En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
L'Année sainte

L'Année sainte

Un Long métrage de Jean Girault

Produit par Société Nouvelle de Cinématographie (SNC)

Sortie en France : 23/04/1976

    Synopsis

    Truand de la grande époque où "malhonnêteté" et "honneur" faisaient encore bon ménage, Max Lambert attend sa libération pour récupérer un demi-milliard enterré à Rome, dans le jardin d'une petite chapelle. Mais Bizet, son ami, le convainc de s'évader. Aussitôt dit, aussitôt fait. Grâce aux bons soins d'un certain Scandini, Lambert, devenu "Monseigneur Lambrecht", flanqué de Bizet en secrétaire-abbé, embarque dans un avion pour Rome, dans la ferme intention de se mêler aux nombreux pèlerins et ecclésiastiques venus pour l'Année sainte. A bord - première catastrophe -, Lambert reconnaît, parmi les passagers, Christina, ancienne placeuse du Vel' d'Hiv', devenue, avec le temps, duchesse. Malgré la comédie qu'on lui joue, Christina a vite de sérieux doutes sur l'identité de l'évêque... Seconde catastrophe: des pirates de l'air détournent l'avion sur Tanger et réclament un million de dollars. Comme l'argent tarde à venir, pour calmer les malfaiteurs qui s'énervent, "Monseigneur Lambrecht" s'offre en médiateur. Il accompagne même les pirates de l'air dans leur fuite. Cette manoeuvre habile lui permet de berner facilement les trois amateurs et de s'approprier le magot. Au moment où, revenu dans l'avion, "Monseigneur Lambrecht" est fêté par les passagers, ordre est donné par radio de l'arrêter: la police, et plus précisément le commissaire Barbier, ont retrouvé sa trace. Aidé de Bizet, Lambert se rend maître de l'appareil. Arrivé à Rome, il monnaie sa liberté ainsi que celle de Bizet contre le million de dollars qu'il remet à la police italienne. Les deux compères se précipitent à l'endroit où les attend la fortune. Mais, à la place de la chapelle, se dresse une magnifique église moderne, construite avec un fabuleux trésor découvert par hasard... par miracle...

    © Fiches du Cinéma

    Acteurs (51)

    Production et distribution (4)

    Production Déléguée :

    Société Nouvelle de Cinématographie (SNC)

    Production Étrangère :

    Tritone Cinematografica

    Production Associée :

    TF1 Films Production

    Exportation / Vente internationale :

    Pandora

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Propos

    Le titre du film fait référence au jubilé (ou année sainte) de 1975, célébrée par Paul VI.

    L'Année sainte marque la première et unique collaboration entre Jean Gabin et le réalisateur Jean Girault, connu pour être le réalisateur fétiche de Louis de Funès (avec qui Jean Gabin avait joué à ses côtés notamment dans La Traversée de Paris, Le Gentleman d'Epsom et Le Tatoué).

    L'Année sainte est connu pour être le dernier film de Jean Gabin, qui meurt le 15 novembre 1976, soit près de sept mois après la sortie du film.

    L'église que l'on voit vers la fin du film et censée être la chapelle San Lazzaro près de Rome, est en fait l'église Sainte Monique (aujourd'hui église copte) de Chatenay Malabry. C'est en voulant récupérer le magot que les deux compères apprennent que le trésor en pièces d'or a été découvert au pied d'un citronnier abattu par la foudre et a servi a construire l'église.

    Le film totalisa 1 249 452 entrées en France.

    Source : Wikipedia

    Générique détaillé (16)

    Assistant à la réalisation :

    Tony Aboyantz

    Dialoguiste :

    Jacques Vilfrid

    Voix :

    Léon Zitrone

    Ingénieur du son :

    Paul Lainé

    Directeur de production :

    Alain Darbon

    Assistant monteur :

    Marie-Christine Lewin

    Décorateur :

    Sydney Bettex

    Mixeur :

    Marcel Corvaisier

    Adaptateurs / Dialoguistes :

    Jacques Vilfrid, Jean Girault

    Scénaristes :

    Louis-Emile Galey, Jacques Vilfrid, Gérard Beytout

    Directeur de la photo :

    Guy Suzuki

    Assistant opérateur :

    Jean Castagnier

    Monteur :

    Michel Lewin

    Scripte :

    Florence Moncorgé-Gabin

    Auteur de la musique :

    Claude Bolling

    Régisseur général :

    Jacques Schaeffer

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Comédie, Policier

    Langue de tournage :

    Français

    Origines :

    France, Italie

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    Majoritaire français (France, Italie)

    Année de production :

    1975

    Sortie en France :

    23/04/1976

    Durée :

    1 h 35 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    45162

    Visa délivré le :

    30/04/1976

    Agrément :

    Inconnu

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Couleur

    Format son :

    Mono