En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

En savoir plus et gérer ces paramètres[OK]
La Poudre d'escampette

La Poudre d'escampette

Un Long-métrage de Philippe de Broca

Produit par Les Films Ariane

Sortie en France : 01/09/1971

    Synopsis

    Réunis par les avatars de la guerre, un officier anglais, un traficant qui est peut-être également rististant et la femme d'unu consul suisse fuient les soldats italiens et allemands à travers le désert de Lybie, à la recherche des Anglais...

    Regarder La Poudre d'escampette en VOD

    PlateformesModèleTarifQualité

    Voir tout

    Voir moins

    Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

    PlateformesModèleTarifQualité

    Voir tout

    Voir moins

    Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

    PlateformesModèleTarifQualité

    Voir tout

    Voir moins

    Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

    PlateformesModèleTarifQualité

    Voir tout

    Voir moins

    Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

    Acteurs (15)

    Production et distribution (4)

    Production déléguée :

    Les Films Ariane

    Production étrangère :

    Vides Cinematografica

    Coproduction :

    Columbia France

    Distribution France :

    Columbia France

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Propos

    Point de vue

    Drôle de guerre, drôles de gens. Dans sa fuite éperdue, le trio emprunte sans beaucoup de succès tous les moyens de locomotion à sa portée, de la Mercedes à la Jeep, en passant par l'avion et le tank allemand, qui sera canardé par les Anglais, et fatal au traficant. Ce qui nous procure les meilleurs atouts du film, d'éblouissants numéros de cascadeurs, inscrits dans d'admirables paysages. Entre-temps, les héros fuient à pied et font connaissance. Marlène Jobert est attirée par la virilité bougonne du traficant (Piccoli) mais n'est pas insensible au charme guindé et candide du jeune anglais (Michael York). Les deux hommes ont de la sympathie l'un pour l'autre. Alors que le "comique" du film est assez lourd et utilise les stéréotypes, les relations du trio échappent totalement à la vulgarité et atteignent même une nuit de Noël à une sorte de poésie candide. On retrouve là un certain Philippe de Broca. Ailleurs, dans quelques scènes comiques, il cède à la facilité. Le dialogue manque de verve, le scénario est tissé d'invraisemblances. Le film n'a pas un rythme qui puisse pallier d'évidentes faiblesses.

    © Jacqueline Lajeunesse, "La Saison cinématographique 1972".

    Générique détaillé (9)

    Producteur étranger :

    Franco Cristaldi

    Producteurs :

    Georges Dancigers, Alexandre Mnouchkine

    Scénaristes :

    Philippe de Broca, Jean-Loup Dabadie

    Montage :

    Henri Lanoé

    Auteur de la musique :

    Michel Legrand

    Auteur de l'œuvre originale :

    Robert Beylen

    Ingénieur du son :

    Jean-Louis Ducarme

    Directeur de la photo :

    René Mathelin

    Scripte :

    Suzanne Durrenberger

    Mentions techniques

    Long-métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Comédie

    Thèmes :

    Guerre, Exil, Liberté

    Langue de tournage :

    Français

    Origines :

    France, Italie

    EOF :

    Non précisé

    Nationalité :

    Majoritaire français (France, Italie)

    Année de production :

    1971

    Sortie en France :

    01/09/1971

    Durée :

    1 h 50 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    38126

    Visa délivré le :

    18/08/1971

    Agrément :

    Inconnu

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Couleur

    Format son :

    Mono

    Interdiction :

    Aucune

    Affiches (1)

    Réalisateur