Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Festivals, événements

14 février 2011 à 16:09

Clermont-Ferrand : Le marché où tous les courts sont permis

26e du nom, le marché du film de Clermont-Ferrand s’est tenu du 5 au 11 février dernier.

Lieu de rencontres et d’échanges privilégiés, il est devenu, au fil du temps, un espace cosmopolite où se côtoient 3000 accrédités venus de tous horizons.

Fidèle à ce rendez-vous incontournable pour les professionnels du court-métrage, uniFrance y était évidemment présent et hébergeait sur son stand les principaux distributeurs français : Premium Films, la Régie TV Câble de l’Agence du court-métrage et La Luna Productions. 
Nombre de rendez-vous furent pris avec les réalisateurs et producteurs désireux de faire connaître leur travail, mais aussi avec les festivals étrangers dont nous sommes partenaires, ou encore avec ceux qui souhaitent entamer une collaboration.
Et c’est autour d’un cocktail organisé en leur honneur et en la présence d’Antoine de Clermont-Tonnerre, qu’une centaine de professionnels présents ont pu rencontrer la plupart des cinéastes sélectionnés cette année.


Côté exposants : Il faut noter cette année l’arrivée de nouveaux pays : la Croatie, la Malaisie, le Brésil et le Chili. Tous expriment par leur présence la volonté d’être plus visibles, de voir pour être vus, et de valoriser leur production nationale quelquefois difficilement exportable faute de moyens, mais aussi de nouer des contacts suffisamment forts pour mettre en place des projets sur le long terme.

La Chine elle aussi était présente pour la première fois avec la participation du tout jeune Festival international Kingbonn de Shenzhen dont Sun Jian Chun, son secrétaire, a affirmé qu’il était le seul festival de court-métrage reconnu par l‘État chinois. Grâce à cette reconnaissance, la manifestation va désormais s’ouvrir sur l’Occident et développer un réseau de contacts qui lui permettra d’élargir le spectre des 26 pays participant habituellement au Kingbonn.

Côté acheteurs :  grâce au soutien d’uniFrance, l’Argentine était elle aussi présente pour la première fois dans la capitale mondiale du film court et Vanina Spadoni, responsable des achats pour Turner International Argentina (chaîne privée qui diffuse ses programmes dans tous les pays d’Amérique latine) dit avoir été séduite à tous points de vue et affirme avoir trouvé un grand nombre de films susceptibles de l’intéresser.

Auteur : Christine Gendre

Dernière mise à jour : 14 mars 2011 à 16:09 CET

Photos