En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
La Tour de Nesle

La Tour de Nesle

Un Long métrage de Abel Gance

Produit par Les Films Fernand Rivers

Sortie en France : 18/03/1855

  • Sommaire

Acteurs (23)

Production et distribution (3)

Production Déléguée :

Les Films Fernand Rivers

Distribution France :

Les Films Fernand Rivers

Productions Étrangères :

Films costellazione, Zebra Film

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

En l'absence du roi de France Louis X le Hutin, le royaume est gouverné par la reine Marguerite de Bourgogne. Profitant de sa toute puissance, elle se rend tous les soirs, avec deux autres femmes de la famille royale, à la Tour de Nesle, pour se livrer à la débauche avec des gentilhommes qui sont ensuite assassinés. Un soir cependant, l'un de ceux-ci, le capitaine Buridan, réussit à s'échapper et jure de se venger. Après de multiples péripéties qui entraînent la mort du fils qu'il eût jadis avec Marguerite, il réussit dans son entreprise, tandis que la Régente perd la raison devant le cadavre de son fils.

© Fiches du Cinéma

Propos

Avec La Tour de Nesle qu’il entreprit pour Fernand Rivers en 1954 (contrat du 9 juin), Gance regagnait les studios après une absence de près de 12 ans. Les somptueuses dépenses engagées en pure perte pour le gigantesque projet de La Divine Tragédie l’avaient fait mettre à l’index et aucun de ses projets, même les plus faciles, n’avaient pu se réaliser. Lorsque nous lui rendîmes visite en juillet 1954, il nous dit ses regrets de n’avoir pu réaliser La Reine Margot dont il avait établi une adaptation qui l’avait séduit. Mais le producteur, sans doute effrayé par le coût de son projet, avait préféré confier ce travail à Jean Dréville, lequel réalisa sur d’autres bases une fort convenable adaptation. La Tour de Nesle fut pour Gance une maigre compensation. « Le cinéma français est devenu modeste, j’ai dû le devenir, voilà tout », avoua-t-il amèrement. Pour cette réalisation franco-italienne tournée en double version, il aborda alors pour la première fois la couleur (procédé Gévacolor) et put même perfectionner son Pictographe. Mais ce fut une réalisation rapide qui le déçut, tout comme son producteur, lequel en tourna une nouvelle version quelque temps plus tard.

Source : 1895.revues.org

Générique détaillé (10)

Producteur délégué :

Fernand Rivers

Auteurs de l'oeuvre originale :

Alexandre Dumas, Frédéric Gaillardet

Directeur de la photo :

André Thomas

Directeur de production :

Maurice Saurel

Auteur de la musique :

Henri Verdun

Dialoguiste :

Fernand Rivers

Scénariste :

Abel Gance

Ingénieur du son :

Robert Teisseire

Monteuse :

Louisette Hautecoeur

Chef décorateur :

Robert Bouladoux

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Aventure, Adaptation littéraire

Langue de tournage :

Français

Origines :

France, Italie

EOF :

Inconnu

Nationalité :

Majoritaire français (France, Italie)

Année de production :

1954

Sortie en France :

18/03/1855

Durée :

2 h

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

15681

Visa délivré le :

20/01/1955

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Format son :

Mono