En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Chiffres à l'international

23 mars 2018 à 15:37

Box office français dans le monde - Février 2018

En février, une comédie s’impose sur les marchés européens, un film d’aventure séduit le public italien, tandis qu’une deuxième comédie démarre fort en Belgique.

Ce mois-ci, une production majoritairement française réunit plus de 600 000 spectateurs à l’international.

 
# Titre Entrées Recettes (€) Copies Nombre
pays
Cumul
entrées
1 Le Sens de la fête 625 718 4 547 171 771 15 1 552 063
2 Les Tuche 3, liberté, égalite, fraternituche 337 395 2 550 676 58 2 337 395
3 Belle et Sébastien 3, le dernier chapitre 247 090 1 644 425 429 3 247 090
4 L'Insulte 144 209 924 746 180 11 407 387
5 Le Retour du héros 44 682 270 449 441 3 44 682
6 L'Amant double 38 467 315 176 168 7 482 035
7 Happy End 38 234 281 334 186 13 402 540
8 Visages, villages 29 372 184 325 54 7 201 705
9 Les As de la jungle - le film 27 901 160 007 301 12 1 492 934
10 Un sac de billes 25 153 105 948 85 3 579 072
11 Médecin de campagne 20 816 175 067 45 1 850 549
12 Braqueurs d'élite 17 304 69 462 58 3 941 578
13 Ni juge, ni soumise 16 838 139 754 24 2 16 838
14 Ôtez-moi d'un doute 15 891 128 395 94 4 285 254
15 Knock 15 304 119 129 131 2 105 686
16 Épouse-moi mon pote 13 915 63 682 39 1 200 764
17 Le Jeune Karl Marx 13 448 73 272 19 3 326 531
18 Jusqu'à la garde 11 599 72 063 78 4 11 599
19 Dans les forêts de Sibérie 11 294 27 657 29 1 31 313
20 120 battements par minute 10 847 58 351 42 11 177 126

En février, les productions majoritairement françaises réalisent 1,89 M d’entrées à l’international, un résultat sensiblement supérieur à celui de janvier (1,72 M). À l’image du mois précédent, 4 titres franchissent le seuil des 100 000 spectateurs et l’Europe occidentale demeure la 1re zone pour l’exportation des films hexagonaux.

Si au cours des deux premiers mois de 2017 les productions françaises généraient 14,7 M d’entrées à l’international, sur la même période en 2018 elles en cumulent 6,75 M. Cela s’explique par l’exploit de Ballerina (7,96 M et 14 M au total) et de Demain tout commence (1,94 M et 5,12 M au total) qui alimentent à eux seuls la plus large part du résultat de 2017, un score que les performances des nouveaux titres n’arrivent pas à égaler, malgré les belles carrières de Call Me by Your Name (3,14 M) et Le Sens de la fête (1,55 M).

 Le dernier film du duo Nakache-Toledano conserve le sommet du classement mensuel. Le Sens de la fête fédère 625 700 spectateurs supplémentaires, pour un total de 1,55 M et 10,7 M€ de recettes ! Deux nouvelles sorties en Europe occidentale s’ajoutent à sa carrière internationale. En Allemagne, la comédie débute sur 180 copies et séduit 75 000 spectateurs allemands. Le nombre de salles progresse en 2e semaine et le film totalise à présent 237 500 entrées (1,9 M€ de BO). Distribué sur une combinaison de sortie presque identique en Italie, Le Sens de la fête y séduit 65 000 spectateurs, pour un total de 126 000 billets vendus : un bon résultat, certes, mais qui aurait pu être supérieur au vu du bon accueil lors du dernier Festival International du Film de Rome. Ces démarrages s’inscrivent dans la tendance générale, soit des performances plus solides que celles de Samba, mais inférieures à celles d’Intouchables. À ce jour, le film réalise sa performance la plus brillante en Espagne : après avoir figuré au sein du Top 10 local pendant un mois, il cumule 347 500 entrées (2,22 M€ de gains).

 Deux nouveaux titres intègrent pour la première fois le top mensuel. Grâce au carton plein en Belgique, Les Tuche 3, liberté, égalite, fraternituche débarque en 2e position. À l’image de la France, les aventures de la famille la plus aimée de Bouzolles gagnent en popularité à chaque nouvel épisode. En 2011, Les Tuche sortait dans 10 cinémas et engendrait 67 000 € de recettes (10 500 entrées environ, 52 500 et 338 000 € au cumul). Cinq ans après, Les Tuche 2 - Le rêve américain faisait sensation en comptabilisant 797 000 € de BO pour sa première semaine (33 salles – 107 500 spectateurs) et terminait sa carrière à 2,37 M€ de gains (324 500 entrées), devenant ainsi le plus gros succès hexagonal de l’année 2016 en Belgique. Pour ce nouveau volet, le distributeur de la trilogie peut compter sur 37 salles qui totalisent, après une semaine et avant-premières incluses, 917 500 € de recettes, soit 128 000 spectateurs ! Fort d’une moyenne de recettes par copie impressionnante (18 600 € environ), Les Tuche 3 prend la tête du box office belge dès le jour de sa sortie. Après un mois d’exploitation, la comédie totalise 2,22 M€ de BO (310 500 spectateurs), sans oublier les 26 500 entrées recensées en Suisse romande.

 Un autre 3e volet d’une saga très populaire accède au box office de février : Belle et Sébastien 3, le dernier chapitre. La plus large part du résultat mensuel est réalisée en Italie, où, malgré la présence de plusieurs titres nommés aux Oscars qui monopolisent les écrans, il se positionne comme la seule nouveauté pour familles et en tire profit. Il est à l’affiche de 363 salles qui accueillent 185 500 spectateurs (1,17 M€ de BO) après 7 jours d’exploitation. Un bon lancement qui lui vaut la 6e place du top local, mais qui se révèle également inférieur à celui des précédents volets, qui terminaient leur carrière à 1,17 M d’entrées (Belle et Sébastien) et 402 500 entrées (Belle et Sébastien, l'aventure continue). En même temps que dans l’Hexagone, Belle et Sébastien 3, le dernier chapitre arrive sur les écrans belges et engendre 158 500 € de recettes (22 000 spectateurs environ). Ce volet signe un meilleur démarrage que le précédent opus (2015 – 145 500 € de gains, 756 000 € et 102 000 entrées au total) ; en revanche, il ne parvient pas à doubler le résultat du 1er (2013 – 263 500 € de BO, 1,09 M€ et 152 000 spectateurs au cumul).

 Hors top 3, L'Insulte se fait de la place sur les écrans des États-Unis et du Canada anglophone. Le drame est sorti mi-janvier dans 3 cinémas, passés au nombre de 54 en 7e semaine, et totalise 803 000 $ de recettes (649 500 €), soit 93 000 spectateurs environ, pour un cumul de 405 500 entrées à l’étranger.

Auteur : Andrea Sponchiado

Dernière mise à jour : 23 mars 2018 à 15:37 CET

Lié à cette actualité

Films liés (30)

Manifestations Liées (1)

media

Festival International du Film de Rome - 2017

Type : Festival long-métrage

Thème : Festival international

Zones géographiques (6)