En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
La Belle Verte

La Belle Verte

Un Long métrage de Coline Serreau

Produit par Les Films Alain Sarde

Sortie en France : 18/09/1996

  • Sommaire

Acteurs (43)

Production et distribution (4)

Production Déléguée :

Les Films Alain Sarde

Exportation / Vente internationale :

STUDIOCANAL

Coproduction :

TF1 Films Production

Distribution France :

Pathé Distribution

Box Office : cumulé

Box Office : chronologie

Sorties à l'international (10)

PaysDistributeurAcheteurDate de sortie

Voir tout

Voir moins

Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

"La Belle Verte" est une planète appartenant à un autre système solaire. Ses habitants, par la simplicité de leur mode de vie, ont une réelle avance sur nous : ils vivent en concentrant leur savoir, leur force et leur énergie sur le développement de leur corps et de leur cerveau, au milieu d'une nature qu'ils préservent et soignent comme la prunelle de leurs yeux. Une fois par an, ils se réunissent dans le cratère endormi d'un vieux volcan pour décider vers quelles planètes il leur paraît nécessaire d'envoyer des messagers. Il y a des volontaires pour aller sur toutes les planètes ; mais sur la Terre, trop polluée, trop dangereuse, personne ne veut y aller. Seule une femme, Mila, se décide à partir sur cette planète pour y rechercher son identité puisque Osam, le vieux sage, lui révèle qu'elle y fut conçue, lors d'un précédent voyage de son père...

Propos

"Coline Serreau est une conteuse ou plutôt, comme elle préfère le dire, un "clown". Elle est aussi comédienne, musicienne, trapéziste, auteur dramatique à succès et réalisatrice de films qui sont toujours dans l'air du temps. Dans "La Belle Verte", elle incarne une extraterrestre, venue d'un monde utopique, qui découvre les maux de notre époque.
Le Figaro : Pourquoi ce penchant pour la fable ?
Coline Serreau : Le cinéma ultraréaliste ne m'intéresse pas. Je suis une conteuse. La parabole, l'allégorie sont des outils extraordinaires pour véhiculer des mythes à la fois éternels et très présents dans l'histoire. (...)
- Comment est née cette idée d'extraterrestre ?
- Un pur prétexte. La question n'est pas de croire aux extraterrestres, mais de se dire qu'il existe d'autres visions du monde. La trajectoire d'un individu est similaire. Il y a un moment où il faut arrêter d'être le centre. Le stade du nourrisson c'est génial, mais jusqu'à un certain point...(...)
- Etes-vous une moraliste, une militante ?
- Bien sûr que non ! Je suis un clown. Pour moi, le clown a une fonction sacrée dans la société. Je suis née pour faire cela, et j'en suis très heureuse. Le clown, c'était le fou du roi. Il dit la vérité, il dérange, il fait rire et donne du plaisir. (...)"
(Propos recueillis par Emmanuèle Frois - Le Figaro)

Générique détaillé (13)

Producteur délégué :

Alain Sarde

Directeur de la photo :

Robert Alazraki

Directrice de production :

Christine Gozlan

Monteuse :

Catherine Renault

Auteur de la musique :

Coline Serreau

Chef maquilleuse :

Nathalie Tissier

Photographe de plateau :

Étienne George

Scénariste :

Coline Serreau

Ingénieur du son :

Guillaume Sciama

Attachés de presse (film) :

Dominique Segall, Myriam Bruguière

Décorateurs :

Guy-Claude François, François Decaux

Costumière :

Karen Muller Serreau

Mixeur :

Dominique Dalmasso

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Comédie, Science-fiction

Langue de tournage :

Français

EOF :

Inconnu

Nationalité :

100% français

Année de production :

1996

Sortie en France :

18/09/1996

Durée :

1 h 39 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

81.253

Visa délivré le :

18/09/1996

Agrément :

Oui

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Cadre :

Scope