Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Chiffres à l'international

28 mai 2013 à 16:21

BO Films français à l'étranger - semaine du 10 au 16 mai

BO uniFrance : "20 ans d'écart" peine en Italie

20 ans d'écart réalise un démarrage peu encourageant en Italie (Good Films) où, servi par une combinaison de 125 copies, le film rassemble près de 50 000 spectateurs. Sa faible moyenne de 391 spectateurs par copie devrait déboucher sur un repli de sa combinaison dès la semaine suivante. Deux ans après La chance de ma vie avec Virginie Efira, qui fut un succès populaire dans les salles italiennes avec 213 000 entrées, rééditer une telle performance semble déjà hors de portée pour 20 ans d’écart. Les comédies romantiques ne constituent pas un genre très prisé par le public transalpin. Ces cinq dernières années, seuls quelques titres atypiques sont parvenus à enregistrer entre 100 000 et 150 000 entrées italiennes : La cerise sur le gâteau (Bolero Films, 137 000 entrées en 20102), Les émotifs anonymes (Lucky Red, 126 000 entrées en 2011) ou L’arnacœur (Lucky Red, 114 000 entrées en 2011).

De l'autre côté du périph maintient ses bonnes performances sur le marché russe (Exponenta) en enregistrant 101 000 entrées supplémentaires la semaine suivant sa sortie, sur une combinaison encore généreuse de 423 copies. Une performance rare, avec 222 000 entrées au total à l’issue de son deuxième week-end, le film dépasse d’ores et déjà les performances d’Intouchables (Cascade, 214 000 entrées en 2012). Il pourrait dépasser le seuil des 300 000 spectateurs dans les semaines à venir, un cap que seuls deux à trois films d’expression originale française atteignent en moyenne chaque année. Le film est sorti au Portugal (Eco Films) cette semaine sur une combinaison de neuf copies et a réuni 1 200 spectateurs, un démarrage moyen. Sur un marché portugais relativement sinistré, seul Paulette (Lusomundo) est parvenu a tiré son épingle du jeu depuis le début de cette année avec 52 000 tickets vendus. De l’autre côté du périph’  totalise 740 000 entrées à l’international.

Après l’Espagne (Golem, 223 000 entrées) et le Royaume-Uni (142 000), l’Italie (Bim) devient le 3e territoire où Dans la maison passe le cap des 100 000 spectateurs avec 117 000 entrées réalisées en quatre semaines. Aux États-Unis, le distributeur local Cohen Media opère une montée en puissance de la combinaison, pour le moment maîtrisée, de trois copies en première semaine à 34 en quatrième semaine, pour 255 000 $ de recettes engrangées (soit 34 000 entrées). Le public nord-américain a déjà plébiscité plusieurs longs métrages de François Ozon par le passé, comme Swimming Pool (Focus Features, 10,1 M$ soit 1,7 million d’entrées en 2003), 8 femmes (Focus Features, 3 M$ soit 408 000 entrées en 2002) ou plus récemment Potiche (Music Box, 1,6 M$ soit 205 000 entrées en 2011). Dans la maison totalise près de 870 000 entrées à l'international.

Auteur : Matthieu Thibaudault

Dernière mise à jour : 30 mai 2013 à 16:21 CEST

Lié à cette actualité

Films liés (3)