes :

Escroquerie

Langue de tournage :

Français

EOF :

Non précisé

Nationalité :

100% français

Année de production :

1956

Sortie en France :

01/02/1957

Durée :

1 h 40 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

18620

Visa délivré le :

22/01/1957

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Noir & blanc

Cadre :

1.37

Format son :

Mono