Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Festivals, événements

26 mai 2008 à 13:02

Une année de grâce pour le cinéma français… Qui se poursuit à Cannes !

Entre les murs de Laurent Cantet remporte la Palme d’or du 61e Festival de Cannes.

Le jury du 61e Festival de Cannes, présidé par Sean Penn (qui avait annoncé la couleur dès la conférence de presse inaugurale en souhaitant un palmarès en phase avec la société actuelle) a récompensé le 4e film de Laurent Cantet, Entre les murs. La France n’avait pas eu les honneurs d’une Palme d’or depuis 1987 et le film de Maurice Pialat, Sous le Soleil de Satan.  Le film était déjà l’un des succès du marché du film quelques jours avant sa projection officielle : il a été vendu dans 29 pays dont le Benelux (CinéArt), le Brésil (Imovision), l' Espagne (Golem), l' Italie (Mikado), le Royaume Uni (Curzon Artficial Eye), la Grèce (Ama Films), l'ex Yougoslavie (Megacom), l'Allemagne (Concorde), la Scandinavie (Non Stop)... La Palme d’or devrait accentuer davantage encore son exposition internationale.

Présente à Cannes cette année pour deux films (Un Conte de Noël en compétition officielle et Je veux voir à Un certain regard), Catherine Deneuve a reçu un Prix spécial du jury récompensant l’ensemble de sa carrière.
Deux coproductions françaises sont également au palmarès : le prix du scénario attribué à Jean-Pierre et Luc Dardenne pour Le Silence de Lorna et le prix de la mise en scène à Nuri Bilge Ceylan pour Les Trois Singes.

Dans les autres sections du festival, les films français ou coproduits par la France ont également eu les faveurs des différents jurys.
Snow d’Aida Begic, a remporté le Prix de la Semaine de la Critique; Johnny Mad Dog de Jean-Stéphane Sauvaire, a reçu le Prix de l’espoir dans la section officielle Un certain regard, tandis que le deuxième prix 2008 de la Cinéfondation  a récompensé Forbach de Claire Burger. D’autre part, Eldorado de Bouli Lanners (Quinzaine des réalisateurs), s’est vu remettre deux  prix, celui de la Fipresci et celui du Regard jeune. Enfin la SACD, a attribué son Prix à Claire Simon pour Les Bureaux de Dieu.

Auteur : Grégory Fleuriet

Dernière mise à jour : 23 avril 2009 à 13:02 CEST

Lié à cette actualité

Films liés (6)

Personnes liées (2)

Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

Voir tout

Voir moins