Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Festivals, événements

08 novembre 2002 à 13:02

Festivals internationaux : les courts français à l’honneur

Festival de palmarès pour les courts métrages français au mois d’octobre 2002 !

Au Festival international du film de Leeds (du 3 au 13) : Comme un seul homme de Jean-Louis Gonnet a reçu le Prix Louis Le Prince du Meilleur Documentaire. Le film, produit par 4 A 4 Productions a également séduit le Festival international du Court Métrage d’Uppsala (du 22 au 27) qui lui a remis son Grand Prix ; le Prix Spécial du Jury étant attribué à On a beau être bête, on a faim quand même de Anne-Laure Daffis et Léo Marchand (Lardux films).

Toujours un grand succès pour Squash de Lionel Bailliu qui reçoit le Prix du Public au Festival de Cork (du 6 au 13) et une Mention Spéciale du Jury au Festival de Rouyn-Noranda (Québec, du 26 au 31). De même, le très apprécié La Mort de Tau de Jérôme Boulbès, s’est vu remettre le prix de la Meilleure Animation au Festival de Sitges (3 au 13).
J’attendrai le suivant de Philippe Orreindy, produit par La Boîte, est lui aussi particulièrement distingué. À la Mostra de Sao Paulo (du 18 au 31) il reçoit le prix du Meilleur court métrage et au Festival international de cinéma de Valladolid (25/10 au 2/11) il est couronné de l’épi d'or du court-métrage et d’une Mention spéciale du jury FIPRESCI.
Au Festival Cinéma Tout écran de Genève, Balibalo de Marc Andréoni, obtient également deux prix : le prix TV5 du meilleur court-métrage francophone et celui de la TSR.

Enfin, le Festival International du Documentaire et du Film d'Animation de Leipzig (15 au 20) a décerné son Prix ver.di du Syndicat des Fonctionnaires, à L’Exil à Sedan, de Michaël Gaumnitz.

Auteur : Service Communication

Dernière mise à jour : 23 avril 2009 à 13:02 CEST