En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Il n'y a pas de fumée sans feu

Il n'y a pas de fumée sans feu

Un Long métrage de André Cayatte

Produit par Labrador Films, Euro International Film (EIA), Carlton Film Export, Audio Production

Sortie en France : 16/05/1973

  • Sommaire

Acteurs (46)

Production et distribution (2)

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

Un médecin est appelé dans la nuit au chevet d'un jeune garçon, renversé par une voiture. Une semaine plus tard, un pompiste martiniquais, ami du docteur, est "défenestré". Accidents ou règlements de compte? Excédé par ces procédés, le médecin décide de se présenter aux élections, contre le candidat sortant. Alors, commence pour lui une pénible lutte de tous les instants. Sa femme sera impliquée, à tort, dans une affaire peu claire de pornographie. L'objet du chantage, une photographie truquée, est distribuée à tous les futurs électeurs. Le médecin, amoindri moralement, et un peu imprudent, appelé d'urgence en pleine nuit, se rend dans la cabane retirée d'un marinier. On va l'accuser de meurtre. Il serait d'ailleurs condamné, sans preuve valable, si une amie de sa femme, en possession de la photographie originale, ne concluait un marché: la liberté du médecin contre la divulgation de la photo originale. Il va sans dire qu'à la suite de ces machinations, la carrière politique du médecin est compromise.

© Fiches du Cinéma

Propos

Récompenses

Ours d'argent au Festival de Berlin

---

A propos du film

Le film a été inspiré par l'affaire dite de la "fusillade de Puteaux". En 1971 à Puteaux pendant la campagne municipale, un colleur d'affiches socialiste, Salah Kaced, 31 ans, est tué par un ou des partisans de Charles Ceccaldi-Raynaud, alors maire. Un procès a lieu en 1974, qui fait la une des journaux. Comme des employés de la mairie se trouvaient impliqués, Charles Ceccaldi-Raynaud est jugé au civil responsable de la fusillade et est condamné à verser plus de 200 000 francs de dommages et intérêts à la partie civile.

Outre André Cayatte, ce fait divers a également inspiré Pierre Granier-Deferre pour son film Adieu poulet (1975) avec Lino Ventura et Patrick Dewaere.

Source : Wikipedia

Générique détaillé (7)

Adaptateurs / Dialoguistes :

Pierre Dumayet, André Cayatte

Producteurs :

Lucien Massé, Georges Mardiguian, Raoul Katz

Directeur de la photo :

Maurice Fellous

Auteurs de la musique :

Pierre Duclos, François de Boisvallée

Dialoguiste :

Pierre Dumayet

Scénaristes :

André Cayatte, Pierre Dumayet

Monteuse :

Françoise Javet

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Drame

Thèmes :

Fait divers, Politique, Sexualité

Langue de tournage :

Français

Origines :

Italie, France

EOF :

Inconnu

Nationalité :

Majoritaire français (Italie, France)

Année de production :

1973

Sortie en France :

16/05/1973

Durée :

1 h 55 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

40428

Visa délivré le :

23/03/1973

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Format son :

Mono

Affiches (1)

Réalisateur

Sélections en festivals

Berlinale - 1973

Berlinale (Allemagne, 1973)

Sélection

Compétition officielle

Palmarès

Berlinale - 1973

Berlinale (Allemagne, 1973)

Prix (3)

Prix UNICRIT

Prix OCIC

Ours d'argent - mention spéciale du jury