En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Tire-au-flanc

Tire-au-flanc

Un Long métrage de Jean Renoir

Produit par Armor Films

Sortie en France : 18/07/1926

    Synopsis

    Branle-bas de combat chez les Blandin : le colonel Brochard et le lieutenant Daumel viennent déjeuner et demain, Jean Dubois d'Ombelles, neveu de Mme Blandin et Joseph, le valet de la maison, rejoindront la caserne. Il importe, en effet de recommander Jean, si délicat et poète de surcroît à l'attention de ses supérieurs afin que son service se passe dans les meilleures conditions. Malheureusement, le repas tourne au désastre : Joseph, tout ému à l'idée d'être séparé de Georgette, la cuisinière, a inondé de sauce l'uniforme du colonel !
    Le lendemain, au quartier, le pauvre Jean est accueilli avec les "honneurs " dus à son rang de deuxième classe : les fines plaisanteries de la chambrée comme les corvées les plus désagréables pleuvent sur le malheureux poète rebaptisé "l'idiot". Joseph, lui, se débrouille au mieux et trouve même le moyen de faire engager Georgette à la cantine. Et quand la mignonne vient lui dire bonsoir dans la chambrée c'est le délire!
    Emprisonné pour s'être battu avec Muflot, la terreur du régiment Jean surprend sa cousine et fiancée Solange en conversation galante, sous la fenêtre de sa cellule, avec le lieutenant Daumel. L'infortuné apprend alors par Joseph et Georgette, que Lili, son autre cousine, est amoureuse de lui.
    Dès sa sortie de prison, Jean participe à la fête de la caserne. Un triomphe, surtout lorsque le public est copieusement arrosé par une lance d'incendie farceuse ! Mais qu'importe, les invités sont ravis et Jean a enfin trouvé la gentille Lili.

    Source : cineclubdecaen.com

    Acteurs (13)

    Production et distribution (3)

    Production Déléguée :

    Armor Films

    Exportations / Ventes internationales :

    Cinexport, Wide

    Production Associée :

    Néo-Films

    Propos

    Ce vaudeville de Mouézy-Eon et Sylvane a été filmé une fois avant Renoir, en 1912, et trois fois après lui : en 1933 par Henry Wulschleger, en 1950 par Fernand Rivers et en 1960 par Claude de Givray. Il s'agit d'un des films les plus drôles de Renoir. Le films s'inspirant sans doute du Charlot soldat ou de Charlot au music-hall est construit par sketches très courts de huit ou dix plans ; l'arrivée à la caserne, la piqure, les essais de masque à gaz dans la forêt de Fontainebleau sont autant de croquis désopilants.

    Tourné dans l'allégresse et l'improvisation absolue, les mouvements d'appareils sont hallucinants d'héroïsme. Triomphant du manque de moyens, la caméra pivote, panoramique, virevolte et se meut en force fouillant les plans généraux pour en extraire des gros plans.

    Il est probable que Jean Vigo a bien regardé Tire au flanc avant de tourner Zéro de conduite ; le film de Renoir est à la caserne ce que le film de Vigo est au collège.

    Source : cineclubdecaen.com

    Générique détaillé (6)

    Assistant à la réalisation :

    Claude Heymann

    Auteurs de l'oeuvre originale :

    André Mouëzy-Éon, André Sylvane

    Scénaristes :

    Claude Heymann, Jean Renoir, Alberto Cavalcanti, André Rigaud

    Adaptateurs / Dialoguistes :

    André Cerf, Claude Heymann

    Producteur :

    Pierre Braunberger

    Photographe de plateau :

    Jean Bachelet

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Comédie

    Langue de tournage :

    Muet

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    100% français

    Année de production :

    1928

    Sortie en France :

    18/07/1926

    Durée :

    1 h 21 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    1040

    Visa délivré le :

    31/08/1940

    Agrément :

    Oui

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Noir & blanc

    Cadre :

    1,33

    Format son :

    Muet