Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Festivals, événements

17 septembre 2003 à 13:02

Le Cinéma français au 51e Festival international du film de San Sebastian

Le cinéma français est à l’honneur cette année au Festival international du film de San-Sebastian (Espagne), avec notamment 6 films dans les sections compétitives.

Soit en tout 11 productions françaises présentée et 30 professionnels et artistes présents au festival de San Sebastian.

Les 11 productions françaises sélectionnées :
- En compétition officielle, L’Histoire de Marie et de Julien de Jacques Rivette et Dans le rouge du couchant de Edgardo Cozarinsky.
- Dans la section Zabaltegui, Les Corps imaptients de Xavier Giannoli, L’Autre de Benoît Mariage, Travail d'Arabe de Christian Philibert.
- Dans la section Zabaltegui especial, Un rêve algérien de Jean-Pierre Lledo.
- Dans la section Perles d’ailleurs (hors compétition), La Fleur du mal de Claude Chabrol, Son Frère de Patrice Chéreau, Swimming Pool de François Ozon.
- Dans la section Entre amis et voisins, Mille mois de Faouzi Bensaidi et Le Soleil assassiné d’Abdelkrim Bahloul.

Les artistes suivants ont confirmé leur présence :
Réalisateurs : Abdelkrim BAHLOUL (Le Soleil assassiné), Faouzi BENSAIDI (Mille mois), Claude CHABROL (La Fleur du mal), Patrice CHÉREAU (Son frère), Edgardo COZARINSY (Dans le rouge du couchant), Xavier GIANNOLI (Les Corps impatients), Jean-Pierre LLEDO (Un Rêve algérien), Benoît MARIAGE (L’Autre), Christian PHILIBERT (Travail d’arabe), François OZON (Swimming-pool), Jacques RIVETTE (L’Histoire de Marie et Julien).

Comédiens : Feodore ATKINE (Dans le rouge du couchant), Emmanuelle BÉART (L’Histoire de Marie et Julien), Eric CARAVACA (Son frère), Marie DENARNAUD (Les Corps impatients), Mélanie DOUTEY (La Fleur du mal), ), Philippe GRAND’HENRY (L’Autre), Laurent KHUNEN (L’Autre), Marisa PAREDES (Dans le rouge du couchant), Mohamed METINA (Travail d’arabe), Jerzy RADZIWILOWICZ (L’Histoire de Marie et Julien), Nehza RAHIL (Mille mois), Bruno TODESCHINI (Son frère).

Unifrance assure les relations presse internationale des films français qui sont sélectionnés au Festival mais qui n’ont pas encore de distributeur espagnol*. Et organise également un déjeuner rassemblant les artistes français et la presse espagnole.

* L’Histoire de Marie et Julien de Jacques Rivette, Les Corps impatients de Xavier Giannoli, L’Autre de Benoît Mariage, Travail d’arabe de Christian Philibert, Un rêve algérien de Jean-Pierre Lledo, Mille mois de Faouzi Bensaidi, Le Soleil assassiné d’Abdelkrim Bahloul.

Par ailleurs, Unifrance et les exportateurs français proposent pour la première fois la projection d’un programme de promo-reels de nouveaux films français, à destination des acheteurs salles et télévision, ainsi que des exploitants espagnols présents au Festival.

Contact :
Magali Montet (+33 6 71 63 36 16)
Alejandro Muñoz (+34 66 04 46 334)

magali.montet@unifrance.org
LE CINEMA FRANÇAIS EN ESPAGNE

L’Espagne représente l’un des 5 plus gros marchés étrangers pour les films français.
En 2002, 54 productions françaises ont attiré plus de 5,5 millions de spectateurs en Espagne, résultat stable par rapport à l’année précédente. Hormis la fin de carrière d’Amélie Poulain (400 000 spectateurs sur l’année), 7 films de langue française ont dépassé les 100 000 entrées : Astérix et Obélix : mission Cléopâtre (1,56 million), Vidocq (587 000), Belphégor (461 000), L’auberge espagnole (230 000), 8 femmes (220 000), Tanguy (200 000) et Le Peuple migrateur (120 000). Au niveau des productions de langue étrangère, Le Pianiste s’accapare la première place avec 530 000 entrées sur l’année (il continue sa carrière en 2003 et dépassera probablement le 1,5 million d’entrées). No Man’s Land et Intimité suivent avec respectivement 138 000 entrées et 102 000 entrées.

En 2003, 40 productions françaises ont été à l’affiche depuis le début de l’année (dont 9 continuations). Le cinéma français cumule près de 3 millions d’entrées, dont plus d’1,1 million pour les films de langue française et 1,8 million pour les productions de langue étrangère. Le Pianiste cumule plus de 1,1 million d’entrées en 2003, suivi du Transporteur (427 000 entrées), Taxi 3 (215 000), Amen (176 000) et Embrassez qui vous voudrez (143 000 entrées – film toujours en exploitation).

Ces excellents résultats contrastent toutefois avec la situation précaire des distributeurs indépendants espagnols qui, confrontés depuis deux ans à une crise sans précédent du marché des télévisions, ont aujourd’hui bien du mal à maintenir la circulation en salles du cinéma européen, et notamment français.

Auteur : Service Communication

Dernière mise à jour : 23 avril 2009 à 13:02 CEST

Lié à cette actualité

Films liés (11)

Manifestations Liées (1)

media

Berlin - Forum International du Nouveau Cinéma - 2003

Type : Festival longs et courts métrages

Thème : Festival international

Zones géographiques (1)