En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

En savoir plus et gérer ces paramètres[OK]

Votre avis

Entr'acte

Un Court métrage de René Clair

Année de production : 1924

    Synopsis

    Essai surréaliste ou l'on peut voir une danseuse barbue, un chasseur tyrolien, un corbillard tiré par un chameau et une course derrière un cercueil.

    Acteurs (9)

    Propos

    Entr'acte est diffusé le 27 novembre 1924 à l'entracte de "Relâche", ballet dadaïste de Jean Börlin et Francis Picabia au Théâtre des Champs-Élysées, par les Ballets suédois. Il représente à ce titre la première intervention du cinéma dans un spectacle de danse.

    Voici la note écrite par Francis Picabia qui servit de fil directeur au film :

    Assaut de boxe par des gants blancs sur écran noir.

    Partie d'échecs entre Duchamps et Man Ray.

    Jet d'eau manœuvré par Picabia balayant le jeu.

    Jongleur et Père La Colique.

    Chasseur tirant sur un œuf d'autruche sur jet d'eau, de l'œuf sort une colombe. Elle vient se poser sur la tête du chasseur. Un deuxième tirant sur elle tue le premier chasseur. Il tombe. L'oiseau s'envole.

    Onze personnes couchées sur le dos présentent le dessous de leurs pieds.

    Danseuse sur une glace transparente, cinématographiée par en dessous.

    Gonflage de ballons et de paravents en caoutchouc sur lesquels seront dessinées des figures accompagnées d'inscriptions.

    Un enterrement : corbillard traîné par un chameau. Etc.

    Source : Wikipedia

    Entr'acte fut peut-être le seul film purement dada de l'histoire du cinéma. La vie de "dada" fut brève, de 1916 à 1923 approximativement. Négateur en politique comme en art, le dadaïsme pratiqua l'incohérence, l'absurde, la dérision, se voulant "l'insignifiant absolu". Il cultive le hasard qui ouvre sur l'inconscient, l'expression spontanée. Il s'adonne à l'invention permanente dans l'anarchie, la bonne humeur et une impressionnante vitalité.

    Picabia le dit à propos d'Entr'acte, commandé à René Clair pour le ballet "Relâche" : "Entr'acte ne croit pas à grand-chose, au plaisir et à la vie peut-être ; il croit au plaisir d'inventer, il ne respecte rien si ce n'est le désir d'éclater de rire."

    Source : cineclubdecaen

    Générique détaillé (5)

    Assistant à la réalisation :

    Georges Lacombe

    Scénaristes :

    René Clair, Francis Picabia

    Auteur de la musique :

    Erik Satie

    Producteur :

    Rolf de Maré

    Directeur de la photo :

    Jimmy Berliet

    Mentions techniques

    Court métrage

    Genre(s) :

    Expérimental

    Sous-genres :

    Humour burlesque, Recherche - Essai

    Thèmes :

    Absurde, Surréalisme

    Langue de tournage :

    Sans paroles

    Autre pays coproducteur :

    France

    EOF :

    Non précisé

    Nationalité :

    100% français (France)

    Année de production :

    1924

    Durée :

    25 min

    Formats de production :

    16 mm

    Type de couleur(s) :

    Noir & blanc

    Cadre :

    1.33

    Format son :

    Mono

    Interdiction :

    Aucune