En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

En savoir plus et gérer ces paramètres[OK]

Votre avis

Mon histoire n'est pas encore écrite

Un Long métrage de Jacqueline Gozland

Produit par Les Films de la Passion

Année de production : 2017

    Synopsis

    Tandis que ma mère et moi fuyons Constantine déchirée, pour une terre inconnue et hostile, devenant des pieds noirs, la Cinémathèque algérienne voulue par Mahieddine
    Moussaoui, figure politique de l’indépendance de l’Algérie et instigateur de la politique culturelle algérienne, dirigée par Ahmed Hocine et animée par Jean Michel Arnold, fils spirituel d’Henri Langlois, voit le jour en 1965.

    Alger toute entière se précipite pour voir des films et rencontrer Von Sternberg, Visconti,
    Godard, Losey, Chahine, Sembène Ousmane, Claude Chabrol, Nicholas Ray, Med Hondo.
    Jean Michel Arnold quitte Alger en 1970, après le festival Panafricain.
    Boudjemaa Kareche poursuivra jusqu’en 2004 ce travail de transmission, ouvrant la porte de la Cinémathèque aux cinéastes arabes et africains.

    Dans un esprit libre et rebelle des cinéastes s’emparent de ce lieu où seuls l’Art et la Culture résonnent comme un appel au monde, au rêve.
    "Taya ya didou" de Zinet ,"Le Charbonnier" de Mohamed Bouamari annoncent l’arrivée d’une esthétique exigeante du cinéma algérien naissant, après "La nuit a peur du soleil" de Mustapha Badie. La Cinémathèque d’Alger a célébré son 50e anniversaire en 2015.

    Après tant d’années d’absence, Alger me prend dans ses bras.
    Ce bonheur, cette joie à peine perceptible, semblent avoir effacé ces longues années d’attente. Mes parents m’ont donné comme second prénom, Messaouda ... Messaouda, cette autre part de moi même, cette lumière manquante.
    Dans ce voyage, je croise des visages qui me sont familiers, mais parfois si loin de moi.
    Je rentre à la maison, courir après mes fantômes.

     

    Production et distribution

    Production Déléguée :

    Les Films de la Passion

    Générique détaillé

    Productrice :

    Béatrice Jalbert

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Documentaire

    Sous-genres :

    Historique

    Thèmes :

    Cinéma

    Autre pays coproducteur :

    France (100.0%)

    EOF :

    Non précisé

    Nationalité :

    100% français (France)

    Année de production :

    2017

    Sortie en France :

    Durée :

    1 h 16 min

    Etat d'avancement :

    Agrément :