En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Les Enfants du paradis - © Collection Jérôme Seydoux - Pathé

Les Enfants du paradis

Un Long métrage de Marcel Carné

Produit par Pathé Production

Sortie en France : 29/03/1946

    Synopsis

    Dans le décor du boulevard du crime, parmi les acteurs, les bateleurs et les mimes, s'épanouit le grand amour qui lie la belle Garance et Jean-Baptiste Deburau. Autour d'eux se croisent d'autres destins: l'assassin-dandy Lacenaire qui tue le comte de Montray, protecteur de Garance Nathalie qui épouse Jean-Baptiste sans parvenir à effacer le souvenir de sa rivale et Frederick Lemaitre qui a connu Garance, lui aussi, mais dont l'unique passion reste le thé tre.

    Acteurs (43)

    Production et distribution (3)

    Production Déléguée :

    Pathé Production

    Distribution France :

    Pathé Consortium Cinéma

    Exportation / Vente internationale :

    Pathé Distribution

    Box Office : cumulé

    Box Office : chronologie

    Sorties à l'international (16)

    PaysDistributeurAcheteurDate de sortie

    Voir tout

    Voir moins

    Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Propos

     Autour du film

        Le film a été tourné pendant la Seconde Guerre mondiale. Plusieurs participants ont apporté leur contribution au film dans la clandestinité comme Alexandre Trauner et Joseph Kosma, qui étaient juifs (qui est mentionné au générique sous couvert d'un pseudonyme).
        Le tournage fut brièvement interrompu par les événements de la Libération. Robert Le Vigan, qui, ironiquement, devait tenir le rôle de l'informateur Jéricho, dut prendre la fuite du fait de sa collaboration avec l'occupant allemand. L'acteur, qui, selon Marcel Carné, n'avait tourné qu'une seule scène, fut remplacé par Pierre Renoir.

        L'histoire s'appuie sur une galerie de personnages soit ayant existé (Deburau, Frédérick Lemaître, Lacenaire), soit inspirés par des personnages réels (une riche aristocrate assistant selon des chroniques de l'époque à toutes les représentations de Deburau ; un ministre des affaires étrangères de Louis-Philippe et le duc de Morny, le demi-frère de Napoléon III, modèles possibles du personnage du comte de Montray), soit totalement imaginaires. Certains personnages sont aussi inspirés des canevas de pantomime créés par Baptiste Deburau (Jean-Gaspard Deburau de son vrai nom), Jéricho, serait tiré de la pantomime le marchant d'habits.
        Le film, ouvert et clos par des rideaux, est également une mise en abyme de la représentation, déclinant le monde du spectacle d'alors, traitant de la kermesse, de la pantomime, du mime, de la comédie, du mélodrame, de la tragédie, du carnaval... Le sommet est atteint avec la représentation dans le film de « L'auberge des Adrets », mélodrame authentique, relatant les aventures d'un bandit Robert Macaire.
        On y trouve l'amorce d'un poème de Jacques Prévert qui figurera dans Paroles : « je suis comme je suis », chanté par Garance.
        Le film donne à voir les coulisses du théâtre, lui rendant ainsi hommage, et est également dédié au peuple modeste qui va se percher tout en haut, aux places les moins chères, dans le poulailler… "[le paradis !] C’est le public préféré de Prévert, le vrai public, celui qui réagit, celui qui participe", écrit Carole Aurouet dans "Jacques Prévert, portrait d'une vie".
        Le film a été restauré en haute définition en 2011, et ressort en salle aux États-unis en mars 2012 et en France en octobre 2012.

    Source : Wikipedia

    Photos (4)

    Générique détaillé (14)

    Assistant à la réalisation :

    Pierre Blondy

    Dialoguiste :

    Jacques Prévert

    Scénariste :

    Jacques Prévert

    Ingénieurs du son :

    Jean Monchablon, Robert Teisseire

    Directeurs de production :

    Fred Orain, André Paulvé, Raymond Borderie

    Décorateurs :

    Léon Barsacq, Raymond Gabutti, Alexandre Trauner

    Costumier :

    Antoine Mayo

    Adaptateur / Dialoguiste :

    Jacques Prévert

    Producteurs :

    Raymond Borderie, Adrien Remaugé

    Directeurs de la photo :

    Roger Hubert, Philippe Agostini

    Cadreurs :

    Billy Villerbue, André Domage, Maurice Pecqueux

    Monteurs :

    Henri Rust, Madeleine Bonin

    Auteurs de la musique :

    Maurice Thiriet, Joseph Kosma

    Photographes de plateau :

    Léo Mirkine, Roger Forster, Henri Caruel

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Comédie dramatique

    Thèmes :

    Amour, Théâtre

    Langue de tournage :

    Français

    Autre pays coproducteur :

    France

    EOF :

    Oui

    Nationalité :

    100% français (France)

    Année de production :

    1943

    Sortie en France :

    29/03/1946

    Durée :

    3 h 10 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    271

    Agrément :

    Oui

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Noir & blanc

    Cadre :

    1,37

    Format son :

    Mono

    Affiches (2)

    Réalisateur

    Actualités (2)

    Sélections en festivals (12)

    Festival du Film Français de Cuba - 2015

    Festival du Film Français de Cuba (Cuba, 2015)

    Sélection

    Les Classiques du cinéma restaurés

    Festival International du Film de Mar Del Plata - 2011

    Festival International du Film de Mar Del Plata (Argentine, 2011)

    Sélection

    Rescues / France pre-nouvelle vague

    Golden Horse Film Festival de Taïpei - 2011

    Golden Horse Film Festival de Taïpei (Taiwan, 2011)

    Sélection

    Sélection officielle

    Berlinale - 1990

    Berlinale (Allemagne, 1990)

    Sélection

    Rétrospective

    Berlinale - 1987

    Berlinale (Allemagne, 1987)

    Sélection

    Rétrospective

    Oscars du Cinéma - 1947

    Oscars du Cinéma (Etats-unis, 1947)

    Sélection

    Nomination Oscar du Meilleur scénario original : Jacques Prévert

    Mostra internationale de cinéma de Venise - 1946

    Mostra internationale de cinéma de Venise (Italie, 1946)

    Sélection

    Compétition Officielle

    Palmarès

    Oscars du Cinéma - 1947

    Oscars du Cinéma (Etats-unis, 1947)

    Prix

    Oscar du Meilleur scénario original : Jacques Prévert