Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

Ufi s'associe à la Journée de l'Hommage National aux victimes des attentats du 13 novembre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Festivals, événements

04 juin 2003 à 13:02

Yokohama : 11e Festival du film francais

22 longs-métrages récents ou inédits et 6 courts-métrages seront présentés au 11e Festival du Film français de Yokohama, du 18 au 22 juin 2003.

Sur les 22 longs-métrages, 5 sont déjà achetés au Japon et seront donc projetés en avant-première avant leur sortie commerciale.

Vincent Perez sera le Président de cette édition et conduira une délégation d'artistes et de professionnels français, réalisateurs, comédiens, agents artistiques, producteurs et exportateurs.

Parallèlement aux projections du Festival, un "marché du film" sera organisé en projection DVD/video et son numérique et en version sous-titrée anglaise. Les exportateurs français proposeront une autre sélection de films français récents.

Le festival vient soutenir les distributeurs dans leur travail pour présenter les films français au public japonais. Ainsi, depuis 10 ans entre 40 et 50 productions françaises sortent chaque année sur les écrans de Tokyo et au Japon. Le cinéma français, qui a construit son succès grâce à son implantation dans les salles art et essai de Tokyo, conserve aujourd’hui son aura parmi ses spectateurs traditionnels. Mais depuis quelques années, il touche un nouveau public, celui des multiplexes.

Le développement des multiplexes, le retour de la production française vers un certain cinéma de genre ont redonné confiance aux distributeurs japonais qui misent désormais fréquemment sur des sorties ambitieuses. 2001 a vu le lancement des Rivières pourpres sur 262 copies, de Yamakasi sur 130 et Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain monter au-delà des 50 copies. L’habitude est prise et, en 2002, Vidocq, 8 femmes, Le Pacte des loups sont sortis sur près de 100 copies, Wasabi sur 221.

La situation a donc changé en dix ans et la distribution des films français au Japon évolue vers un marché à deux vitesses. Loin de constituer une discrimination entre les films, cette nouvelle donne offre la possibilité à tous les films de trouver une sortie à la mesure de leur potentiel et de leur public.

Cette situation nouvelle est évidemment payante en termes de résultats puisque, avec 2 millions d’entrées pour les films de langue française, l’année 2002 atteint un niveau record d’entrées et de recettes (1,3% de part de marché pour le cinéma français). 2002 restera à la fois comme une année de consolidation des acquis et d’élargissement du marché. Le Japon est toujours le pays non francophone le plus ouvert aux films français.

Le Festival du Film français de Yokohama est organisé par Unifrance avec le soutien de la Mairie de Yokohama et la collaboration des services de l'Ambassade de France au Japon.

Voir tous les films de long et court métrage sélectionnés

Pour plus de renseignements :
Magali Montet – Directrice de la communication
TéL : 33 -1 47 53 27 41 ; Fax : 33 1 47 53 27 44
E-mail : magali.montet@unifance.org

Auteur : Service Communication

Dernière mise à jour : 23 avril 2009 à 13:02 CEST