En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
L'Homme du large

L'Homme du large

Un Long métrage de Marcel L'Herbier

Produit par Gaumont

Sortie en France : 03/12/1920

    Synopsis

    En 1821, un jeune couple rencontre un marin pauvre qui leur indique le chemin de Batz-sur-Mer et il les conduit vers un rocher que les jeunes gens veulent escalader. Mais le pêcheur les prévient : là bas, vit un homme étrange que personne n'ose approcher. Les jeunes gens poursuivent quand même leur escalade et découvrent la grotte où un homme se tient immobile comme une impressionnante statue. Le pêcheur est le seul à connaître l'histoire de ce marin qui a fait le vœu de rester face à la mer pour expier la mort de son fils dont il est responsable. Les jeunes gens, bouleversés par ce récit, s'empressent de retourner au Croisic, où l'histoire sera couchée sur papier.

    Source : Wikipedia

    Acteurs (10)

    Production et distribution

    Production Déléguée :

    Gaumont

    Propos

    L'histoire de L'Homme du large est mouvementée. Après l'enthousiasme de sa première présentation dans une copie teintée, le film dut subir, comme tant d'oeuvres d'avant-garde, un long purgatoire qui s'acheva dans les années cinquante, au moment où la "première vague" française des années vingt était progressivement redécouverte par une nouvelle génération de cinéphiles. Henri Langlois, fondateur de la Cinémathèque Française, célébra le film dans une étude importante, le saluant comme "premier exemple d'écriture cinématographique". Il admirait particulièrement la manière dont le symbolisme du thème était traduit par le travail raffiné sur les intertitres, créant une oeuvre qui devenait une "succession d'idéogrammes ". Mais ces intertitres originaux admirés par Langlois et étroitement liés au récit avec surimpressions d'images, fondus enchaînés, procédés de caches et de volets, avaient disparu. Les textes reconstitués par la suite en noir et blanc étaient dotés d'une typographie hybride, sans aucun rapport avec le graphisme savant conçu par L'Herbier en 1920, et réduits à leur plus simple expression. La couleur de ces intertitres, importante dans la dramaturgie du film, avait disparu.

    Au début de 1998, les Archives du Film du Centre National de la Cinématographie et Gaumont décident d'entreprendre une nouvelle restauration du film, grâce à la découverte, dans les archives de Marcel L'Herbier, de photogrammes des intertitres avec leurs teintages d'origine, accompagnés de notes détaillées pour la composition artistique de chacun de ces intertitres. Artiste multiple, à l'origine écrivain, poète, musicien, Marcel L'Herbier était très sensible à la peinture, et logiquement à la cohérence plastique de ses films. Il a d'ailleurs donné un sous-titre révélateur à L'Homme du large : "marine".

    Tout au long du muet, il a tenté d'intégrer de manière plus fluide les intertitres ou "cartons", inévitables mais fastidieux, au récit filmique. Le matériel retrouvé, annoté de sa main, prouve la longue réflexion qu'il mena sur l'esthétique de L'Homme du large, cherchant à éviter toute rupture de rythme, à faire vivre les intertitres par des dégradés de couleur répondant aux images du film, par des surimpressions sur des plans réels, des dessins évoquant une idée ou une émotion. Ce travail de restauration, long et minutieux, a été effectué par les équipes techniques des Archives du film du CNC avec deux laboratoires sous-traitants.

    (...)

    Article complet : bifi.fr

    Générique détaillé (8)

    Auteur de l'œuvre originale :

    Honoré de Balzac

    Directeur de la photo :

    Georges Lucas

    Décorateur :

    Robert-Jules Garnier

    Directeur artistique :

    Claude Autant-Lara

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Drame

    Thèmes :

    Mer, Mort

    Langue de tournage :

    Muet

    Autre pays coproducteur :

    France

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    100% français (France)

    Année de production :

    1920

    Sortie en France :

    03/12/1920

    Durée :

    1 h 26 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    58691

    Visa délivré le :

    17/09/1986

    Agrément :

    Formats de production :

    16 mm

    Type de couleur(s) :

    Noir & blanc

    Cadre :

    1,33

    Format son :

    Muet