Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Festivals, événements

01 juillet 2013 à 09:03

Prix du public pour Populaire au Festival du Film Français au Japon

Le 21ème Festival du Film Français au Japon s’est tenu du 21 au 24 juin au Yurakucho Asahi Hall et au Toho Cinemas Nichigeki, deux salles situées au coeur du quartier de Ginza à Tokyo.

Treize longs métrages et un programme de courts métrages, tous inédits au Japon, ont été projetés en présence de 18 artistes dont Nathalie Baye, marraine de cette édition, Lou Doillon, Déborah François, Ludivine Sagnier, Stéphane Brizé, Jacques Doillon, François Ozon, Raphaël Personnaz… Cette délégation a contribué à une augmentation considérable de la fréquentation (6670 entrées environ cette année contre 4065 en 2012, en attendant les chiffres de province et de la rétrospective Nathalie Baye qui se poursuit actuellement).

En plus des projections suivies de débats avec les artistes, une rencontre avec le réalisateur François Ozon, dont le film Dans la maison ouvrait le festival, a été organisée à l'Apple Store, Ginza. Cette rencontre sera diffusée ultérieurement sous forme de podcast.
Quant au metteur en scène Jacques Doillon, il était invité à The Film School of Tokyo pour donner une master class animée par le réalisateur japonais Kunitoshi Manda.
Par ailleurs, de nombreuses expositions (affiches originales de films sélectionnés, diffusion de la bande-annonce et du making of 2012) dans des grands magasins tokyoïtes ont pu faire connaître davantage le festival au grand public.

Cette année, le prix du public a été remporté par Populaire de Régis Roinsard avec Romain Duris, Déborah François et Bérénice Béjo.

En collaboration avec l’Institut français du Japon, le festival s'est déployé en province, à Kyoto, Osaka et à Fukuoka, en présence de Nathalie Baye (Kyoto) et Jacques Doillon (Kyoto et Fukuoka). L’Institut français du Japon a également organisé une rétrospective dédiée à la carrière de Nathalie Baye, présentée à Tokyo et en province.
 

Auteur : Service Communication

Dernière mise à jour : 04 juillet 2013 à 09:03 CEST

Lié à cette actualité

Films liés (2)

Personnes liées (8)